RSS

Chakour Lhouari dit Bouchakour.

19 octobre 2009

Non classé

[Bouillon de culture] Commentaire sur :  » M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires « 


Nouveau commentaire sur l’article #7627  » M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires « 
Auteur     : Adda ABID (IP: 86.74.147.174 , 174.147.74-86.rev.gaoland.net)
E-mail     : adda_abid@yahoo.co.uk
Commentaire:

Votre article au sujet de M’hamed Benzargua est très fouillé et m’a beaucoup ému; en effet, c’est la première fois que j’entends parler de Monsieur Chakour Lhouari dit Bouchakour.Ce Monsieur qui était une figure de la résistance algérienne trés connu à Mdina Jdida, était en fait le propriétaire de ce petit local situé au 52 rue Hadj Salah et exerçait la fonction d’écrivain publique; et ce n’est que quand Monsieur Bouchakour épousa la mère de Benzergua, qui était veuve, que ce dernier devenait à son tour écrivain publique pour aider en quelque sorte son beau père.Par la suite Ahmed Saber devenait lui aussi à son tour écrivain public dans ce petit local d’une douzaine de mètres carrés seulemant.Je me souviens de Monsieur Bouchakour animant les manifestations du 1er Mai, et haranguant les foules avec des slogans indépendantistes.A chaque fois que je viens à Oran, je me fais un devoir de me recueillir toujours sur la tombe de Bouchakour située non loin de l’entrée du cimetière de Ain Baida, et sans épitaphe.

Dimanche 18 Octobre 2009 19h19mn 19s

Nouveau commentaire sur l’article #7627  » M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires « 
Auteur     : Adda ABID (IP: 86.74.147.174 , 174.147.74-86.rev.gaoland.net)
E-mail     : adda_abid@yahoo.co.uk
Commentaire:
J’ai oublié d’indiquer dans mon précédent commentaire que j’ai connu parfaitement bien M’Hamed Benzegua parce que ce dernier habitait le rez de chaussée et ma famille habitait le premier étage de l’immeuble du 52 rue Hadj Salah. Je voudrais  dire que je ne sais pas ce qu’est devenu Khaled Benzergua qui est le frère de M’Hamed.
Au 54 rue Hadj Salah résidait Cheik El Baroudi Lhouari,on en parle presque jamais, le père de El Baroudi était boucher à El Hamri; il y a aussi Tfaïare qui était avec son frère Abderahmane barbier, arracheur de dents et en même temps musicien et…circonciseur.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2009/09/02/mhamed-benzerga-et-ahmed-saber-chantres-populaires/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...