RSS

Hamid Grine lauréat

27 octobre 2009

Non classé

Hamid Grine lauréat logodzprPRIX 2009 DE L’ASSOCIATION DES LIBRAIRES ALGÉRIENS
Hamid Grine lauréat
Idir AMMOUR  - Mardi 27 Octobre 2009 – Page : 24

P091027-13
Une juste récompense.
R. BOUDINA

Connu pour son style minimaliste, Hamid Grine fait partie du peloton de tête des écrivains contemporains les plus lus en Algérie.

A la veille de l’ouverture du Salon international du livre d’Alger (Sila), l’Association des libraires algériens a décidé de décerner son prix littéraire 2009 à Hamid Grine. L’auteur a connu un succès aussi énorme qu’inattendu avec un roman marquant, se répandant déjà à travers nos librairies. Paru aux éditions Alpha (Alger), l’ouvrage est intitulé Il ne fera pas long feu. C’est son dernier roman

avec un engagement dont on ne saluera jamais assez le rôle dans le combat contre la censure et la liberté d’expression. Avec de l’humour et des situations amusantes dans un style fluide et léger, Hamid Grine, met en garde les journalistes et l’opinion publique contre ce mal latent qui est le plus souvent engendré par l’indifférence de l’autre à nos maux dans un monde qui n’est autre que celui de la presse. Cela, à travers la personnalité énigmatique et complexe de Hassoud. Un être méprisable, grossier, abominable et surtout déséquilibré jusqu’à la limite de l’insupportable. L’écrivain a plus d’audace que les journalistes hésitants, khobzistes, peureux et peut-être opportunistes d’exposer la réalité la plus amère….Devenu «patron» de son propre journal spécialisé dans le chantage et l’extorsion des fonds, Hassoud tentera de prendre sa revanche sur toutes ses frustrations, comme tous les parvenus qui arrivent à une position qui leur permet de s’offrir ce dont ils ont été frustrés durant leur enfance. Hassoud oublie jusqu’à son appartenance sociale. Pour lui, la pro-preté est l’apanage de la bourgeoisie, la saleté est le propre du peuple. Il est aveuglé par l’argent et la quête effrénée du pouvoir…Et dans ce cas-là tout est possible. Pour la suite de cette lecture, je vous conseille de la terminer vous-mêmes. Né le 20 juin 1954 à Biskra, Hamid Grine a fait ses débuts dans la presse sportive. Il est auteur de plusieurs publications dont sa première, est la fameuse biographie, «Lakhdar Belloumi, un footballeur algérien», vendu à 20.000 exemplaires en 1986. Par la suite, il quittera le sport pour être rédacteur en chef de grands journaux en Algérie et à l’étranger. Il sera aussi directeur de création d’une grande agence de publicité dans un pays maghrébin. Connu pour son style minimaliste, Hamid Grine fait partie du peloton de tête des écrivains contemporains les plus lus en Algérie. Il a reçu plusieurs prix: la Plume d’Or du journalisme sportif, le prix Coup de Coeur du quotidien Djazaïr News en 2004 pour son oeuvre Comme des ombres furtives, une récompense des éditeurs maghrébins pour son oeuvre, l’ensemble de son oeuvre à l’occasion du Salon international du livre à Alger en 2008. L’un de ses romans, La nuit du henné est en cours d’adaptation au cinéma. Enfin, le journaliste écrivain, contribue à dévoiler une face d’un monde méconnu pour les uns par une offrande à son lecteur sous forme d’un ouvrage intitulé, Il ne fera pas long feu, afin de tenter d’expliquer l’impuissance des mots: oui, impuissance des mots lorsque l’on veut communiquer de manière sincère sa peine et sa douleur, ô! combien grandes, concernant tel ou tel mal qui touche, qui terrasse, qui anéantit, qui tue, qui ronge notre prochain.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...