RSS

Hamid Grine : “Je suis ému”

17 novembre 2009

Non classé

La 32 (Jeudi 12 Novembre 2009)

Il a reçu le prix des libraires algériens 2009
Hamid Grine : “Je suis ému”
Par : Amine Idjer

C’est au milieu d’une assistance fort nombreuse que la cérémonie de remise du prix des Libraires algériens a eu lieu à la salle El-Djazaïr de la Safex, à Alger. Le prix de cette année, décerné par l’Association des libraires algériens (Aslia), a été remis à l’auteur Hamid Grine pour son dernier roman Il ne fera pas long feu, paru aux éditions Alpha.
Par ce prix, l’Aslia vient récompenser un talent, un style, une écriture et un succès. Dans son allocution d’ouverture, Mme Fatiha Soal, présidente de ladite association, a parlé de l’importance des librairies et du rôle que jouent les libraires. Le libraire est “une vitrine de la production éditoriale” de la société, dira l’oratrice. Toujours selon elle, si le choix de cette association s’est porté sur Hamid Grine, c’est que l’auteur correspond au mieux aux critères de sélection. C’est aussi “le chouchou des lecteurs, des lectrices et des libraires”, a-t-elle ajouté. Elle abordera, entre autres, le parcours du lauréat qui compte à son actif sept ouvrages dont deux vont être bientôt adaptés au cinéma. Et d’enchaîner que l’écrivain “à succès” et à “l’écriture réelle et courageuse” a sorti un CD audio en arabe et en français du roman La Nuit du henné. Se succéderont ensuite Sid-Ali Sakhri de l’Aslia et Lazhari Labter d’Alpha éditions, qui parleront, pour le premier, du dur travail des libraires, fustigeant au passage la presse, l’accusant presque de ne pas collaborer. Alors que le second fera l’éloge du lauréat. Pour plus de convivialité, des personnalités, mais surtout ses amis, tels que Azzedine Mihoubi, Fergani, Khomri… prendront la parole pour rendre hommage, à leur manière, au vainqueur.
Très ému, d’ailleurs, il le dira ; Hamid Grine prend enfin la parole pour exprimer sa joie et surtout remercier ces hommes et femmes qui se battent tous les jours pour promouvoir le livre, à savoir les libraires. Son émotion est due au fait que c’est la première fois qu’il prend la parole non pas pour parler d’une autre personne ou pour débattre d’un sujet quelconque, mais pour remercier ceux qui lui ont rendu hommage en lui décernant ce prix. À rappeler que depuis sa création, c’est la première fois cette année que le prix des Libraires algériens est décerné après et en dehors du Salon du livre qui s’est tenu récemment à Alger.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2009/11/10/lanniversaire/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...