RSS

Chaouchi, ce héros

21 novembre 2009

Non classé

Chaouchi, ce héros constlogo

 

Sports Edition du 19/11/2009


Chaouchi, ce héros
Par :

ode705

Rempart n Les Verts ont franchi avec succès leur dernier obstacle en éliminant les Pharaons. Cela n’a été possible que grâce à la grande contribution du gardien remplaçant Fawzi Chaouchi, auteur d’un match phénoménal.

En quittant samedi dernier le stade du Caire, les Algériens avaient le moral à zéro. Pas seulement parce qu’ils avaient laissé les Pharaons les rejoindre sur le fil dans le groupe qualificatif pour le Mondial, mais aussi parce qu’ils n’avaient pas beaucoup de certitudes par rapport au match d’appui d’hier, mercredi. Parmi les appréhensions qui les taraudaient, il y avait celle qui concernait l’absence de Lounès Gaouaoui, le gardien titulaire. Suspendu pour un cumul de cartons, ce dernier devait céder sa place à sa jeune doublure, Fawzi Chaouchi. Au vu de ce qui s’est passé au Soudan, ce changement est la meilleure chose qui pouvait advenir aux Verts. Le dernier rempart de l’ES Sétif a été l’homme du match à Khartoum et si l’Algérie a gagné son ticket pour l’Afrique du Sud, c’est en grande partie grâce à lui. Pour sa deuxième participation en sélection nationale, après celle face à l’Uruguay en match amical en août dernier, Chaouchi a fait montre de tout son talent, prouvant à tous ses détracteurs qu’il avait les qualités requises, mais aussi la maturité nécessaire pour briller au plus haut niveau international. A maintes reprises, que ce soit avant l’ouverture du score ou après, ce natif de Bordj Menaïel (70 km à l’est d’Alger), âgé à peine de vingt-quatre ans, a frustré tous les attaquants égyptiens. En signant une superbe envolée sur une tête de Moawad dès la 3e minute, il s’est offert la dose de confiance qui lui était nécessaire pour ensuite maîtriser son sujet avec beaucoup de brio et sans jamais trembler face à la pression des Pharaons. Peu après la demi-heure de jeu, Chaouchi réalise sa deuxième prouesse en intervenant face à Aboutrika qui avait échappé à la vigilance des défenseurs algériens. Un arrêt décisif qui a eu des répercussions positives sur le rendement de ses coéquipiers. Le dernier quart d’heure de la première période a, en effet, été totalement à l’avantage des Verts, et leur réveil a été matérialisé par le but de Antar Yahia juste avant la pause. Au retour des vestiaires, il s’agissait pour l’Algérie de tenir. Face à une sélection égyptienne déchaînée et déterminée à revenir au score ce ne fut guère commode. Chaouchi eut alors l’opportunité d’atteindre l’état de grâce et de devenir le héros de tout un peuple. A la 61e, puis à la 71e, il neutralise deux nouvelles frappes dangereuses de Moawad, soulageant définitivement toute son équipe. Au coup de sifflet final, l’Algérie est qualifiée et personne ne se trompe sur l’identité de l’homme du match. Hissé sur les «bois de sa cage», Chaouchi a reçu l’ovation de tous ses partenaires, dont Gaouaoui mais aussi des supporters, descendus des tribunes, pour le bénir. Une heure de gloire qu’il a savourée comme il se doit. Interrogé par un journaliste d’Al Jazeera, le gardien de l’ES Sétif s’est contenté de dire : «Les Algériens sont des hommes. Nous avons été attaqués et nous avons répondu sur le terrain.» C’est un sentiment de revanche qui l’animait, mais dans les prochains jours ce sont surtout la joie et la fierté qui vont l’envahir et la cerise sur le gâteau serait que José Anigo et l’Olympique de Marseille concrétisent l’intérêt qu’ils lui portent, eux qui le suivent depuis plusieurs mois déjà. Après avoir longtemps vécu dans l’ombre de Gaouaoui, Chaouchi a brillé de mille et un feux ce mercredi et tout porte à croire que sa belle éclosion ne fait que commencer.

In goal.com / R. S.

La qualif’ dédiée à Gaza, au Soudan et à l’Algérie l Les joueurs de l’Equipe nationale ont dédié la victoire et la qualification des Verts pour les gens de Gaza. Le gardien de but Fawzi Chaouchi a brandi les drapeaux palestine et algérien pour montrer la position du peuple algérien envers les Palestiniens et la population de Gaza. L’exploit des Verts a été dédié aussi au peuple soudanais qui a accueilli l’Algérie à bras ouverts. Mais c’est l’Algérie qui a bénéficié de tous les éloges. Tous les joueurs ont tenu à offrir cette qualification au peuple algérien.

Il est courtisé par l’O Marseille l Fawzi Chaouchi a confirmé, hier, face à l’Egypte, qu’il a un immense talent. Ses prestations avec son ex-équipe la JSK lors des deux dernières saisons et actuellement sous les couleurs de l’ESS, n’ont pas été vaines puisque l’entraîneur national a pensé à lui en le convoquant en sélection. L’ascension de Chaouchi ne s’est pas arrêtée là, elle dépasse désormais nos frontières. Pour cela, les dirigeants de l’Olympique de Marseille ne sont pas indifférents à Chaouchi qu’ils veulent recruter au prochain mercato.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...