RSS

Blaise Cendrars -La Vie, le Verbe, l’Ecriture

12 septembre 2009

1.Lu pour vous

Blaise Cendrars

Blaise Cendrars

La Vie, le Verbe, l’Ecriture

de Miriam Cendrars

[Biographie]

Editeur : Denoël
Publication : 23/11/2006


Nombre de pages : 7500 pages     ISBN : 9782207258064

Résumé du livre

Un jeune homme à l’allure bohème se fait remarquer à Paris, en 1912, parmi les ‘montparnos‘, peintres, poètes, écrivains. Il apporte un souffle nouveau qui surprend, dérange. Ses premiers poèmes, ‘Pâques à New York‘ et ‘Prose du Transsibérien‘ font scandale, ils mettent un point final au symbolisme. Il a vingt-cinq ans, il s’appelle Blaise Cendrars, un nom qu’il s’est inventé, évoquant le feu qui le brûle. Il a derrière lui une enfance douloureuse en Suisse, en Italie, en Allemagne ; une adolescence ardente mêlée à la révolution de 1905 dans une Russie d’apocalypse ; un apprentissage d’homme et d’écrivain dans un milieu d’esthètes en Belgique, puis dans un Paris de misère qui l’ignore, et enfin dans le Nouveau Monde. Libre de toute attache, il sillonne les routes, les océans, passe d’un continent à l’autre, du dedans au dehors. L’aventure est sa matière première. Engagé volontaire dans l’armée française, son bras droit est emporté par un obus en 1915. C’est un bouleversement profond : tout est changé, sa main d’écrivain et sa vision du monde. ‘L’ Or‘ (1924), ‘Moravagine’ (1926), ‘Le Plan de l’aiguille‘ et ‘Les Confessions de Dan Yack’ (1929) transforment le concept du roman. De 1944 à 1949, ‘L’ Homme foudroyé‘, ‘La Main coupée‘, ‘Bourlinguer‘, apportent une forme nouvelle au récit autobiographique. En 1984, sa fille Miriam, s’appuyant sur ses souvenirs, ceux transmis par sa mère, et sur un fonds de documents et d’archives, publiait un essai biographique sur Blaise Cendrars. Nouant un dialogue étroit entre la vie et l’oeuvre de l’écrivain, elle tentait de pénétrer le secret de cet homme hors du commun.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Blaise Cendrars -La Vie, le Verbe, l’Ecriture”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Télérama (20 Décembre 2006)
    Il n’est pas de meilleure introduction à Blaise Cendrars (1887-1961), sa vie et son oeuvre étroitement confondues dans une seule et même dynamique fiévreuse et rêveuse, que l’ample et belle biographie que lui a consacrée sa fille, Miriam Cendrars, il y a une vingtaine d’années, et dont paraît aujourd’ hui une nouvelle édition augmentée.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...