RSS

Eugène Pottier

27 novembre 2009

Non classé

Eugène Pottier, né le 4 octobre 1816 à Paris où il est mort le 6 novembre 1887, est un poète et révolutionnaire français, auteur des paroles de L’Internationale

Biographie

Dessinateur sur étoffes, Eugène Pottier compose sa première chanson, Vive la Liberté, en 1830. En 1840, il publie Il est bien temps que chacun ait sa part. Il participe à la Révolution de 1848. Sous le Second empire, il crée une maison d’impression sur étoffes et, en 1864, il est à l’origine de la création de la chambre syndicale des dessinateurs, qui adhère ensuite à la Première Internationale.

Membre de la garde nationale, il participe aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis il prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2e arrondissement. Il siège à la commission des Services publics. Il participe aux combats de la Semaine sanglante. En juin 1871, caché dans Paris, il compose son poème L’Internationale et se réfugie en Angleterre. Condamné à mort par contumace le 17 mai 1873, il s’exile aux États-Unis, d’où il organise la solidarité pour les communards déportés. C’est de là aussi qu’il adhère à la franc-maçonnerie[1], puis au Parti ouvrier socialiste d’Amérique. Ruiné et à demi paralysé, il revient en France après l’amnistie de 1880. Il continue de publier ses poèmes tout en vivant dans la misère.

Il acquiert la célébrité un an après sa mort, en 1888, après la mise en musique de son poème L’Internationale par le musicien lillois Pierre Degeyter. Le texte a été écrit en juin 1871, à Paris, en pleine répression de la Commune de Paris.

Jean Ferrat revient sur lui dans sa chanson La Commune. Ses chansons sont reprises après sa mort, que ce soit par des artistes d’inspiration socialiste, communiste, anarchiste ou libertaire comme Pierre DEGEYTER.

Eugène Pottier est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...