RSS

«L’Algérie assume sa responsabilité à l’égard de……»

30 novembre 2009

Non classé

Medelci: «L’Algérie assume… sa responsabilité à l’égard de ses ressortissants à l’étranger»

par Djamel Belaïfa

«L'Algérie assume sa responsabilité à l'égard de......»  spacerLe ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a affirmé jeudi que l’Algérie assume sa responsabilité «pleine et entière» à l’égard de ses ressortissants à l’étranger. Dans une déclaration à la pres-se en marge des entretiens qu’il a eus avec le commandant du Commandement militaire américain pour l’Afrique (Africom), le général William E. Ward, au siège du ministère, Medelci a en outre indiqué que « l’Algérie souhaite que cette situation douloureuse puisse être évaluée à juste titre afin que les deux pays puissent construire un avenir meilleur».



Medelci faisait allusion à la tension entre l’Algérie et l’Egypte autour de la qualification pour le Mondial, remportée le 18 novembre à Khartoum par l’Algérie (1-0). «Nous préférons travailler sur le terrain pour protéger notre communauté à l’étranger, notamment celle qui nécessite une attention particulière dans certaines régions», a-t-il ajouté. Cette attention particulière «s’oriente aujourd’hui vers nos frères en Egypte, étudiants, résidants et familles mixtes algéro-égyptiennes auxquels nous devons prêter toute l’aide et l’assistance dont ils ont besoin», a précisé M. Medelci.

La crise a éclaté le 12 novembre après une attaque à coup de pierres du bus transportant notre équipe nationale à son arrivée au Caire, causant des blessures aux joueurs algériens. La crise s’est accentué au lendemain de la défaite des Egyptiens à Khartoum, avec le déchaînement des médias égyptiens.

Cette crise a pris une tournure diplomatique avec des manifestations violente au Caire devant l’ambassade d’Algérie et le rappel pour consultations de l’ambassadeur d’Egypte à Alger. De son côté, le ministère des Affaires étrangères avait convoqué le 20 novembre dernier l’ambassadeur d’Egypte à Alger. Dans un communiqué rendu public, le département de Medelci a indiqué que « le ministère des Affaires étrangères a convoqué le 20 novembre 2009 l’ambassadeur d’Egypte à Alger. Au cours de cette audience, le ministre des Affaires Etrangères, Mourad Medelci, a chargé l’ambassadeur de transmettre aux autorités de son pays l’incompréhension et la grande préoccupation des autorités algériennes devant l’escalade de la campagne médiatique. Le ministre a exprimé l’espoir qu’il soit mis instamment un terme à cette campagne qui ne sert pas les intérêts des deux pays et des deux peuples.

Le ministre a rappelé que l’Algérie, quant à elle, a pris toutes les mesures dans le sens de l’apaisement avant, durant et après les deux rencontres de football ainsi que la mise en place d’un dispositif sécuritaire et renforcé en vue d’assurer la sécurité des ressortissants égyptiens et de leurs biens en Algérie».

Lundi dernier, une soixantaine d’étudiants qui ont fui l’Egypte de peur de représailles étaient arrivés à l’aéroport Houari Boumediène. Encore sous le choc, les étudiants ont raconté leur calvaire ces derniers jours, affirmant que les chercheurs et étudiants algériens en stage en Egypte ont été pourchassés par les responsables des instituts et universités et des logements qu’ils louent.

Outre l’humiliation subie, certains étudiants affirment avoir reçu des appels anonymes les menaçant de mort. Les différents témoignages recueillis auprès de ces mêmes étudiants font état de harcèlement moral, d’escroquerie et d’humiliation des chercheurs algériens par les responsables des universités égyptiennes. Les mêmes interlocuteurs affirment que des étudiants ont été agressés physiquement, mais sans gravité, soulignant toutefois que les cas les plus graves sont ceux de deux étudiants agressés à l’arme blanche au Caire. Les étudiants ont d’autre part indiqué qu’ils étaient porteurs d’un message aux autorités algériennes pour aider des étudiants sans ressources à rentrer en Algérie. Enfin, les mêmes étudiants signalent qu’ils ont été humiliés à l’aéroport du Caire par les agents de sécurité.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...