RSS

Des juristes égyptiens brûlent le drapeau algérien !

28 novembre 2009

Non classé

Des juristes égyptiens brûlent le drapeau algérien !


image

Des avocats algériens ont vivement condamné la dangereuse et inhabituelle démarche de juristes égyptiens qui ont publiquement brûlé le drapeau algérien. C’est une atteinte à un symbole inviolable de l’Algérie, ont estimé les robes noires.

  • Il ne faut pas mélanger sport et politique. Maître Omar Mehdi considère que cet acte ignominieux aurait pu être toléré avec peine, s’il avait été l’œuvre d’illettrés ou de jeunes fanatiques inconscients. Mais le fait que ses auteurs soient des hommes de loi qui connaissent les lois, les libertés de peuples et les infranchissables lignes rouges, pose un problème très grave et un fait sans précédent dans l’histoire des pays arabes et étrangers même.
  • Pour sa part, Maître Omar Hamdini, le président de l’organisation nationale de réinsertion des détenus, souligne que le drapeau algérien est un des symboles de l’Etat algérien, par conséquent, ce geste porte atteinte à l’Etat. Même l’Islam ne tolère pas pareille parade et aussi grave comportement.
  •  
  • Notre interlocuteur ajoute que les avocats, unanimes, condamnent cet acte, aussi étrange et dangereux soit-il, d’autant plus qu’il émane de confrères dans un métier censé être noble. «Au lieu de donner l’exemple, ce sont eux qui s’adonnent à des comportements infames et intolérables. Nous ne nous tairons pas sur cette affaire».
  •  
  • Maître Adli Farid déclare par ailleurs qu’il est aujourd’hui incontestable que l’affaire a une motivation politique. «L’Égypte veut dissimuler un acte qu’elle compte entreprendre, peut-être en rapport avec ses manœuvres avec l’Occident contre l’Iran, et donc elle fait diversion en occupant la rue arabe par un autre sujet». Maître Adli poursuit en précisant que la loi algérienne punit ce genre d’acte. Brûler ou souiller le drapeau algérien peut valoir jusqu’à 10 années de prison ferme, suivant l’article 160 bis du code pénal.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

7 Réponses à “Des juristes égyptiens brûlent le drapeau algérien !”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    C’est le monde à l’envers, le drapeau sioniste flotte 365 jours sur 365 jours, sans aucune inquiétude. Le drapeau Algérien, le symbole de notre nation est brûlé par des lâches juristes à la con, égyp-chiens, télécommande de moubarak le sioniste réellement, au vu des coups qu’il a montés contre notre équipe nationale , le blocus nazi de GHAZA …

    Il est urgent de réduire à sa plus simple expression toute coopération économique ou politique avec les égyp-chiens, nos ennemis.
    Ce comportement porte le signe d’une énorme trahison future contre la oumma musulmane, qui se trame en coulisse aux côté des occidentaux et des sionistes, contre l’IRAN, la SYRIE, le LIBAN et même le MAGHREB. Alors le traître Moubarak nous teste en lançant ce ballon d’essai. Il est urgent de mettre Moubarak à sa place comme il se doit.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Je suis indigné par ce qui se passe en Egypte!Des Algériens se font tabasser à l’aéroport du Caire devant des milliers de touristes étrangers ,leurs passeports jetés à terre et ils se font ridiculisés comme des chiens…Et notre gouvernement devant tout ces dépassement garde un calme olympien car il cautionne et encourage par leur silence jusqu’à ce qu’il y ai mort d’homme!Si on ne réagit pas lorsque le drapeau Algérien est brulé devant toute la planète,lorsque l’ambassade Algérien est saccagé et tout les documents déchirés par une horde sauvage et toutes les cameras du monde le montrent en ‘live’et ce n’est pas Hadjar qui me contredira!Des étudiants sont pris en otage en Egypte et que certains ne savent meme pas à qui s’adresser pour fuir de ce traquenard…Que fait notre gouvernement? Là je ne suis pas fier de notre attitude qui frise l’abdiquation!Nos vaillants chouhadas ont su gardés la tete toujours hautes devant les pires supplices du colonisateur et c’est dommage qu’on soit arrivé là …
    Brahim

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    fahraddin : ALGERIE
    Ces avocats égyptiens auraient-ils eu le courage de brûler le drapeau d’Israël, si à la place de l’Agérie s’était trouvé Israël ? Bien sûr que non ! Ils ne fairaient pas pareil affront à leur ami et allié et ils n’oseraient même pas, car la réponse des Israëliens se fairait entendre immédiatement et elle serait assourdissante à leurs oreilles de petites filles effarouchées à l’écoute de toutes les vérités qui leurs parviennent du côté de ceux qui les ont ridiculisé sur le terrain en leur faisant plier le genoux. Oume Edounia, qu’ils disent ! Le tigre aux pieds d’argile était le surnom dont toute la planéte les avait affublé au lendemain de la honte de 67.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    ounis bekka : ALGERIE
    RIEN A DIRE
    le drapeau algerien brulé et le drapeau isrealien au dessus de leurs etablissement officiel……….????

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    L’affaire du drapeau algérien brûlé bientôt devant le tribunal de Madrid
    14.12.2009 Damas: Djamel Lalami/Zineb A.
    Taille de police : Decrease font Enlarge font
    image

    Les juristes algériens ont refusé de limiter l’affaire du drapeau algérien brûlé au Caire par des avocats égyptiens, à des excuses officielles de la part de l’Égypte. La partie algérienne réclame en effet la poursuite en justice et la condamnation des initiateurs et des exécuteurs de cet acte infâme.

    * De sources fiables, Echorouk a appris que les avocats algériens préparaient un dossier solide qui sera prochainement déposé auprès du tribunal compétent de Madrid, afin d’incriminer les avocats égyptiens pour leur forfait commis à l’issue du match footballistique d’appui disputé à Khartoum entre l’Algérie et l’Égypte…
    *
    * Le dossier devrait contenir, selon nos sources, des enregistrements sonores, des images, des photos, les noms des avocats qui ont brûlé le drapeau algérien ainsi que les autres impliqués et leurs complices en Égypte. La plainte reposera également sur des communiqués officiels et des déclarations enregistrées qui condamnent le bâtonnier de l’ordre des avocats égyptiens qui a précédemment déclaré: «J’invite les 40 mille avocats que je représente à couper les relations avec l’Algérie et à expulser du Caire l’ambassadeur algérien».
    *
    * La délégation algérienne qui a pris part à Damas, à la réunion du bureau permanent de l’Union des avocats arabes a informé son homologue syrien et les représentants d’autres pays arabes, que l’Algérie refuse qu’un de ses symboles et sa dignité soient souillés au Caire, puis « enterrés » à Damas comme si de rien n’était. La demande des algériens d’une position collective au sujet de l’affaire du drapeau algérien brûlé, a été implicitement approuvée par les autres parties.
    *
    * La réunion du bureau permanent de l’Union des avocats arabes qui a pris fin hier, a connu un mouvement particulier dans les coulisses qui n’était pas pour plaire à la délégation égyptienne, surtout après le retrait des avocats algériens de la séance d’ouverture de la réunion au moment où le président en exercice du bureau, qui n’est autre que le bâtonnier de l’ordre des avocats égyptiens, prenait la parole.
    * Les représentants égyptiens ont alors tenté dans les couloirs d’étouffer l’affaire du drapeau algérien, d’occulter les preuves et de duper les membres du bureau. Mais la détermination des algériens a été plus forte et a mis en échec le plan égyptien.

    http://www.echoroukonline.com/fra/index.php?news=5515

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    فيما حاول المصريون دفن الجريمة وتسللوا سرا لإخاطة البيان الختامي
    لجنة تحقيق عربية لتجريم المحامين الذين أحرقوا العلم الجزائري
    2009.12.15
    مبعوث « الشروق » الى دمشق: جمال لعلامي
    image
    النقيب المصري يزعم أن محامين جزائريين يتربصون به للاعتداء عليه
    رئيس الاتحاد يأمر بمنع محامين جزائريين من دخول القاعة لإضعاف موقفهم

    تقرّر في ساعة متأخرة من ليلة اول امس، تشكيل لجنة للتحقيق في جريمة حرق العلم الجزائري من طرف محامين مصريين، كما اعلن المكتب الدائم لاتحاد المحامين العرب، المجتمع في دورته العادية بدمشق، « رفضه الدائم للتنكيل بأيّ علم عربي في ايّ بلد كان »، ويُرتقب ان تقدم هذه اللجنة التي تشارك فيها الجزائر ومصر بمحامين، نتائج عملها في مدة شهر، فيما سجلت مصر تحفظا بشأن لجنة التحقيق، وبالمقابل سجلت الجزائر تحفظا بشأن عدم الإدانة الصريحة لمصر.

    *

    *
    هذا القرار جاء بعد « انتفاضة » قانونية قادها المحامون الجزائريون المشاركون في اجتماع المكتب الدائم لاتحاد المحامين العرب بسوريا، حيث كان الجانب المصري يرفض ويخطط لإجهاض ايّ محاولة جزائرية من هذا الشكل، واستغل المصريون رئاسة الاتحاد من طرف نقيبهم، للتخطيط والتآمر وقطع الطريق على إدراج ايّ اشارة لجريمة حرق العلم الجزائري من طرف محامين مصريين ضمن بنود البيان الختامي لاجتماع دمشق.
    *
    وحضرت « الشروق » عملية تسلل للمصريين من اجل التوجه نحو قاعة صياغة البيان الختامي حتى يتم تخييط بيان على المقاس بعيدا عن المشاركة الجزائرية ضمن اللجنة، غير ان الوفد الجزائري تفطن للمكيدة، ولاحق المصريين الى القاعة، حيث دا ر نقاش ساخن تحول الى ملاسنات حادة، عندما رفض المصريون إدانة او إدراج حرق العلم الجزائري ضمن نقاط البيان الختامي، قبل ان يتم اضافتها استجابة للضغط الجزائري وتدخل بعض نقباء المحامين العرب مثل الأردن وتونس.
    *
    وبالقاعة، تم الاتفاق على إدراج هذه النقطة وصياغتها ضمن البيان، غير ان نقيب المحامين المصريين بصفته رئيس الاتحاد، احدث مفاجأة وقحة بلجوئه الى إسقاط الاتفاق، وهو ما كشف مؤامرة مصرية جديدة، اثارت ثائرة نقباء المحامين الجزائريين الذين هددوا بالانسحاب النهائي من اتحاد المحامين العرب وواجهوا النقيب المصري بكلمات قانونية قاسية، جعلته يرتبك ويختلط عليه الأبيض والأسود.
    *
    وفيما منع محامون جزائريون من دخول قاعة الاجتماعات، بحجة « تجنب الفوضى والاحتجاج » ولأسباب ودواعي قيل أنها « أمنية وتنظيمية »، كان النقيب عبد المجيد سيليني، يقصف بالثقيل داخل القاعة، حيث قال: « إسقاط الإدانة يعني ان العلم الجزائري اغتيل في القاهرة ودفن في دمشق »، مضيفا « نرفض قبر هذه الجريمة المصرية في سوريا »، منددا بتواطؤ بعض العرب وداعيا الجانب المصري الى تحمل مسؤولياته.
    *
    في نفس السياق، اكد النقيب محمد عثماني ان لجنة الصياغة اتفقت على إدراج الإدانة في البيان الختامي، لكن في الجلسة الرسمية تم خيانة الاتفاق، مضيفا « وهذا يؤكد ان الاتحاد اصبح ملكية خاصة لشخص واحد ».
    *
    كما اتهم النقيب ساعي، بصفته مندوب رئيس اتحاد المحامين الجزائريين، المصريين بالتسلل بطريقة سرية وتغييب الجزائريين عن لجنة الصياغة، وذلك من اجل اسقاط جريمة حرق العلم الجزائري.
    *
    وهاجم النقيب محمد عبلاوي المصريين بعد اسقاطهم بند الإدانة، مشيرا الى ان الشعب الجزائري ينتظر الملموس و »نحن نرفض حرق العلم ونطالب بالإدانة والعقاب »، مضيفا: « اليوم تم حرق العلم الجزائري في مصر وغدا يتم حرق علم بلد آخر ».
    *
    المشاحنات والشحن الذي كان داخل القاعة بين النقباء الجزائريين والمصريين في الجلسة المغلقة، كان تزامنا مع حركة احتجاجية سلمية قادها محامون جزائريون خارج صالة المؤتمرات، بعد صدور تعليمات مفاجئة تمنعهم من الدخول، وهو ما استنكروه واعتبروه تعاملا غير لائق ولا اخلاقي مع رجال قانون، وتنفيذا لأوامر اطلقها نقيب المحامين المصريين باعتباره رئيس المكتب الدائم لاتحاد المحامين العرب.
    *

    *
    لكم اتحادكم ولنا جزائرنا
    *
    التكهرب الذي لغّم الجلسة الختامية، قابله غليان وراء الأبواب، وكان المحامون يحتجون ويطالبون بالانسحاب النهائي من « اتحاد العار »، ويرددون: « لكم اتحادكم ولنا جزائرنا »، « لسنا بحاجة الى اتحاد يقبر القضايا العادلة »، « بئس اتحاد عربي تحت خدمة وتصرف وولاء وأرجل مصر فقط »، « لن نتنازل عن إهانة رموزنا وحرق علم الشهداء »، « ماذا قدم لنا هذا الاتحاد ».
    *
    اجواء مشحونة وتصعيد غير متوقع انتجه الاستفزاز والابتزاز المصري، وقد وصلت الوقاحة والنذالة بنقيب المحامين المصريين، ان يزعم بأنه «  »وصله خبر غير سار يفيد بأن محامين جزائريين يتربصون به خارج القاعة للاعتداء عليه فور المغادرة »(…)، وهي المسخرة التي رد عليها نقباء الجزائر بقولهم: « هذه تمثيلية مصرية جديدة.. احشم »، فيما انتفض نقباء معظم الدول العربية في وجه النقيب المصري وطالبوه بعدم السقوط في لعب الأطفال.
    * وبالتوازي مع هذه الفضيحة المصرية، في جلسة كان مقررا ان تسدل ستارها على الساعة الثامنة ليلا، لكن الضغط الجزائري مددها الى غاية منتصف الليل والنصف، كان المحامون الممنوعون من ولوج القاعة وقد فارت اعصابهم، يرددون: « شعب الجزائر مسلم والى العروبة ينتسب »، وفي هذه الأثناء، تقرر داخل القاعة تشكيل لجنة عاجلة للفصل في قضية حرق العلم الجزائري وإصدار بيان حولها، بعد ما حاول المصريون اختزال كل التجاوزات والحماقات والجرائم في « ماتش كورة »، وهو ما أثار غضب الجزائريين فردوا: « نحن لا نتكلم على الماتش، الجزائر تأهلت للمونديال وخلاص، نحن نتكلم عن حرق العلم الجزائري من طرف محامين واهانة رموز الجزائر ».

    Echorouk

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    Une commission d’enquête sur l’affaire du drapeau algérien brûlé au Caire
    15.12.2009 Damas: Djamel Lalami/Zineb A.
    Taille de police : Decrease font Enlarge font

    * Cette commission à laquelle participe l’Algérie et l’Égypte avec chacun deux avocats, devrait rendre ses conclusions dans un mois. Si l’Égypte a émis des réserves au sujet de la commission d’enquête, l’Algérie elle, a exprimé sa réserve quant à la non condamnation exprimée de l’Égypte.
    *
    * La décision de mettre en place cette commission fait suite à la « révolte » légitime des avocats algériens participant en Syrie, à la réunion du bureau permanent de l’Union des avocats arabes.
    * La partie égyptienne a vainement tenté d’occulter ce crime commis contre l’un des symboles de l’Algérie, et de barrer la route contre une éventuelle allusion au comportement des avocats égyptiens au Caire, dans le communiqué final sanctionnant la réunion de Damas.
    *
    * Alors que la session arrivait à son terme, les égyptiens ont refusé de condamner ou d’introduire l’affaire du drapeau algérien brûlé parmi les points du communiqué final. La question a finalement été intégrée au document grâce à la pression exercée par la partie algérienne et l’intervention de certains bâtonniers d’ordres d’avocats arabes, à l’image de la Jordanie et de la Tunisie.
    *
    * A la dernière minute, nouvelle surprise: le bâtonnier de l’ordre des avocats égyptien et actuel président du bureau a supprimé le point en question, suscitant le courroux des avocats algériens qui ont menacé de se retirer définitivement de l’Union. Le langage juridique sévère qu’ils ont tenu au bâtonnier égyptien a mis ce dernier dans l’embarras. Maître Sellini a bien défendu la cause algérienne dans la salle des conférences.
    *
    * D’autres bâtonniers participant à la réunion ont également affiché leur mécontentement et se sont dits scandalisés par le comportement du président du bureau et sa « trahison ». Celui-ci «n’avait pas a modifié le texte sur lequel les participants s’étaient déjà entendus», «cette fois-ci c’est le drapeau algérien qui a été brûlé, la prochaine fois ce sera le drapeau d’un autre pays…», « On dirait que l’Union est devenue propriété d’une seule personne», ont commenté différents juristes lors de ce rendez-vous de Damas.
    *
    * La pression exercée par les algériens ajoutée aux critiques acerbes adressées au président du bureau permanent de l’Union, ont abouti à l’installation d’une commission chargée d’enquêter sur l’affaire du drapeau algérien brûlé par des avocats égyptiens et la publication d’un communiqué sur ce sujet.
    *

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...