RSS

Table ronde sur les écrits de l’Emir Abdelkader

1 novembre 2009

Non classé

Table ronde sur les écrits de l’Emir Abdelkader logodzpr
SILA
Table ronde sur les écrits de l’Emir Abdelkader
R.C  - Dimanche 01 Novembre 2009 – Page : 21


Des écrits apportant des éclairages sur la vie et l’oeuvre de l’Emir Abdelkader ont été au centre d’une table ronde organisée jeudi soir, sous le titre «Les romanciers et le personnage historique de l’Emir Abdelkader» et ce dans le cadre du 14e Salon international du livre d’Alger (Sila), qui se tient du 27 octobre au 6 novembre.
L’écrivain Ali Abdelaziz Farah a, dans son intervention, donné un aperçu des entretiens imaginaires avec l’Emir Abdelkader, publiés dans un ouvrage intitulé L’Emir Abdelkader: le temps d’une halte et à travers lesquels il a essayé, a-t-il précisé «de répondre à un certain nombre de questions en rapport avec sa vie, sa personnalité et son parcours».
«J’ai réuni une partie des données qui existent sur l’Emir Abdelkader et puis, à partir de là, j’ai monté une interview en faisant intervenir l’histoire pour que le lecteur ait une idée sur les données et les aboutissements de ces questions», a expliqué Farah, confiant par ailleurs avoir «restreint les questions pour ne pas noyer l’essentiel des données».
Abordant les thèmes traités, le chercheur a indiqué qu’ils sont très nombreux et qu’ils sont répartis «de manière à retenir le plus possible l’attention du lecteur».
Ammi Kebir Mustapha, auteur d’un livre portant le titre Abdelkader, a évoqué la spiritualité de l’Emir Abdelkader et mis en exergue son «grand humanisme».
«C’était un grand esprit qui s’était ´´dressé´´ à Damas pour sauver des chrétiens en 1860», a affirmé Ammi Kebir qui a aussi rappelé l’enfance de l’Emir qui «un passionné de poésie, de lecture et d’équitation».
«L’Emir Abdelkader a été aussi le ´´découvreur´´ d’Ibn Arabi, cet autre grand humaniste incontournable et essentielle figure de la pensée soufi, dont il a exhumé et publié l’oeuvre», a-t-il ajouté.
Dalila Hassaïne-Daouadji, romancière et essayiste et membre de la fondation Emir Abdelkader, a mis aussi en exergue la dimension spirituelle de l’oeuvre de l’Emir, soulignant qu’elle «a des facettes multidimensionnelles et une dimension universelle».
«L’Emir Abdelkader, qui était un homme ouvert, était aussi un précurseur du dialogue interculturel et intercultuel», a-t-elle conclu.


Droits de reproduction et de diffusion réservés (c) L’Expression

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...