RSS

Les ”dons” de la mer Du kif échoue sur les plages de l’Oranie Par : Mustapha Mohammedi

27 septembre 2009

M. MOHAMMEDI

Les ”dons” de la mer Du kif échoue sur les plages de l’Oranie  Par : Mustapha Mohammedi dans M. MOHAMMEDI logo_imp
Edition du Dimanche 03 Août 2008

Actualité

Les ”dons” de la mer

Du kif échoue sur les plages de l’Oranie


Par : Mustapha Mohammedi

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on ne repêche au large des côtes oranaises un cadavre. Soit celui d’un harrag dont l’odyssée vers les côtes ibériques ne tourne au drame, soit celui d’un baigneur téméraire qui ne savait pas nager.

Les cas de noyade en cette période estivale sont légion et ont déjà endeuillé plusieurs familles. Mais depuis quelques mois, la mer rejette assez de drôles de colis : des paquets entiers de kif traité apparemment prêt à être commercialisé sur le marché. En effet, le jeudi 24 juillet, les gendarmes mettaient la main sur un ballot de 32 kg au niveau de la plage de Sidi-Abdelkader, près de Achacha dans la wilaya de Mostaganem. Dans ce colis étaient dissimulées 300 plaquettes de kif de 100 grammes chacune. Cette prise ne serait pas totalement isolée puisque les éléments du Darak El Watani ont récupéré auparavant et en quelques jours seulement, sur les mêmes berges mostaganémoises 57 kg de kif au niveau de la plage de Sidi-Mansour, 40 à Sidi-El-Mejdoub et 30 à Aïn Brahim non loin de Sidi-Lakhdar. Sidi-Lakhdar pour les férus du chaâbi porte le nom du chantre Lakhdar Bakhlouf, saint homme, guerrier et poète de qaçaïdes qu’ont chantées tour-à-tour feu Hadj El-Anka et Hadj Guerrouabi. Par ailleurs et toujours sur les mêmes côtes, la Gendarmerie nationale, alertée par des riverains de Stidia de la présence d’un curieux ballot qui avait échoué sur la plage, a mis à jour en l’ouvrant 57 kg de drogue soigneusement cachés. Vendredi 9 juillet, dans une autre wilaya, celle de Chlef, les gendarmes repêchaient au niveau de la plage Ksab non loin de Tenès un colis contenant 32 kg de kif et que les flots avaient fait échouer sur la rive. Il faut rappeler que le premier ballot du genre a été saisi sur la plage de Rechgoun dans la wilaya de Aïn Témouchent il y a deux mois. Dans tous les cas de figure, ce phénomène assez nouveau sur notre littoral renseigne sur deux choses : primo, que les narcotrafiquants ont changé de mode opératoire et préfèrent convoyer leur marchandise par cabotage. Secundo, que la vigilance de nos gardes-côtes les a obligés à se délester à chaque ronde de vedette de leur “poison” quitte à perdre des millions de dinars dans l’affaire.

Mustapha Mohammedi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...