RSS

L’Egypte renonce à organiser le championnat d’Afrique de…

30 novembre 2009

Non classé

L’Egypte renonce à organiser le championnat d’Afrique de handball

image

L’Egypte a annoncé dimanche qu’elle renonçait à  organiser la 19è édition du Championnat d’Afrique de handball, prévu du 8 au  21 février prochain, conséquence au climat très tendu qui prévaut au Caire depuis  quelques jours, a rapporté l’agence Mena.


L’agence officielle Mena a rapporté que la Fédération égyptienne de  handball avait pris cette décision après le refus de la confédération africaine  de repousser la compétition.
L’équipe d’Egypte, championne d’Afrique en titre, participera néanmoins  à l’épreuve si elle est organisée ailleurs, a précisé Mena.
Le tirage au sort de la compétition avait été effectué, lundi dernier  au Caire. L’Algérie a été tirée dans le groupe C aux côtés du Congo, du Maroc  et de la Côte d’Ivoire. Le groupe A est composé de la Tunisie, la RD Congo,  le Nigeria et la Libye, alors que le groupe B est constitué de l’Egypte, de  l’Angola, du Cameroun et du Gabon.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

9 Réponses à “L’Egypte renonce à organiser le championnat d’Afrique de…”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La cah refuse de reporter la CAN de handball
    L’Égypte n’organisera pas la compétition
    Par : Rédaction de Liberte
    Lu : (590 fois)

    L’Égypte a annoncé hier qu’elle renonçait à organiser le championnat d’Afrique de handball, prévu en février 2010, conséquence des tensions persistantes entre l’Égypte et l’Algérie depuis les matches qualificatifs au Mondial-2010 de football entre les deux pays. L’agence officielle Mena a rapporté que la Fédération égyptienne de handball avait pris cette décision après le refus de la Confédération africaine de repousser la compétition. L’agence explique que les autorités sportives égyptiennes ont décidé de se montrer “prudentes” en ce qui concerne l’organisation de compétitions impliquant des sportifs algériens et les déplacements d’équipes égyptiennes en Algérie. Rappelons que la Confédération africaine des sports pour handicapés (Ascod) a reporté à une date ultérieure, les championnats d’Afrique qui devaient se dérouler au Caire durant la période du 4 au 11 décembre 2009 et qui devaient concerner les disciplines suivantes : volley-ball assis, powerifting, goal-ball. La décision du report a été prise suite à la demande de l’instance algérienne qui a exposé dans sa lettre transmise à la fois à la Confédération africaine, le Comité international paralympique (IPC) et la Fédération internationale des sports pour malvoyants (IBSA), les motifs de sa demande. Dans sa lettre, la Fédération algérienne a expliqué qu’elle ne peut pas prendre le risque d’exposer ses athlètes à un danger certain, suite au climat très tendu qui prévaut au Caire depuis quelques jours.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    L’Egypte renonce à accueillir la Coupe d’Afrique de handball en raison de la participation de l’Algérie
    Issam Sahraoui

    L’Egypte a annoncé, dimanche 29 novembre, avoir renoncé à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de handball prévue en février 2010, en raison de la participation de l’Algérie. Après cette annonce, notre pays a proposé d’accueillir la compétition. Mais la Confédération africaine de handball ne souhaite pas l’organisation de la compétition en Algérie.

    La décision, prise à l’issue d’une réunion extraordinaire de la Fédération égyptienne de handball, pourrait être lourde de conséquences pour le handball égyptien. L’Egypte s’expose en effet à des sanctions sévères de la part de la Confédération africaine de handball, avec notamment une suspension pour une période de deux ans de toute activité continentale. L’équipe nationale égyptienne compromet également fortement sa participation au Mondial de handball prévue en Suède en 2010.

    Au lendemain de la victoire et de la qualification des Verts au détriment des Pharaons l’Egypte (1-0) à la Coupe du Monde de football, le 18 novembre à Khartoum, l’Egypte avait demandé le report de la Coupe d’Afrique des Nations de handball. Une demande refusée par la Confédération africaine.

    Le président du Conseil national égyptien du sport Hassen Sakr avait estimé qu’il était difficile d’accueillir la délégation algérienne dans un contexte de tensions diplomatiques provoquées par les incidents qui ont entouré les deux matches entre les équipes nationales de football des deux pays, le 14 novembre au Caire puis le 18 à Khartoum.
    29/11/2009 | 19:19 |
    TSA

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Par amar
    L’EGYPTE voulait être le fer de lance de la nation ARABE ! et bien quelle honte !!! Elle devrait demander à faire comme ISRAEL ! c’est à dire jouer les compétitions sportives en Europe !!! comme ça on sera tranquille, car de toute façon nous les algeriens nous serons toujours présent partout !!! je pense qu’ils doivent vraiment l’envisager !!!

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Par lafd le 29/11/2009 | 23:03
    L’Algérie, contrairement à ce que vous pensez, agit avec dexterité … Il ne s’agit pas d’aboyer à tout va ! Le silence politique face aux egypchiens est déjà en soi un mépris mais surtout une preuve de maturité pour moins que ça, malheureusement, des pays de notre Continent aurait déclenché une guerre effroyable ! Mais, non, nos diplomates sont bien plus adroits : ils savent déjà que les egypchiens se mettent au banc de la diplomatie internationale … il ya des choses qui ne se font ! c’est comme ça et c’est pas une horde d’egypchiens désarçonnés par un match de foot qui va changer ce fait ! Par ailleurs, de facto, l’Algérie est sur le point de prendre le leadership régional de par les futurs abesnces des egypchiens sur la scène internationale … ce n’est pas qu’au foot ou au handball que les egypchiens vont éviter les ALgériens mais c’est partout … mais c’est tant mieux pour le Monde ! L’Algérie a mis du temps à se réveiller … mais à présent elle est reveillée ! L’Algérie adroite et combative renait de ses cendres … en stand by depuis 1830 !!!!! Finallement, merci Saadane et sa bande ! Sans oublier nous autres forumistes , Sentinelles devant l’Eternel ! Bien cordialement ….

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    Par Routard le 29/11/2009 | 22:47
    Yaw fakou blablabla… le plus grand pays le plus puissant le plus beau le plus intelligent mais ils viennent de découvrir que c’est aussi le plus fauché ils sont minables ces mangeurs de fèves …mais biensur c’est la faute à l’Algérie ils sont fort quand même, même en Nous banissant ils arrivent à tirer profit de l’Algérie qui demeure pour eux l’Alibi en temps de désaccord et le garde manger en temps de fausse fraternité, qu’ils aillent au diable ces lèches bottes de première on doit sonner la fin de la récré. avec ces profiteurs affamés!

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    Que les égyptiens se rendent compte avant de nous  »conseiller », que lorsqu’ils écrivent :  »…one, two, three (c’est deja en anglais), viva (c’est en espagnol) l’Algerie (c’est en francais) !!! Donc, messieurs les  »conseillers », constatez vos propres dégats qu’en écrivant une seule petite phrase, vous l’avez fait, sans vous en rendre compte, en TROIS LANGUES !!! Donc, messieurs, un peu de retenue, please… Mais zut ! J’ai oublie que les CONSEILLERS sont toujours les mauvais payeurs… Alors sans rancune et Aidkoum SAADANE yal khawa

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    Le drapeau national, la famille révolutionnaire, le RCD et l’Egypte
    Amer Naili

    Au Caire, on n’a même pas observé la trêve de l’Aïd el Kebir. Plus de dix jours après la qualification des Verts au Mondial 2010 au détriment des Pharaons (1-0), le 18 novembre à Khartoum, les Egyptiens, officiels et médias, continuent de dénigrer l’Algérie, avec la même virulence que le premier jour.

    Dans ce pays, la mobilisation reste totale. Les médias privés et publics, des acteurs de cinéma comme Omar Sharif, des stars de la chanson et même des avocats se sont unis pour critiquer et qualifier les Algériens de tous les noms : « barbares », « terroristes », « sous-développés »…Depuis le 18 novembre, le drapeau algérien a été brûlé à plusieurs reprises par des manifestants égyptiens, souvent en présence d’officiels ou d’organisations professionnelles, comme le syndicat des avocats. La révolution algérienne et ses symboles ainsi que les personnalités nationales n’ont pas échappé au lynchage médiatique et aux attaques orchestrées par le régime de Hosni Moubarak. Sans oublier que les Egyptiens avaient déjà attaqué, le 12 novembre, le bus de l’équipe nationale, autre symbole fort de souveraineté.

    Curieusement, ces attaques n’ont suscité aucune réaction parmi les membres de la « famille révolutionnaire ». Les organisations d’anciens combattants, de fils de chahid, le FLN et le RND n’ont pas soufflé un mot sur les événements. Ni condamnation, ni indignation. Le silence est total.

    Pourtant, en Algérie, les membres de la « famille révolutionnaire », à leur tête le FLN et le RND au pouvoir, ne ratent aucune occasion pour se positionner comme les plus fervents défenseurs du drapeau, de la révolution et des symboles du pays.

    Dernier exemple en date : lors de l’élection présidentielle d’avril 2009, la décision du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) de hisser symboliquement un drapeau noir à la place de l’emblème national sur son siège national à Alger avait suscité une vague de critiques et d’attaques de la part du FLN, UGTA, RND et les organisations d’enfants de chouhada. Au nom de la défense du drapeau, le siège du parti de Saïd Sadi avait même été attaqué par un groupe de jeunes déchaînés, conduits par le maire d’Alger. Saisie par le RCD, la justice a refusé de donner suite à l’affaire. En Algérie, aucun juge n’osera ouvrir une enquête sur un tel dossier.

    Mais avec l’Egypte, ces partis et organisations gardent étrangement et d’une façon inexpliquée le silence. Si l’absence de réactions officielles de la part du gouvernement peut être considérée comme une attitude sage visant à éviter l’escalade diplomatique inutile avec l’Egypte, le silence des partis politiques et des organisations de Moudjhadine et d’enfants de chouhada reste mystérieux. Veulent-ils sauvegarder les relations d’amitié inexistantes avec « le grand frère arabe » égyptien ? Où ont-ils carrément peur des Egyptiens ?

    29/11/2009 | 13:20
    TSA

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  8. Artisans de l'ombre Dit :

    Sports : LA CAHB DÉLOCALISE LA CAN-2010 DE HANDBALL ET SANCTIONNE LA FÉDÉRATION ÉGYPTIENNE
    L’Égypte cherche le pourrissement

    L’Egypte du sport panique. Les effets du match de football Algérie-Egypte sont en train de pourrir non seulement les relations entre les deux pays mais sont passés à une vitesse supérieure avec la décision des Egyptiens de se retirer de toutes les compétitions internationales auxquelles l’Algérie participe. A croire que l’Egypte veut coûte que coûte internationaliser les conséquences du 18 novembre.
    L’Algérie continue d’observer, quant à elle, une ligne de conduite basée sur le strict respect du droit international en matière de sport et évite de sombrer dans la polémique. Aussi, vingt-quatre heures après la décision de la Confédération africaine des sports pour handicapés de reporter les Championnats d’Afrique de volley-ball assis, de powerlifting et de goal-ball programmés du 4 au 11 décembre prochain, c’est au tour de la Confédération africaine de handball de procéder à la délocalisation du Championnat d’Afrique Messieurs et Dames que devait organiser l’Egypte du 10 au 21 février 2010. La CAHB, qui devrait annoncer le nom du nouveau pays organisateur au plus tard aujourd’hui, suite aux consultations engagées avec trois postulants (le Maroc, la Tunisie et l’Algérie), a convenu de délocaliser l’événement suite à la décision des Egyptiens de demander le report de cette 19e édition de la CAN de handball. Une requête qui n’est basée sur aucun critère objectif. Au départ, la partie égyptienne reprochait aux… Algériens d’avoir osé prendre part au tirage au sort organisé la semaine dernière au Caire. Les responsables du sport égyptiens espéraient un retrait de la compétition de la part des Algériens, ce qu’ils n’ont pu obtenir. Un représentant de l’ambassade d’Algérie en Egypte ayant même été prié de ne pas assister à la cérémonie organisée à l’hôtel Sonesta Héliopolis du Caire. Ensuite, s’apercevant que les Algériens n’avaient pas l’intention de «rendre les armes», la fédération égyptienne, instruite par le Conseil des sports présidé par Hassan Saqr, invoquera un problème financier, des sponsors se seraient retirés du financement de cet événement. Un prétexte fallacieux que la CAHB du Béninois Mansourou Aremou a rejeté, obligeant les Egyptiens à se déterminer «dans les 24 heures» sous peine de leur retirer purement et simplement l’organisation du 19e tournoi africain et de la confier à un autre pays.Hier, la réunion d’urgence du conseil d’administration de la fédération égyptienne, dirigée par Hady Fahmy, est venue confirmer la première impression qui veut que l’Egypte n’avait aucunement l’intention d’accueillir des sportifs algériens sur son sol. C’est la juste conséquence de la décision prise mercredi dernier par le Comité olympique égyptien de boycotter toutes les manifestations internationales auxquelles l’Algérie est conviée. Il est bon de préciser que la décision égyptienne de ne pas organiser le tournoi africain de handball, en février prochain, est accompagnée d’une doléance osée. Celle-ci consistant à voir les champions d’Afrique en titre prendre part à cette 19e édition que la CAHB programmera dans un autre pays. Or, le retrait d’une compétition organisée par la Confédération africaine de handball pour quelque motif que ce soit (sauf en cas de force majeure) entraîne des sanctions sportives (suspension de toutes les compétitions organisées sous l’égide de la CAHB et de l’IHF) et financières. La partie égyptienne escomptait bien éviter les sanctions sportives en misant sur le président de l’IHF, Mustapha Fahmy, un Egyptien, mais également sur Medhet Al-Baltagui, vice-président de la CAHB. Il n’en fut rien puisque la confédération a décidé de retirer l’organisation à l’Egypte dont la fédération devrait subir les conséquences de son acte à l’occasion du prochain congrès de l’instance africaine qui aura lieu dans la ville qui accueillera la 19e CAN. D’ici là, d’autres pans de l’Egypte sportive, mais aussi d’autres secteurs, céderont sous le poids de la jalousie.
    M. B.
    LE SOIR

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  9. Artisans de l'ombre Dit :

    Le Caire refuse d’organiser la Coupe d’Afrique à cause… des Algériens

    La «grippe égyptienne» s’étend au handball

    Décidément l’onde de choc, provoquée par l’élimination de l’Egypte de la course au Mondial sud-africain de football, a dépassé l’entendement pour s’étendre à d’autres disciplines. La dernière en date : le handball.

    En effet, dans un communiqué rendu public, hier, le conseil d’administration de la fédération égyptienne de handball a, purement et simplement, décliné l’organisation de la 19ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de handball, seniors/messieurs, prévue du 8 au 16 février prochain dans la capitale égyptienne, et ce, à cause, cite le communiqué, de la participation de l’Algérie. Et comme notre pays est susceptible de reprendre le flambeau en organisant cette édition, les Egyptiens ont, aussi, prévu le coup. Dans le même communiqué, l’Egypte, détentrice du trophée continental, menace de boycotter. «Nous confirmons notre participation si celle-ci se déroule dans un autre pays». Fin de citation.

    L’Egypte, continue le communiqué, a pris «cette décision après plusieurs consultations de M. Hassan Sakr, président du conseil des sports égyptien, mardi dernier, et auxquelles ont participé le président et les membres du comité olympique (égyptien, ndlr) et les différentes fédérations». La motivation première de ces réunions était de faire, coûte que coûte, la corrélation entre cette compétition et le match de football qui a mis aux prises l’Egypte et l’Algérie, le 18 novembre à Khartoum. Un match qui, selon les autorités égyptiennes, a vu la délégation et les supporters égyptiens passés à tabac par les supporters algériens. Une hystérie qui ne veut décidément pas se calmer et qui, par contagion, a touché, maintenant, le handball.

    Pis encore, cette nouvelle manœuvre hypocrite des Egyptiens tend à aggraver davantage la situation tant elle tend à jeter la discorde au moment où des centaines d’intellectuels égyptiens, honnêtes ceux-là, appellent à un apaisement entre les deux pays.

    Le communiqué indique, en outre, que les membres présents à cette réunion ont insisté pour prendre comme ligne de conduite la préservation de l’intégrité physique et morale des sportifs dans toutes les entreprises futures et donc s’abstenir de participer à toute manifestation sportive qui se tiendrait en Algérie. Mais bien plus ! Faire l’économie d’organiser des compétitions en Egypte si des sportifs algériens devaient y participer, «du moins dans cette période». Le communiqué ajoutera, en guise de conclusion, que l’Egypte «étudiera ses participations futures (dans notre pays, s’entend !), en analysant les données sécuritaires pour assurer le bien-être de ses sportifs».

    Voilà donc à quoi en est réduit le pouvoir égyptien -et principalement le clan Moubarak-! Face à une agonie certaine due aux multiples crises –économique principalement– qui guettent l’Egypte, ce pouvoir désigne à ses populations l’Algérie comme unique bouc émissaire à ses malheurs.

    D’autre part, la question du désistement de l’Egypte sera soumise à l’examen de la confédération africaine qui se réunit, aujourd’hui, en son siège, en Côte d’Ivoire, pour prendre une décision définitive à ce sujet. Logiquement, il est fort à parier que celle-ci prenne des sanctions contre la fédération égyptienne de handball qui a failli à ses engagements.

    Côté remplacement, on parle de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc qui peuvent, rapidement, prendre le relais et cela en regard de la présence dans ces pays d’infrastructures sportives et hôtelières indispensables à ce genre de compétition.

    Ce qui est malheureux dans cette histoire, et on ne le répétera jamais assez, c’est que les autorités égyptiennes continuent de privilégier les discours et les mesures à consommation interne aux actes qui siéent à une nation qui se dit héréditaire de la civilisation des Pharaons.

    Asma G.

    La Voix de l’Oranie

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...