RSS

Nous, les dieux : L’Ile des sortilèges

14 octobre 2009

1.Lu pour vous

Nous, les dieux : L'Ile des sortilèges

Nous, les dieux : L’Ile des sortilèges

Cycle des dieux – Tome 1

de Bernard Werber

[Littérature française XXIè]

Editeur : Le Livre de Poche
Publication : 4/10/2006

Edition de Poche

Nombre de pages : 478 pages     ISBN : 2253117285

Première publication : 2004


Résumé du livre


Quelque part, loin, très loin, se trouve une île que ses habitants appellent Aeden. Là, perchée sur un haut plateau, une ville : Olympie. Dans son coeur, une étrange institution, l’école des dieux, et ses professeurs : les douze dieux de la mythologie grecque, chargés d’enseigner l’art de gérer les foules d’humains pour leur donner l’envie de survivre, de bâtir des cités, de faire la guerre, d’inventer des religions ou d’élever le niveau de leur conscience. La nouvelle promotion ? Cent quarante-quatre élèves dieux qui vont devoir s’affronter à travers leurs peuples, leurs prophètes, chacun avec son style de divinité. Mais la vie sur Aeden n’est pas le paradis. Un élève essaie de tuer ses congénères, un autre est tombé fou amoureux du plus séduisant des professeurs, Aphrodite, déesse de l’amour, et tous se demandent quelle est cette lumière là-haut sur la montagne qui semble les surveiller…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Nous, les dieux : L’Ile des sortilèges”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La critique
    par Floriane Pouzol

    Donner une suite à ‘L’Empire des anges’ avait de quoi attiser les curiosités… Qu’est-ce qu’il peut y avoir après les anges ? Les dieux ? Sacrée gageure de recréer une mythologie et un panthéon de Dieux… Un pari un peu trop risqué pour s’en sortir sans encombres. Le récit et les descriptions de ce nouvel Olympe s’avèrent peu imaginatifs. Que le dieu de la Guerre soit doté d’une force impressionnante et que la déesse de l’amour habite un boudoir érotique, parait une évidence. Bernard Werber qui nous avait habitués à une lecture sur plusieurs niveaux et à un emboîtement de récits, nous livre ici une fable pour enfant sans relief. Les pages de ‘L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu’ qui était si intéressantes dans les premiers tomes, donnent ici dans la redondance plutôt que dans la mise en lumière. Les personnages célèbres qui ont rejoint l’école des Dieux sont caricaturaux et sans profondeur. Et ses héros des ‘Thanatonautes’, qui se retrouvent réunis, ne parviennent pas à porter l’histoire, non qu’ils soient inintéressants, mais leurs dialogues sont un peu creux. Dommage, c’était un beau projet : les bonnes intentions ne font pas tout.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Numéro 1
    ‘Nous, les dieux’ est le premier tome d’une saga sur le déroulement de l’humanité, mais est la suite logique de ‘L’ Empire des Anges’.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Le Parisien (Octobre 2004)
    Un polar métaphysique délirant, mélange de connaissances scientifiques, d’humour et de spiritualité.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Les extraits de « Nous, les dieux : L’Ile des sortilèges »

    La première phrase
    Et si ce n’était pas les civilisations les plus raffinées mais les plus féroces qui avaient laissé leurs marques dans l’histoire humaine ?

    Morceau choisi
    La cité des dieux resplendit devant mes yeux émerveillés. Comme un sillon clair, une large voie traverse la ville, bordée d’une haie de cyprès.J’avance dans l’avenue centrale d’Olympie. De part et d’autre, collines et vallées sont constellées d’édifices monumentaux probablement conçus par des titans. Des lacis de rivières se faufilent, enjambées par des ponts de bois, pour aller se mêler à des lacs recouverts de nénuphars mauves. Sur [... ]

    - éditeur : Le Livre de Poche -

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...