RSS

LE NOIR TE VA SI MAL

5 novembre 2009

1.Lu pour vous

LE NOIR TE VA SI MAL   dans 1.Lu pour vous logo3

Culture : EN LIBRAIRIE
LE NOIR TE VA SI MAL DE FARID BENYOUCEF
Etrange destin

Après une licence de droit et de sciences politiques, Marwan fréquente l’école de police de Soumaâ dont il ressort avec la casquette de commissaire. Célibataire endurci, il butine de cœur en cœur, profitant de sa liberté. Lorsqu’il est appelé d’urgence par son supérieur pour intervenir comme médiateur dans une affaire de prise d’otages dans un avion par un commando islamiste sur le tarmac de l’aéroport d’Alger, Marwan est loin de se douter que l’auteur de ce détournement n’est autre que son jeune frère Khalil alias Abou Hassan.
Ce dernier vivait en Allemagne depuis quelques années et a apparemment pris un autre chemin. L’horreur atteint son paroxysme lorsque les terroristes exécutent un premier otage… Comble de malchance, c’est Nafissa, la sœur de Marwan, qui est tirée au sort. Etablie à Washington où elle occupe un important poste au niveau de la Banque mondiale, Nafissa voulait créer une surprise à sa famille. Lors de ce vol funeste, elle portait un ensemble noir. Etait-ce une couleur prémonitoire ? Et pourquoi son père s’est-il éteint le jour même ? Après ce drame, plus rien ne sera plus comme avant aux yeux de Marwan. Ne parvenant pas à contenir sa rage contre la bête immonde qui sème la mort et la désolation sur son passage, il prend le chemin de l’exil. Marwan met le cap sur le continent africain, sur les traces de la sculpturale Afidata, son ex-petite amie malienne. Comme une âme en peine, l’ex-commissaire erre de pays en pays. Mais peut-on recoller les morceaux d’une vie aussi tourmentée ? Farid Benyoucef est né en 1951 à Aïn Oulmène (Sétif). Il vit à Alger où il enseigne l’économie à l’université d’Alger. Il est l’auteur de Il bleut toujours après l’orage, un recueil de poèmes publié en 1996 et d’un roman intitulé Le festin du diable, sorti en 2003.
Sabrinal
Le noir te va si mal de Farid Benyoucef, édition Lazhari Labter, 2009, 500 DA

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2009/11/05/article.php?sid=90886&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...