RSS

Panorama foot N°02

8 septembre 2009

Blogueurs, Colonisation

Ils n’étaient qu’une poignée d’hommes décidés  

Armés d’une foie inébranlable, d’un patriotisme et d’un courage exemplaires 

Ils ont défié l’assujettissement, l’aliénation; l’oppression imposée par le colonialisme. 

Ils ont crée une association sportive : u.s.m.t 

 

 

C’est avec plaisir et honneur que nous abordons dans ce numéro l’histoire et l’itinéraire de notre club depuis sa création, dans le seul but de faire connaître notre équipe  à nos jeunes amis sportifs, donc bien entendu une revue rétrospective s’impose. 

Après la deuxième guerre mondiale ou l’héroïsme de milliers d’algériens comme nous le savons tous, fut déterminent et décisif dans la victoire de l’Europe sur le nazisme, notre peuple revendique légitimement et pacifiquement son droit universel à la liberté et à la dignité bafouée et cria tout haut dans la rue, un jour de mai 1945: non à la tyrannie, non à l’injustice, non au colonialisme. 

Mais, les masques étaient tombés depuis bien longtemps et le machiavélisme, la perfidie de
la France coloniale apparurent au grand jour dans leur visage le plus barbare et le plus cruel, bilan: 45.000 algériens assassinés froidement, sans sommations. 

C’est ce jour là que le glas a sonné pour le colonisateur et que notre peuple tout entier compris que ni le dialogue, ni les compromis,  ni les tergiversations de l’occupant ne pouvaient résoudre le fond du problème et prit conscience que le chemin de la liberté  passe inéluctablement par la lutte armée sous la bannière d’un bastion inexpugnable : notre glorieux front de libération nationale. C’est à partir   de ce jour là également que plusieurs associations sportives et culturelles vivent le jour et qui avaient un caractère politique de sensibilisation et de préparation à la révolution. 

Au niveau de Sougueur, il existait une équipe nom de
la j.s.t 
 composée exclusivement de colons et quelques algériens. Toutefois il fallait contrecarrer les visées obscurantistes et colonialistes de cette association, il fallait agir : l’u.s.m.t fut crée. 

Ils n’étaient à l’origine, que quelques hommes d’après Messieurs Neciri Hadj Mohamed et Boufares Merzoug ( feu Bouchareb Naceur, feu Regad Cheikh, feu Benalioua Belkacem, feu Bensafir Mohamed , feu Kadra Ahmed, feu Mokhtari Mohamed, Benguit Hadj Mohmed Benfriha M’hamed Maaza Abed, Boufares Merzoug et Neciri Hadj Mohamed). 

Une pléiade de joueurs talentueux  composait l’u.s.M.t nous citerons: ( Kralifa Benaouda, Kouache, Benameur Hadj Abdelkader, les frères Haddad « Kourak et Abdelkader dit kharraba » Safi mohamed, feu Medjadi Mohamed, Daoudi, les frères Hasnaoui  » Hadj Senouci, H’mida et Moulay », feu Boufarés Brahim, feu Benyekhlef, feu Ait Amar Hamitouch, feu Maachou Ahmed, feu Ait Mouloud, feu Bouricha Djillali, feu Mzenda Mohamed, feu Mezad Sehli, feu Berkane Mohamed dit Tigrini ;les six tombés au champ d’honneur). 

Les possibilités matérielles étaient dérisoires pour ne pas dire inexistants, néanmoins dirigeants et joueurs par des moyens de fortune géraient le club et veillaient à sa survie. 

Parallèlement à cela, car il faut le souligner, le chahid Maachou Ahmed et plusieurs de ses compagnons créèrent la troupe   » El-Aakar » et qui de nous ne connaît ou n’a entendu parler de la fameuse piéce  théatrale (Arbi Mghandef) typiquement révolutionnaire qui se jouait au nez et à la barbe de l’occupant. 

Après deux années de tâtonnement (1945-1948) (1948-1949), l’u.s.m.t fut sacrée championne et accéda en première division. La saison suivante 1950-1951, elle accéda en seconde division ou d’autres catégories furent crées (réserve, actuellement juniors), c’était l’année également ou elle brilla et se distingua dans toute la région. L’équipe continua a jouer jusqu’en 1955, c’est-à-dire une année après le déclenchement de la révolution armée, ou sous les contraintes et la répression de l’occupant, elle arrêta les compétitions pour reprendre à l’aube de l’indépendance. 

p.s nous remercions Messieurs Boufarés Merzoug et Neciri Hadj Mohamed, au nom de toutes  les supporters de l’irbsougueur pour leur gentillesse et les précieux renseignements       qu’ils nous ont fournis. 

                                                                                                          A suivre……. 

                                      p/le comite des supporters le président 

   

 

 

                          Informations 

C’est en fin de compte Messieurs Berdaa Mostefa secondé par Safi Khaled qui ont été désignés pour diriger l’équipe a. Nous pensons que ce choix est judicieux et ne peut être que bénéfique au rendement de l’équipe vu la complémentarité des deux techniciens et la confiance dont ils jouissent au sein de l’équipe et du comité directeur. Messieurs Khanous Abdelkader et Horr Mohamed ont été désignés pour diriger respectivement  les juniors, les cadets et les minimes de l’équipe a.   

Quant à l’équipe b la confiance a été renouvelée a monsieur Meliani Madjid. Les autres catégories seront dirigées par monsieur belkidadra khaled pour les juniors et ait Said pour les minimes. 

L’école populaire de foot-ball  a été confiée à monsieur Mokhtari Aoued. 

 

Une réunion s’est tenue dernièrement au siége du parti, où comité, entraîneurs et joueurs ont débattu dans un climat de franchise tous les problèmes susceptible s d’entraver la bonne marche du club. Des décisions importantes ont été prises par le comité dans ce sens. 

Nous avons  également appris avec plaisir le retour de plusieurs anciens joueurs venus renforcer l’effectif de l’équipe. Gageons que nous gagnerons le pari et que l’irbs aura sa place au soleil c’est tout le mal qu’ont lui souhaite 

                                Le comite des supporters 

                                 

                                 Chalant Mohamed président 

                                 Benghnia Abdelkader vice président 

                                 Mahfoud Mansour vice président 

                                      

                           

  

     Panorama Foot N 02      Revue sportive locale 

  Editée par le comite des supporters      

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Panorama foot N°02”

  1. belfedhal tahar Dit :

    pouvez vous me donner les rédacteurs de ce fameux forum »panorama n 02″

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...