RSS

« la main d’or »

9 novembre 2009

1.Lu pour vous

la une 
« la main d’or »  dans 1.Lu pour vous 80811 img-ombre-haut-droit dans 1.Lu pour vous
img-ombre-bas-gauche img-ombre-bas-droit

Nouvelle publication
Mohamed Chouli publie son deuxième roman « la main d’or »

Contacté par nos soins, le journaliste écrivain, M. Mohamed Chouli, a indiqué que son dernier roman, « la main d’or », édité il y a quelques jours, par les éditions « Casbah », et le deuxième dans son

parcours d’écrivain, ajoutant qu’il a écris quelques nouvelles qu’il les publié dans un livre, portant le titre « demain ça sera trop tard ».
Interrogé sur le thème de cette nouvelle publication, qui lui a pris deux longues années de travail, « il comporte quelques nouvelles qui relèvent « jumellent» entre la réalité et la fiction », ajoute-t-il. Selon M. Chouli, les faits de ce roman sont réels, alors que ses personnages sont fictifs. « La plus importante nouvelle de ce roman d’expression française, c’est celle qui est liée au jeune étudiant qui a été expulsé, arbitrairement, de l’école, de jour au lendemain, il se retrouve dans la rue, sans aucune formation, qui pourrait lui assurer un poste d’emploi, pour gagner sa vie. Le personnage principal du roman est un jeune âgé de 19 ans, issue d’une famille pauvre.
Selon le même interlocuteur, alors que ce jeune se retrouve dans une situation difficile, il n’est même pas en mesure d’assurer les besoins les plus élémentaires de sa famille, « un de ces jours, il a été témoin d’un vol, qui a eu lieu dans un bus ». C’est le déclic de sa vie, il s’est propulsé dans le monde du crime organisé, il est une victime d’une société sauvage.
Les évènements du roman sont divisés en trois chapitres, dans le premier chapitre, « j’ai donné une idée sur la société algérienne, dans le deuxième je me suis concentré sur la personnalité principale, alors que le troisième s’est penché sur les raisons qui l’ont poussé à s’infiltrer dans ce monde plus sauvage que les aléas de la vie ».



09-11-2009
Par Kahina Chelli/ Traduit par R.K

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...