RSS

Conte apache – comment le ciel est devenu grand

17 octobre 2009

1.Contes

  C‘était il y a longtemps, lorsque le ciel était trop bas.
Il était si bas qu’il n’y avait pas de place pour les nuages.
Il était si bas que les arbres ne pouvaient pas pousser.
Il était si bas que les oiseaux ne pouvaient pas voler. S’ils
essayaient, ils se cognaient aux arbres et aux nuages.
 


Mais ce qui était plus pénible encore, c’était que les hommes
adultes ne pouvaient pas se tenir debout, bien droits comme
leurs corps le leur demandaient. Ils devaient marcher tout
penchés, en regardant leurs pieds et ne voyaient pas où ils
allaient.

Les enfants ne connaissaient pas ce problème. Ils étaient
petits, ils pouvaient se lever aussi droits qu’ils le souhaitaient.
Ils ne marchaient pas en regardant leurs pieds et pouvaient
voir où ils allaient.

Ils savaient par contre qu’un jour, ils deviendraient des adul-
tes et qu’ils devraient marcher tout penchés en regardant
leurs pieds à moins que quelque chose ne se passe.

Un soir, tous les enfants se réunissent et décident de relever
le ciel. Les quelques adultes qui les écoutent rient sous cape
mais soudain, ils voient les enfants lever de longs poteaux
vers le ciel. Un, deux, trois, quatre…
Un cri énorme retentit UUU-UHHHH ! Mais rien ne se passe.

Le ciel reste comme il a toujours été. Les arbres ne peuvent
toujours pas grandir. Les oiseaux ne peuvent toujours pas
voler. Il n’y a toujours pas de place pour les nuages et les
adultes marchent toujours courbés en regardant leurs pieds
sans voir où ils vont.

Le lendemain, les enfants recommencent avec des poteaux
plus longs. Un, deux, trois, quatre…
Un cri énorme retentit UUU-UHHHH ! Mais rien ne se passe.

Le soir suivant, les enfants (qui sont persévérants) essayent
encore. Ils prennent des poteaux encore plus longs.
Un, deux, trois, quatre…
Un cri énorme retentit UUU-UHHHH ! Mais rien ne se passe.

Le quatrième soir, ils ont trouvé de très, très, très longs po-
teaux, les plus longs qu’ils pouvaient trouver et ils se sont
mis à compter. Un, deux, trois, quatre…
Un cri énorme a retentit UUU-UHHHH ! Et le ciel s’est soulevé.

Depuis ce jour, le ciel est à sa place.

Les arbres peuvent pousser, les oiseaux peuvent voler
sans se heurter aux troncs et aux branches. Les nuages
ont de la place pour aller et venir et les hommes peuvent
se tenir droit en regardant le ciel.

Mais le plus merveilleux c’est que lorsque le soleil s’est
couché la nuit suivante et qu’il a commencé à faire sombre,
le ciel troué par les poteaux des enfants s’est mis à scintiller.
Dans chaque trou, il y avait une étoile.

La prochaine fois que vous regarderez le ciel, vous saurez
que c’est grâce aux enfants que vous pouvez admirer un tel
spectacle. Vous repenserez à cette histoire et vous saurez
que c’était vrai.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Conte apache – comment le ciel est devenu grand”

  1. siavash Dit :

    salut
    vous avez bon blog
    bon contination

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...