RSS

Les Fleurs du mal

12 septembre 2009

1.Lu pour vous

Les Fleurs du mal


Les Fleurs du mal

Illustrées par la peinture symboliste et décadente

de Charles Baudelaire

[Littérature classique]

Editeur : Diane de Selliers
Publication : 1/3/2007

Nombre de pages : 471 pages     ISBN : 9782903656355

Résumé du livre


Qui ne connaît pas ‘Les Fleurs du mal‘ ne peut prétendre comprendre la littérature française du XIXe siècle. Les éditions Diane de Selliers proposent une édition illustrée du célèbre recueil, édition enrichie de tableaux de la peinture symboliste et décadente. L’ouvrage, publié à l’occasion du 150e anniversaire de la première édition de l’oeuvre, comporte l’intégralité des ‘Fleurs du mal‘ (éd. 1861), augmenté des ‘Epaves‘ (1866) et de l’édition posthume (1868) soit 164 poèmes. 185 reproductions de peintures pleine page de 86 artistes essentiellement de la seconde moitié du XIXe siècle accompagnent l’oeuvre de Baudelaire, parmi lesquels, Félicien Rops, Léon Spilliaert, James Ensor, Jean Delville, Alfred Kubin, Edvard Munch, Odilon Redon et Gustave Moreau, Carlos, Schwabe, Max Klinger, etc.


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Les Fleurs du mal”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La critique
    par Dorothy Glaiman

    Alors que cette année 2007 marque le 150e anniversaire de la première parution des ‘Fleurs du mal’, c’est l’occasion de nous replonger dans les poèmes indémodables et criants de vérité du dandyste Charles Baudelaire. Car pour lui, “le dandysme est bien le privilège d’individualité qui permet d’échapper à la confusion du nombre, au nivellement de la masse.” Et c’est peut-être cette liberté et cette audace qui ont choqué l’opinion publique en 1857 au point de le condamner à des amendes et à la suppression de plusieurs de ses poèmes comme ‘Lesbos’, ‘Femmes damnées’, ‘Le Léthé’, ‘A celle qui est trop gaie’, ‘Les Bijoux’ et ‘Les Métamorphoses du vampire’.
    Pour ce magnifique ouvrage, les éditions Diane de Selliers ont repris la structure initiale des ‘Fleurs du mal’ dans lequel on retrouve les 6 grandes parties que sont ‘Spleen et idéal’, ‘Tableaux parisiens’, ‘Le Vin, les ‘Fleurs du mal’, ‘Révolte’ et ‘La Mort’. Les thèmes comme la double postulation de l’être, les tentations de la chair, en passant par la colère et l’anathème pour finir par le défi de la mort nourrissent ces vers. Mais toute l’originalité de ce livre réside dans ses illustrations. Plus de 185 oeuvres peintes, dessinées, lithographiées, aquarellées viennent apporter une touche personnelle et métaphysique à chaque poème. Louis Boulanger, Gustave Courbet, Eugène Delacroix, Gustav Klimt, Edouard Manet, Edvard Munch, Henri de Toulouse-Lautrec pour ne citer qu’eux sont autant de peintres symbolistes du XIXe siècle apportant une sensibilité exacerbée à l’oeuvre imaginaire de Charles Baudelaire.
    “Vous venez de le prouver. Vos ‘Fleurs du mal’ rayonnent et éblouissent comme des étoiles. Continuez. Je crie bravo de toutes mes forces à votre vigoureux esprit”, écrivait Victor Hugo le 30 août 1857 juste après la condamnation de Charles Baudelaire pour “outrage à la morale et aux bonnes moeurs”. Tout est dit dans cette phrase qui parle à la fois de l’oeuvre mais aussi de ce poète de génie.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...