RSS

25 novembre 2009

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « L’aumône du fonctionnaire « 

Mardi 24 Novembre 2009 19h40mn 34s


Nouveau commentaire sur l’article #6908 « L’aumône du fonctionnaire « 
Auteur     : sougridesouche (IP: 41.100.233.149 , 41.100.233.149)
E-mail     : sougridesouche@yahoo.fr
URL        :
Commentaire:
Ghaza en manque de médicaments : Les piqûres d’abeille pour soulager les maux
Lorsque Ratib Samur, un guérisseur, a ouvert sa clinique à Ghaza, personne n’a cru qu’il pourrait soigner et soulager ses patients avec des piqûres d’abeille.


Les piqûres d’abeille, un traitement qui fait désormais fureur dans un territoire isolé, en manque de médicaments. « Le venin d’abeille est vraiment efficace. Je ne ressens plus cette douleur qui m’empêchait de dormir », s’exclame Mohammed Al Dayya, 25 ans, qui souffre de paralysie musculaire. M. Dayya avait l’habitude d’aller se faire soigner en Egypte. « Ce traitement a stabilisé mon état. Il n’empirera pas avant que je puisse voyager », se console-t-il, lors d’une séance dans la clinique de Ratib Samur, où il se rend une fois par semaine. « Je ne peux pas l’aider à remarcher. Mon traitement se contente surtout de soulager la douleur et d’empêcher une dégradation de son état », explique le guérisseur, âgé de 53 ans, qui a une formation d’ingénieur agronome en Egypte.

L’ouverture de sa clinique, en 2003, a été accueillie avec scepticisme. Pourtant, « elle a été mieux acceptée lorsque j’ai obtenu de bons résultats et les patients ont même augmenté depuis le début du siège israélien », souligne M. Samur. L’Etat hébreu autorise la sortie des cas médicaux urgents de Ghaza, mais il n’accorde qu’un nombre limité de permis pour les traitements à l’étranger. Dans ces conditions, des centaines de personnes se tournent vers la clinique de Ratib Samur, d’autant que les tarifs sont abordables. Cela ne coûte qu’environ 3 dollars pour une série de trois injections de venin. Ismaïl Matar, 23 ans, a subi un violent traumatisme psychologique pendant la dernière guerre à Ghaza, l’hiver dernier, lorsque l’un de ses amis a été tué devant lui lors d’un raid aérien israélien. « J’étais en état de choc. Je n’étais pas assez fort pour bouger mes jambes, je voyais difficilement et aucun médicament ne parvenait à m’aider. Mais à présent, après sept mois de traitement aux piqûres d’abeilles, je vais bien mieux », se réjouit-il.

Le principal composant du venin d’abeille est la mellitine, un agent anti-inflammatoire et anticoagulant. L’apithérapie – les soins par les abeilles, une pratique très ancienne -, est utilisée un peu partout dans le monde pour traiter la sclérose en plaque et l’arthrite, mais il y a peu de preuves quant à son efficacité réelle. « Ce traitement est un complément médical », précise Ratib Samur, qui refuse de s’occuper des cardiaques, des diabétiques ou des cancéreux. « Je ne pose pas de diagnostic de la maladie, je m’appuie entièrement sur l’opinion du médecin », dit-il, en allant de patient en patient avec sa petite boîte remplie d’abeilles.  Nivine Ajour, une mère de six enfants âgée de 32 ans, ne jure que par les mouches à miel. « Je souffre d’arthrite depuis cinq ans. Je ne pouvais plus monter les escaliers, mais après cinq mois de traitement, je les monte six fois par jour », témoigne-t-elle.

Dans un coin de la clinique, Mohammed Baroud, un petit garçon sourd de 10 ans, brave la douleur de la piqûre. « Je suis habitué, je n’ai pas peur », assure-t-il. Il dit que son ouïe s’améliore de semaine en semaine et qu’il n’aura bientôt plus besoin d’appareil auditif pour entendre.

El Watan

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2009/08/02/laumone-du-fonctionnaire/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...