RSS

Le drame est survenu devant la porte du bureau du maire …

31 octobre 2009

Non classé

Le drame est survenu devant la porte du bureau du maire ... logo2 Edition Internet L’Oranie

Le drame est survenu devant la porte du bureau du maire de Chlef

Un père de famille immole par le feu son épouse et sa fille

Dans la matinée de jeudi dernier, vers 10h00, trois membres d’une même famille, dont le père K.H. âgé de 26 ans, est venu s’immoler par le feu, avec son épouse B.N. 27 ans et leur fillette K.M. 3 ans, au deuxième étage de la mairie de Chlef, devant la porte même du bureau du maire.


Le jeune père qui protestait contre la démolition de l’habitation, qu’il avait érigée sans autorisation au quartier de Haï Cherait, zone rurale distante de 7 km de Chlef, s’était muni d’un bidon d’essence, pour s’en asperger et faire de même pour son épouse et sa fillette, avant d’y mettre le feu. Il réussit dans son entreprise suicidaire, malgré l’intervention de quelques agents communaux, dont l’un a été blessé en tentant de le dissuader. Les flammes n’ont pu être éteintes, que grâce aux secouristes de la protection civile alertés et intervenus à temps. Les victimes sérieusement brûlées qui ont été évacuées vers l’EPH des Frères Khatib, souffraient de brûlures au deuxième degré sur différentes parties du corps. De source hospitalière, on apprendra que l’épouse, plus sérieusement atteinte, fera certainement l’objet d’un transfert vers le service des grands brûlés d’un établissement hospitalier de la capitale.

Quant au président de l’APC, M. Karim Dziri, qui au moment des faits, se trouvait en réunion au siège de la daïra, il s’est rendu au chevet des victimes vers midi, en compagnie des autres membres de l’assemblée communale. Pour ce qui est des raisons ayant poussé cette famille à accomplir cet acte suicidaire, le maire nous dira: «C’est à cause de la démolition de leur demeure, érigée illicitement sur un terrain réservé à un projet d’utilité publique. Malgré plusieurs mises en demeure, adressées à cette famille, pour l’inviter à quitter les lieux, mes services sont passés à l’action, pour exécuter les directives des hautes instances», a-t-il conclu. A signaler que la commune de Chlef a entamé ces derniers jours la démolition des constructions érigées sans autorisation.

M. Mokhtari


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...