RSS

Hollywood – La mecque du cinéma

12 septembre 2009

1.Lu pour vous

Hollywood

Hollywood

La mecque du cinéma

de Blaise Cendrars

[Littérature française XXe]

Editeur : Grasset
Publication : 11/5/2005

Edition de poche

Nombre de pages : 150 pages     ISBN : 224640343x

Première publication : 1936

Résumé du livre

Cendrars disait écrire de la ‘poésie documentaire‘ : ‘Hollywood’ est un reportage plein de poésie. Ces lieux et ces êtres qui paraissent si simples et si naturels à l’époque où il l’écrivait, grands studios, stars, sont aujourd’hui devenus des mythes. Regardez la MGM, écoutez Marlène Dietrich : c’est toujours Cendrars et son enthousiasme qui nous parlent.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Hollywood – La mecque du cinéma”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Avis de Sahkti
    Blaise Cendrars a toujours eu le goût du voyage et le sens de l’observation. En 1936, il passe deux semaines à Hollywood en vue d’y réaliser un reportage sur le milieu du cinéma. Ses notes et autres commentaires se trouvent réunis dans cette édition des Cahiers Rouges. Une mine d’or et une foule de renseignements en tous genres relatifs à cette immense industrie du cinéma qu’est Hollywood. Cendrars parle de toutet de tout le monde, des petits boulots mal payés aux stars capricieuses. Il met en évidence, si besoin en était, l’implacable mécanique qui régit ce domaine: la technique et l’argent, ingrédients indispensables pour le succès. Pas de rêve raconté ici, pas de paillettes et d’American dream, mais une société où tout est basé sur le profit, le copinage et l’absurde. Le mythe en prend un coup mais après tout, doit-on vraiment être étonnés par ce que Cendrars nous raconte. Les faits se déroulent en 1936, il y a eu bien pire depuis dans ce milieu. Témoignage intéressant, entre autres, avec cette volonté de Cendrars de rencontrer Lubitsch au moment où la Paramount veut le virer et où le tournage de « Hotel impérial » est en grande difficulté. Une autre rencontre intéressante est celle avec Wally Westmore, spécialiste de l’esthétique des visages pour le cinéma et fabricant de sex-appeal en quelque sorte. Cendrars raconte, bien et en détails, cet univers peu glorieux qui ne l’a pas vraiment déçu mais l’a cependant refroidi. Son texte est vif et pétillant, ça fait du bien.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Les Inrockuptibles – Nelly Kaprièlan (6 Juillet 2005)
    Un guide étonnant du Hollywood des années 30 par un Blaise Cendrars reporter [... ].

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...