RSS

Panorama Foot N°03

8 septembre 2009

Blogueurs, Colonisation

Nous avons omis involontairement dans notre numéro procèdent d’insérer les noms de quelque dirigeants et joueurs dont nous excusons auprès de ceux qui sont encore vivants et rendons un vibrant hommage à la mémoire de ceux qui  ne sont  plus.* 

En 1961, juste une année avant l’indépendance et la débâcle du colonialisme, l’u.s.m.t reprit ses activités sportives dans la clandestinité. Elle était composée de jeunes joueurs encadrés par quelques anciens, animés par leur seul courage et l’amour  du sport, ils portèrent dans l’esprit de la continuité dignement les couleurs du club, à l’instar de leurs aimés qui comme nous le savons plusieurs d’entre eux consentirent le sacrifice suprême pour que vive l’Algérie. 

Après 1962, ce fut la relance officielle de l’u.s.m.t ou affiliée à la ligue d’Oran, elle débuta le championnat, et vu la précarité du niveau compétitif des équipes de l’époque, tous les clubs disputèrent un critérium (championnat englobant la totalité des équipes sans aucune exception) à l’issue duquel, une année plus tard en 1963, l’u.s.m.t évolua en promotion d’honneur ou elle vit l’éclosion de plusieurs joueurs chevronnés tels que (Reggad Hadj Abdelkader Bendjazia, Halisset, Reddah, Dahk Ahmed ,Belkissaria Laaredj , Khanous, Ait Said Yahia, Berdaa, Maazouz, Behteni, Boukhatem, Khalfaoui ;ces deux derniers ont fait leur classe en France) et fait exceptionnel, la participation et la longévité remarquable d’anciens joueurs  de l’époque (Chetouta Benyamina, Hadad Kourek, Hasnaoui Hmida , Dehilis Tayeb) 

Deux entraîneurs se sont succédé à la tête de l’équipe d’alors ( feu Benalioua Belkacem, Nourine) 

En 1966, plusieurs joueurs sous le poids laissé par ces derniers. Et le temps n’est pas assez aussi  loin  où les Madjid ,Kharroubi,Kouider ,Safi Hmida,Mano et consorts suscitèrent beaucoup de commentaires ;c’était l’année également où l’u.s.m.t sous la conduite de Rippol rata lamentablement l’accession en division d’honneur contre l’a.s.zemmora. Après les départs successifs de messieurs Rippol et Skander ( ce dernier a pris l’équipe après les départs de Rippol ), l’équipe fut prise en main par monsieur Mimouni cet ex-joueur de perpignan a su mettre son expérience et son savoir-faire au service de l’u.s.m.t, mais malheureusement c’était aussi la désillusion après avoir terminé le championnat en tête, notre club n’a pu gagner le match décisif de barrage disputé à Relizane contre l’asptt oran. Et c’était tout à refaire. 

Il a fallu attendre 1971 où sous la houlette de Berdaa Mostefa, l’u.s.m.t devenue l’u.s.m sougueur accéda le plus logiquement du monde  en division d’honneur, c’était la rançon du travail sérieux et de la persévérance; ce fut aussi l’année qui vit l’émergence et la notoriété de plusieurs jeunes joueurs, Ait Rached ,Safi Khaled, pour ne citer que ceux là. Nos amis sportifs se souviennent sans aucun doute du mémorable match tranchant disputé contre Méchéria où notre équipe l’a emporté sur le score de 3 buts à 0 

En 1973 L’.U.S.M.S changea de sigle et fut baptisée désormais L’I.R.S , c’était   l’année aussi ou monsieur Laribi Krimo  prit l’équipe en charge ou il procéda systématiquement au rajeunissement de l’équipe et à l’instauration d’une discipline rigoureuse qui n’a pas tardé à donner des résultats tangibles. En 1974, notre équipe à atteint le 1 /16 de finale de la coupe d’Algérie où elle fut éliminée par
la Sogedia de Guelma à Tizi-ouzou. Ce fut et on se le rappelle avec une certaine nostalgie une ascension fulgurante couronnée en 1977 par l’accession ou régionale et l’élimination en groupe d’Algérie du m.o constantine a annaba. 

 

 

Ce fut tout simplement prodigieux, surtout avec l’événement de la réforme  sportive et tout ce qu’elle a ramené de bienfaits au mouvement sportif national. Notre équipe fut intégrée à la commune sous le signal le .L’I.R.B.S. ils est à rappeler sue L’APC ne ménage aucun effort pour la bonne marche et la promotion du sport en générale dans notre commune. 

Nous avons débuté laborieusement en régionale où notre classement fut des plus encourageants; mais malheureusement c’était à brève échéance. 

Notre dessein est loin de vouloir glorifier les mérites d’une seule ou plusieurs personnes, mais force est de reconnaître que notre équipe avait su durant ses deux premières saisons de la nationale II relever bien des défis. 

L’année d’après c’est  à dire celle de la relégation a été  des plus malheureuses; nous tenons là aussi à préciser que la responsabilité est collective et n’incombe en aucun cas une ou plusieurs personnes. A notre sens les causes de l’échec sont partagées entre; et on a pas peur de le dire, dirigeants, entraîneurs joueurs, supporters et  surtout des considérations extra sportives. Que nous préférons taire. 

Nous espérons que l’expérience malheureuse de 1979-1980 ne se renouvellera plus, tel est le souhait profond et combien cher de toute une population. 

Le comité des supporters a pris la décision de créer un petit concours, consistant à récompenser le joueur le plus « fair-play », le joueur  ayant marqué le plus de buts pendant toute la saison. Le premier prix et, nous nous engageons à le préciser, sera un voyage payé à l’étranger. Joueurs a vos postes!!!!!!!!!!!!!. 

Safi Khaled , Boulafaa, Beghachem, chacun de son côté,ont convolé en justes noces. Trois célibataires de moins pour  L’I.R.B.S. 

La comité des supporters présente ses félicitations aux jeunes mariés sans oublier son vice-président et ex-célibataire endurci Benghenia Abdelkader. 

Il parait que les problèmes persistent  toujours au sein de l’équipe « B » à quelques jours du début du championnat? Il ne faudrait pas que cela dure sinon les retombées seront néfastes pour le rendement de l’équipe. 

                                        RENCONTRE      

Après l’entraînement nous  avons rencontréle joueur Gasmi Nourredine, le sympathique  Zorki a bien voulu répondre à nos questions. 

 - Comment s’annonce la nouvelle saison 1981-1982? 

Cette année sera axée  essentiellement sur l’accession en division nationale II, et bien entendu aller le plus loin possible dans l’aventure de la coupe d’Algérie. En tout cas, l’ambiance et le moral sont eu beau fixe, toutefois, nous devons garder la tête froide et être très réaliste. 

- Que penses- tu du retour au club de certains de tes coéquipiers, 

Je crois sincèrement que notre équipe a besoin de toutes ses potentialités, anciens ou nouveaux néanmoins vu les conjonctures souvent rudes et difficiles dans lesquelles va se disputer le championnat, l’apport et la participation des joueurs expérimentés sont bénéfiques à plus d’un titre. 

Au cours des matchs amicaux  disputés, nous avons remarqué non sans inquiétude la stérilité et la fragilité de notre ligne d’attaque. Cela est du a quoi d’après toi? 

-Je ne peux répondre à cette question car loin de moi, la prétention de me substituer aux techniciens concernés, tout ce que je peux dire, c’est que nous avons évolué durant ces matchs au dessous de nos possibilités réelles est cela a plusieurs causes à mon avis (ramadhan, mauvaise récupération manque d’entraînements et de compétitions de certains de mes camarades, notamment ceux qui n’ont pas joué l’année dernière. En tous les cas, c’est à travers ces matchs que la cohésion et les automatismes de l’équipe se perfectionnent. 

- Le comité directeur a pris certaines mesures visant à résoudre les problèmes  sociaux des joueurs. Qu’en penses-tu ? 

La décision du comité directeur est très sage et somme toute logique et naturelle. 

Comment voulez-vous qu’un joueur puisse jouer avec tous ses moyens physiques et psychologiques et par conséquent servir le club s’il est « truffé » de problèmes comme on dit. Je prends mon cas par exemple je vis avec ma famille qui est nombreuse dans une situation des plus insupportables, j’ai multiplié des démarches auprès des services concernés pour bénéficier d’un logement, mais mes demandes sont restées vaines jusqu’à ce jour. J’espère de tout mon cœur que le comité directeur voudra bien m’aider. 

-Un dernier mot? 

Je remercie sincèrement le comité des supporters de l’occasion qui m’a été offerte pour m’exprimer, et je demande à tous les supporters de jouer pleinement et sportivement leur rôle, ensemble j’en suis convaincu nous atteindrons le but que toute la population de sougueur attend de nous. 

                              -p/le comité des supporters le président 

Comité des supporters 

Chalani mohamed président 

Benchenia abdelkader vice président 

Mahfoud mansour vice président 

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Panorama Foot N°03”

  1. CHETOUTA Dit :

    MERCI POUR VOTRE PENSE AUX ANCIENS

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...