RSS

Il y a quinze ans, Hasni

28 septembre 2009

Non classé

Il y a quinze ans, Hasni logo3

Actualités : Il y a quinze ans, Hasni

Quand à tous les coins de rue d’El-Bahia, la musique et la voix du rossignol du raï, le roi du sentimental, sont de plus en plus diffusées, cela n’a qu’une signification, l’anniversaire de sa disparition est pour bientôt.


Ainsi, comme chaque année, les fans et fidèles de Cheb Hasni se souviennent à leur manière de leur idole en cette date inoubliable du 29 septembre 1994 où il fut lâchement assassiné par des terroristes en quête de cibles médiatiques. Car Hasni était plus qu’un chanteur, il était le symbole de toute une jeunesse en mal de vivre. A 26 ans, l’artiste avait la vie devant lui, mais ses bourreaux en avaient décidé autrement. Seulement, ils n’ont pas pu le faire taire, puisqu’il est à ce jour adulé par ses fans et même par une génération qui n’a pas eu l’occasion de le connaître. Le raï d’aujourd’hui chante la trahison sous toutes ses formes, la perte des valeurs morales, mais les paroles n’ont parfois aucun sens, aucune rime. Les musiques se ressemblent toutes, aucun effort dans la recherche de nouveaux sons n’est fourni. Le regretté Hasni travaillait autrement. Il traduisait dans ses textes ce que ressentent, ce que vivent les jeunes, sa musique arrivait toujours par surprendre, si ce n’est par des créations de ceux qui travaillaient à ses côtés ou encore par des reprises de musique qui donnaient une forme originale à ses chansons. Hasni savait si bien donner la part belle à l’amour, au couple, aux rêves de toute une jeunesse. L’artiste était aussi aimé parce qu’il savait faire rêver et donnait libre cours à ses pensées, chantait les amours de jeunesse et les amours perdues. Quinze ans sont passés depuis sa terrible disparition et nul chanteur n’est parvenu à égaler son style. Aujourd’hui encore, quiconque oserait le critiquer recevrait les «foudres» de ses fans. La polémique qui a entouré la sortie du film sur la vie du chanteur n’a en rien ébranlé sa notoriété dans le cœur de ses fans. Pour eux, seul le souvenir qu’ils gardent du chanteur compte. Cheb Hasni reste l’artiste incontournable qui a su garder la première place sur le podium des chanteurs raï. Quinze ans plus tard, l’artiste continue de faire rêver ceux qui croient toujours en des jours meilleurs.
Amel B.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Il y a quinze ans, Hasni”

  1. mourad Dit :

    Bonjour,
    Moi je voulais vraiment lui rendre hommage mais les mots ne me suffisaient pas.
    hasni est bcp plus qu’un chanteur c’est vraiment quelqu’un de trés humain.il parlais de l’amour.de la tendresse et surtout de l’espoir.hasni est un cas special.il est celui qui s’exprime vraiment car s’il faisait semblant être qqn d’autres dans ses chansons on n ‘aurait pas l’aimer.donc c’est sa personnalité c’est sa nature et ses gênes.ilest comme ça.il est sentimental.et ce qui me touchait le plus c’est qu’il aimait les pauvres et il restait modeste.il suffit de ditre que lors de samort il a déja commande une dizaine de chaises roulantes pour le shandicapés.hasni desolé quoique je dise les mots restent faibles.je t’aime hasni comme un frére et vraiment Allah yra7mak.
    Mourad de Casablanca

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...