RSS

M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires

2 septembre 2009

Non classé

Hommage posthume du festival de la chanson oranaise: M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires

par Kadiri Mohamed

Le quotidien d’oran du mardi 1 septembre 2009

 M'hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires  spacer

M’Hamed Benzerga, né en 1936 et mort en 1959 à Oran, va marquer pour longtemps deux générations d’Oranais et connaître un destin tragique.

Ecrivain public à Oran, comme Ahmed Saber, il taquine aussi bien le théâtre que la musique. Benzerga enregistre en 1957 aux éditions Tam-Tam à Marseille son premier disque, puis le reste de sa production aux éditions Dounia. Sa trajectoire fulgurante, qu’un accident de voiture arrêtera brutalement en 1959, lui conférera l’aura d’un James Dean de la chanson que les Oranais continueront à entretenir à travers son célèbre «Nebghik nebghik, omri m’a n’selam fik».

 Mais il y avait aussi la Guerre de Libération nationale. L’occupant s’attaquait au moral du peuple algérien et les assauts des colonisateurs sont, dans ce cas particulier, portés contre la jeunesse. Malgré cela, la radio et les débuts de la télévision (1957) vont faire connaître beaucoup de ces jeunes chanteurs et participer à leur promotion. M’Hamed Benzerga, Mérièm Abed, Hadjara Bali qui mourra tragiquement quelques années plus tard, se produisent avec les Rimiti, Blaoui, Fadila Dziria et El-Anka dans l’émission «Rythmes et chansons» enregistrée à la salle Ibn-Khaldoun (ex-Pierre Bordes) à Alger de 1958 à 1962. Benzerga reste le chanteur qui raconte le quotidien et le vécu du petit peuple à un moment fort de son histoire. C’est ainsi que fut résumé l’itinéraire de ce chantre du petit peuple, M’hamed Benzerga, et ce par une grande figure oranaise le défunt Houari Chaila.

 

De Baudens à Misserghine

Benzerga est issu de la tribu des Nedjajâa dans la commune de Belarbi (ex-Baudens), à 18 km de Sidi Bel-Abbès. Son arrivée à Oran s’explique par la guerre d’extermination des populations indigènes qui s’affaiblissaient de jour en jour, et l’on prédisait la disparition de cette population localisée à l’est de l’ex-vieux Ksar romain, appelé aujourd’hui Belarbi. Les tribus Nedjajâa étaient, à l’instar des autres tribus locales, expropriées, disloquées. Les Nedjara dont sont originaires les Benzerga furent refoulés vers les crêtes de Hamar Z’GA (colline de Z’GA) à 160 mètres de l’ex-Baudens. De nombreuses familles furent soumises à l’exode, les entraînant sur les bords de la Mekerra (Sidi Bel-Abbès), à Sfisef (ex-Mercier Lacombe), puis à Misserghine à Oran. Cette migration vers le nord ne fut pas temporaire, elle atteindra la solidarité segmentaire mais perdura par l’hospitalité et la capacité d’adaptation, malgré les dépossessions infligées sur les terres qu’allaient exploiter les grands colons Lafforgues, Nicolas Carlos Roquefrère, Gaby-Gabriel, colons connus et encouragés «par deux têtes de boeufs, une charrue et un fusil».

 Les Benzerga s’installent à Misserghine. Les cars Ruffie et Cie (TRCFA) à Amoros sont les nouveaux patrons du père de l’artiste. La famille comptait 4 enfants dont feu M’Hamed, natif du 6 janvier 1936, aux côtés d’un frère chahid et de deux soeurs dont une installée à ce jour à Sidi Bel-Abbès, à Sidi Yacine près du Boulevard Zabana à laquelle, lors de son ultime séjour à Sidi Bel-Abbès en compagnie du feu Saber à l’occasion d’une soirée musicale, il rendit visite. C’était plutôt un adieu.

 Ainsi, dans l’aggravation du processus d’exode forcé, la chanson oranaise avec ses chefs de file résistait malgré les envahissements de chanteurs(ses) juifs. Dans les grandes villes du pays, comme Oran, Sidi Bel-Abbès, la durée du séjour s’allongeait pour de nombreux passagers. Les enfants du Bled avaient leurs «repères». Tant que dans les vastes espaces de la région l’on chantait à tue-tête, les mélodies prenaient formes et devinrent véritablement des chansons qui se transmettaient par le biais des Halqates des différents souks hebdomadaires. Ces mélodies prenaient généralement le nord où Oran en était l’aboutissement, car du fait de son statut de capitale, elle présentait les commodités requises : existence de cafés, circuits de commercialisation, concerts où se décrochaient des contrats (fêtes de notables et la Corniche oranaise). C’était un peu l’ambiance des années 30 et 40. Mais la fourchette commença à s’effriter au moment des enrôlements obligatoires et du retour des blessés de guerre, du typhus, du rationnement, du marché noir et tous les méfaits de la guerre.

A «l’école» de M’dina Jdida

Et puis les choses changèrent avec l’avènement du 78 tours vers 1945, dit «el Mouhgoun», et l’arrivée du Microsillon 45 avec toute une pléiade d’artistes de modeste condition, au coeur même du populeux et héroïque quartier de M’dina Jdida où la révolution armée s’y préparait activement.

 Sur le registre culturel, à partir des années 40, feu Ali Maachi composa «Angham El-Djazaïr», en réponse à la chanson de la star arabe Farid El-Atrache «Bissat Errih» où il cite tous les pays du Maghreb sauf notre pays.

 C’est en ville nouvelle M’dina Jdida que Benzerga résida, en juillet 1948. Là il suivra ses cours à l’école primaire, obtient son CEP et ira suivre ses études dans l’actuel lycée Ibn Badis (ex-Ardaillon) et ce jusqu’en 4ème, une frontière pour l’écrasante majorité des Algériens. Toujours dans le même quartier symbole où l’on évoque Sabalat tolba, Sidi Kada de la confrérie des Gnaouas, le marché Sidi Okba, la célèbre rue des Figuiers, les cafés, les bains, d’autres repères de fierté telle la mythique Medrasat El-Falah et ses contingents de nationalistes et autres pléiades de sommités mais aussi Cherraka, Godih et d’autres sportifs de renom : Gnaoui, Nafi, Bouakel, Benchereb dit «accident», le professeur Flitti et d’autres références utiles que l’on ne peut toutes les ranger.

Benzerga et Saber, écrivains publics et chanteurs

En 1954, An un de la guerre contre l’oppresseur français, M’Hamed devint écrivain public. Orphelin de père depuis trois années (1951), il doit survivre et a pour camarades de travail feu Baghdadi Benaceur, communément connu sous le nom de Ahmed Sabeur, qui nous a quittés un certain 19 juillet 1971 et qui a été honoré avec lui à titre posthume en cette deuxième édition du festival de la chanson oranaise, clôturée lundi soir.

 Outre le chanteur rebelle que fut Ahmed saber, l’on citera Bellal El-Ghali qui venait de l’ex-lycée Lamoricière et se joignait au duo. Ce trio d’inséparables amis fréquenta «Medrasat El-Falah» dont l’un des responsables était Dellal Ghaouti, le petit théâtre de Chanzy connaîtra leur passage où ils joueront dans la pièce de Feu Ahmed Bentouafi intitulé El-Kenz. Toutefois, la grande école de formation va être le bureau, où il fera ses vraies classes. Ce local, de douze à 13 mètres carrés à peu près, situé à la rue Hadj Salah, avec sa soupente, ses quelques chaises et les machines à écrire Remington dont le nombre était des plus réduits pour «taper» les lettres et les doléances des centaines de plaideurs auxquels Benzerga et Ahmed Saber prêtaient une oreille attentive. Feu M’hamed écrira en ces lieux une grande partie de ses chansons, d’autres fragments le furent dans ses déplacements, lui, fils d’un chauffeur d’autocar de la société des transports dénommée «Amoros» pour la ligne Missreghine Oran, où le rythme et l’accent de l’Oranie imprégnait ce nouveau chant moderne accompagné d’instruments nouveaux luth, kanoun, kamanja, guitare, clarinette, accordéon, mais bien sûr, en tambourinant d’abord sur le bureau, sis à M’dina Jdia l’héroïque, et apprit avec grande consternation le lynchage d’Ali Maachi et ses compagnons de la capitale rostémide. La grande icône de la chanson algérienne, Maître Blaoui Houari, sera plus tard interné à Sig, Maazouz Bouadjadj à sidi Ali, Ahmed Wahby prendra le maquis.

 L’AIgérie est en guerre, des centaines d’actions de «fidaïs» sont signalées à Oran-ville. A titre purement indicatif, les innombrables condamnations à mort et exécutions dans la prison d’Oran, en 1956 et 1957, la recrudescence de la guérilla urbaine atteignant son paroxysme durant l’année 1958. Le stade de Boulisme (Choupôt) sera le mardi 7 janvier 1958 l’objet d’une bombe lancée par la Fida et bien d’autres actions. Entre-temps, Bouchakour Lahouari qui avait épousé la mère de Benzerga, à la suite de la mort de son père, va rejoindre lui aussi l’au-delà à la suite d’une série d’arrestations. C’était en 1957, il mourra mystérieusement à l’hôpital civil d’Oran à quelques encablures du fameux local qui permit à l’artiste d’enregistrer son 1er disque «Bellah Ya Selma» (78 tours), puis à Marseille dans les éditions Tam-Tam. Sa rencontre avec Blaoui Houari déboucha sur un contrat avec la maison Dounia à Paris. Les audiences sont gagnées par le sacrifice et la qualité des produits fournis tels Ghadem, Nbeghik-Nebghik, Mahlek ya Bent Bladi, Hkit Omri l’hbabi, Khaf Rouhi, Fatma Ghzali, Ensa el hàm yensek. Parolier et interprète de ses chansons, les faveurs d’un large grand public seront gagnées de mois en mois notamment entre 1957 et 1959 date de sa mort dans un stupide accident de la circulation. C’était en plein coeur d’Alger où il effectuait un bref séjour. De constitution très chétive, feu Benzerga était néanmoins très beau. Il laissera une fille, installée en France. Cet amoureux de la vie était mort très jeune. Lui qui a roulé en Lambretta mourra foudroyé en pleine jeunesse. H’mida son frère mourût en Chahid. Une rue porte son nom à Oran-ville.

 Ahmed Saber. Son vrai nom est Benaceur Baghdadi. Il est né un certain 2 juillet 1937 et c’est en ce même mois qu’il est ravi aux siens, il y a de cela 38 ans. Déjà! S’exclameront certains. Fils cadet d’Ahmed, très connu sous le pseudonyme de «M’rabet» qui, à l’instar des autres Algériens de l’époque, peinait pour subvenir aux besoins de ses six enfants. Baghdadi fréquentera régulièrement l’école coloniale «Avicenne» et ce, jusqu’en 1950. Très studieux, il passera en sixième dans le grand lycée Lamoricière (plus tard dénommé Pasteur) et fera ses premiers pas dans la musique en composant sa première chanson «Zine fi el alali» qu’il enregistrera, d’ailleurs, en 1960. Ce brillant élève, peu dissipé et fâché avec les équations, était néanmoins doué pour les lettres, lisant énormément et tâtant la rime en se familiarisant beaucoup avec les «qacidate» de nos chouyoukhs, pan incontestable de notre patrimoine national. Ce n’est qu’en 1955, où il est forcé de quitter la classe, alors qu’il était en première au lycée, qu’il opta pour le métier d’écrivain public, un métier des plus instructifs qu’il exercera jusqu’à la fin de sa vie. Et c’est dans le nombril d’Oran, M’dina Jdida, précisément dans un local de la rue Hadj Salah, en compagnie du regretté Najai, feu M’hamed Benzerga, qu’il fera ses vraies classes. Le métier aidant, en cette société en proie à de sérieuses difficultés et devant sa machine à écrire, c’est la langue souvent poignante, les litanies des plaintes des vicissitudes de la vie, des complaintes des démunis, des humbles, des plus vulnérables qui s’accrochent au dernier recours offert par une lettre providentielle… Source d’inspiration de l’interprète messager. Le parolier Benaceur s’imprègne davantage des problèmes sociaux, affûte sa plume pour dénoncer l’injustice, le favoritisme, les parvenus dans cette Algérie fraîchement libre. C’est entre 1963 et 1964, après l’indépendance, que seront diffusées les célèbres chansons très explicites d’ailleurs, telles «Bou bouh ouel Khadma Oullet Oujouh, Iji N’harek ya el khayen, iji n’harek», chansons pour lesquelles le défunt subira les foudres de la censure qui fera saisir ses disques, assistée par des médias s’estimant dépositaires de la vérité et de la connaissance absolues. Feu Ahmed Saber était également comédien. Il se distingua dans la pièce de feu Ahmed Bentouati, «El-Kenz» (le trésor) et également dans celle de Feu Hadjouti Boualem «Zawaj el youm». Le 10 juin 1955, il jouait déjà dans une pièce donnée à Oran par la troupe de feu Mahieddine Bachtarzi, en compagnie de Kalthoum dans «Bent el waha» (La fille de l’oasis). Parmi les personnalités côtoyées par feu Ahmed Saber, il y avait feu Abdelkader El-Khaldi, Cheikh Omar Mokrani de Chlef, Cheikh Mimoun Mohamed Benaouda, les deux défunts frères Saïm Hadj et Lakhdar de Sidi Bel-Abbès. Saber cultivait l’humour, la satire, le trait féroce. En parolier, il se tailla un véritable succès avec «Cheft mra tebki», entre autres. Beaucoup de ses chansons ont eu leurs heures de gloire. «El-Waktia», une qacida en quatre grandes parties, consacra définitivement la grande réputation du jeune Oranais. Très sensible et fragile, il mourut après une brève maladie, le 19 juillet 1971, à 13 heures, au 47, de l’Avenue du Parc à Maraval. Il s’était produit trois mois avant sa mort, une dernière fois, à la salle «Régent» de la capitale de l’Ouest.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie un 27 mai 1959 Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

131 Réponses à “M’hamed Benzerga et Ahmed Saber, chantres populaires”

  1. miloud hannane Dit :

    hannane miloud dit que si jamais il arrivait a notre grand cher maitre blaoui houari venait a disparaitre ce n’est pas baroudi benkheda ou houwassi,et autres qui vont le remplaçé sauf un,seule houri benchenet il chante bien et un chant propre pas comme d’autres chanteurs de rai d’ailleurs leurs chant est toujours entendu dans des bars,maisons closes les chanteurs de rai moi je les appelles les hommes d’affaires alors qu’avant ont chantaient pour le plaisir et non, pour l’argent voyez par vous-mème la différence de blaoui houari et de mamie quest-ce-qu’il possède notre cher maitre ne possède rien c’est un vrai homme simple comme ahmed wahbi,allah yerhèmeh bi rahmètoullèh heureusement il y a la mort je passe un grand message a notre grand frère blaoui houari il faut passé le flambeau a houari benchenet vraiment il chante très,très bien mème au sujet de la voix il a une très bonne voix il faut qui nous chante les paroles de miloud benaamerouche,cheikh benyekhlef,cheikh m’hamed,cheikh abdelkader el-khaldi,cheikh bensmir,et comme notre grand poete mustapha benbrahim,si benkhlouf,j’aimerais dire encore une chose prenez soin de notre chère patrimoine moi je connais quelqu’un qui possède tout les disques de blaoui el-houari je ne savait pas que blaoui avait fait un duo avec mehdia blaoui avait mème enregistré chez polydor j’ai vu la photo du disque ya dbayli aala zabana deux mains menotté enregistré chez la voix du globe a la rue de tlemcen a l’époque je connaissait bien les studios d’enregitrements comme el-feth rue de mostaganem,la nouvelle vague rue larbi ben m’hidi,ahlam el youm tahtaha village nègre,donc il ne faut pas comparaitre l’imcomparable cest-a-dire le cuivre a l’or des hommes comme blaoui houari ont ne trouve plus j’ai connu aussi abdelkader ould rouge,ainsi que serrour hasni,serrour aissa,et l’ancien chauffeur d’ahmed ben bella,serrour bouameur,j’ai connu dans le bon vieux temps un exellent violoniste bendhiba il était non voyant,il y a eut aussi un chanteur maghraoui celui qui a chanté saif ouale bhère ouale mouja tète lèla,depuis la mort d’ahmed wahbi la rta ou l’entv n’a pas passé une èmission sur le regrétté ainsi que notre chanteur benzarga mohamed,est-ce-que ont parlent de sabah essaghira oualou est-ce-que ils nous passent les anciennes chansons de rahal zoubir sèaa sa3a,saadia,il y en a bien d’autres que j’ai complètement oublier avec le temps dans les années soixante la rta a l’époque passait de belles chansons de douze a treize heures rahal zoubir,cherigui abdelkader,sabah saghira,ahmed wahbi,blaoui houari,mais pas d’ahmed saber il était formellement interdit de passé ses disques ( chansons )en algerie la dictature régnait et elle règneras jusqu’a la fin des temps il faut frappé la table pour vous faire entendre pourquoi vous n’avez pas de chaine comme tout le monde regardé notre voisin le maroc pourtant il n’a pas de richesse comme l’algerie et il a dix chaines en tout nous quatre chaines mème programme et en plus de ça il y a berbère tv et beur tv les six chaines il y a que des programes kabyls nous les oranais ont est pas kabyls ont veut notre chaine a nous ou sinon ont partage le pays en quatre c’est trop bougé oranais et oranaise faite entendre votre voix notre ahmed zabana n’est pas mort pour rien ghir n’sarètena ouala n’sarètehoum depuis 1962 ils sont entrain de la suçé comme des vampires tant qu’il y auras les faux maquisars et les fausses femmes de chouhadas l’algerie est parti il lui faut comme la tunisie je ne croyez pas mes yeux quand j’ai vù tout ça a la tv il ont tout compris pareille pour nous tant qu’il auras hassi messaoud la vache il y auras cette mafia moi ça fait 48 ans que je n’ai pas revue mon pauvre pays qui est l’algerie j’avais envie de rentrè et investir et crèer des emplois pour des algeriens mais quand ont vous dit ceci et cela c’est fini pour tout l’or du monde je n’investirais en algerie

  2. bouchikhi benaoumeur Dit :

    bouchikhi benaoumeur dit au tunisiens frères de ne pas laché il faut dégagé tous les anciens qui étaient avec le grand khabite essefèh,voleurs de peuple tenez bon jusqu’à l’heure de vérité pour eux ils n’y a pas de salut la porte comme benali,et je dirais au peuple algerien par la mème occasion qu’il faut chassé tout le gouvernement algerien et récupéré l’argent du peuple algerien qui est entre les mains des grands voleurs de généraux et ainsi de suite regardé bien avant l’indépendance ils ne possédaient mème pas un centimes ses vanus-pieds leurs père et grands père travaillaient chez les colons de quatre heure du matin jusqu’aux soir vers vingt deux heures et aujourd’hui ils ont de joies caisses de belles villas avec piscine et aquarium,le policier,le gendarme,le militaire,et sans oublier le grand vampire de douanier ou vous allez comme ça il faut une grande guerre ou plus que la moitié doit mourir assez pour nos enfants qui vont s’aventurier au-delà des mers (au delà de la mort en espagne ou en france et dire que notre pays est très riche de nos jours nos enfants et nos frères vont chez les espagnoles pour chercher dun travail moi par je me rappelle bien des espagnols comment qu’ils étaient ils montaient sur les dos d’anes et ce n’est pas loin rien qu’en 1970 nos pères ne sont pas morts pour rien pour que des voleurs et vaut-rien s’empare des biens et richesses de l’état qui dit état veut dire peuple alors je vous demandent pour la dernière fois de prendre les armes et tué et chassé tous les voleurs du bled remué vous c’est bien dommage pour un si beau pays qui est tombé dans de mauvaise mains les seules qui sont valables dans ce pays c’est bien les kabyls encore une fois vive les kabyls abat les laches et les femmelettes il a raison monsieur hannane,baghdadi,abdelhillah,abed,ça c’est des hommes.

  3. baghdadi abdelkader jinnani Dit :

    je me présente avant tout je me nomme baghdadi abdelkader jinnani je le dit et je le redit heureusement il y à un dieu qui voit tout ce qui se passe sur toute la terre du nord au sud de l’est à l’ouest le jour du jugement est proche et la fin du monde aussi tous les pays et les gens de toute confessions vont le payé très très cher ouvré les yeux et voyez par vous-mème ce qui se passe dans ce bas monde les détournements de fonds pas des millions mais plutot des milliards d’euros et de dollars regardé ses pays du maghreb et d’orient les égyp-chiens ce moqué des algeriens mais voilà que le bon dieu và vous faire payé vous nous avez traité de barbares mais les vrais barbares c’est vous et non nous les algeriens celui qui sème le vent récolte la tempète je prie le bon dieu jour et nuit afin de vous exterminé jusqu’aux dernier je hais l’égypte et ses égyp-chiens ont veut pas de vous chez nous en algerie moi oui si je rencontre un égyp-chien je le tue je vous hais jusqu’à la fin de mes jours et ont veut pas de vous en irak ni en palestine bientot dans tout les pays arabes comme ça vous allez resté seule comme de vrais égyp-chiens…

  4. kaid_omar belkacem Dit :

    je voudrai savoir dans quelle site ont peurt ecouter el marhoume wahby surtout la chanson wineek ya 3azize 3adi winek ya bouya bon courage je suis un ancien d’el djomhouria _la republique ( 65- 96 )

  5. kaid_omar belkacem Dit :

    j’ai rencontre souvent ahmed saber le matin a partire 4 h30 quand nous sortion du jounal. son cafe prefere c’etait le clychi rue larbi ben m’hidi allah yehamen houwa wa elle wahranyne koulhoume kima ali kahlawi je m »e souvient d’une chanson pendant la periode de l’oas ( hada wakte el hirassa lazeme testa3ade lel3assa chi bkabousse chibersassa chi behajra chi bekyassa )hadak el kesse kouna fi derb lihoude les mostefai les resqui les sayah les bey les hadj-hacen les guendil ali kadirou fawzi les benkartaba les belhouwari les benguali etc ont a combatu l’oas et les juifs en meme temps surtout ls juifs raliee a l’oas .

  6. baghdadi.abdelkader jinnani Dit :

    baghdadi abdelkader jinnani à dit mon voeux à été éxaucé en ce qui concerne les égyps-chiens j’aimerais que tous les acteurs et actrices et danceuses soient éxterminé jusqu’aux dernier à ccommencé par le grand chien de mahmoud yacine,adel immène etc…jamais je vous ai aimé et je vous aimerais jamais je voudrais jamais que vous mettez vos sales pieds dans mon pays le pays de un million cinq cent de vrais martyrs y compris mon père baghdadi mohamed vous nous avez souillé par vos mots par contre les plus grands fils de putes et danceuses viennent de chez-vous soyez maudits à tout jamais et je prie le bon dieu de vous éxterminé entre vous jusqu’aux bande de traitres de salauds je voterais contre vous jusqu’à la fin du monde vous etes de vrais égyps-chiens…

  7. hannane miloud Dit :

    voilà je me nomme hannane miloud ce que je vais dire est de la pure vérité cconcernant les égypchiens tout ce que vient de dire monsieur baghdadi est de la pure vérité à 20 pour cent vous savez que le vrai peuple égyptiens sont des gens de couleur c’est-à-dire des noirs et que tous les blancs sont des batard des anglais qu’ils ont laissé dèrrière eux quand ils sont parti je demande aux dirigeant de l’algerie qu’ils coupent tout les liens avec l’égypte ils faut les ignoré complètement nous les algeriens ont n’aiment pas et nous aimerons jamais les égyp-chiens ont veut plus de votre ambassade et de votre consulat chez prenez votre merde et disparaissez de notre vue à tout jamais je n’oublierais jamais ce que vous avez fait à nos frères et soeurs algeriens et algeriennes j’apprendrais à ma descendance à hair tout les égyp-chiens du grands aux petits je vous haierais jusqu’à la fin de mes jours…?

  8. HANNANE MILOUD Dit :

    faut-il continuer à répondre aux égyp-chiens oui jusqu’à la fin du monde et mème au delà soit au paradis ou en enfer je les détesterais jusqu’à la fin de mes jours et au delà il faut chassé de l’algerie le consulat et l’ambassadeur de l’égypte ainsi que tous les travalleurs égyp-chiens monsieur hannane miloud à un trillard de fois raison sur les égyp-chiens je ne voudrais plus que vous nous ramenier leurs films de merde et de bordel ses gens là c’est des enfantts de puttes algeriens algeriennes il faut toujours voté contre ses fils de putes dégagé de notre pays et le pays de un million cinq cent de martyrs que vous avez sali et insulté et traité de tout les noms…?

  9. el-wahrani Dit :

    EL-WAHRANI i goulèle koume qu’ils faut bouger comme tout le monde regarder-vous dans la glace à chaque fois que vous,vous révéillez le matin il faut en finir avec cette mafia depuis 1962 qu’ils sont toujours au pouvoir ils ne sont pas encore rassasié regarder vous n’avez mème pas une chaine de télévision comme tout le monde (comme de vrais hommes qui ont de vrai couilles en or les kabyls pour moi ils ont six chaines de télévisions et c’est bien fait pour vous d’avoir perdu 4 à 0 contre le maroc pourquoi parceque tout simplement il n’y à pas un seule joueur de l’oranie je le dit et redit bienfait pour vos sales gueules vous n’ètes pas comme les marocains et vous n’avez pas l’amour patriotique mais par contre vous avez l’amour de l’argent monsieur baghdadi abdelkader jinnani à dix mille fois raison quand il dit qu’il faut divisé l’algerie en quatre partie le sud le nord l’est et enfin notre ouest il faut prendre les armes et défendez votre beef teek comme l’à dit monsieur ait ahmed en 1962 il avait raison lui aussi regarder les tunisiens les yèmènites les égyptiens les lybiens ils ont tous bouger pourquoi eux c’est des hommes et vous des femmelettes yè elhouariates…???

  10. baghdadi baghdad Dit :

    baghdadi abdelkader jinnani dit ceci aux vrais oranais les zmèlas,les ghrèbas,les gens d’el gaada,et sans oublier les ghoualems à part ses gens là je ne voit pas d’autres oranais oran est connu pour son accueil chaleureux et chaud les evenuoranais sont polis et d’une gentillesse aujourd’hui oran est devenu très sale avec ses ordures qui bordent les trottoirs ses sacs bleu noir emporté par le vent avant l’éxode oran était propre on ouvraient les vannes d’eau qui avaient en ville pour néttoyé les rues il y avait aussi les camions citernes qui arrosaient toutes les rues d’oran ya hasrah ce temps là il est parti avec ses ouleds bleds il y à qui sont mort il y à d’autres qui ont fuit l’injustice et la hogra tout le monde veut raconté son histoire sur les deux lions qui sont devant l’hotel de ville de la place du 1er novembre ex:place d’armes plus tard rebaptisée place foch maintenant c’est mon père qui raconte monsieur el-hadj baghdadi baghdad la légende des deux lions de la mairie d’oran (hotel de ville d’oran un jour mon père voulait prendre une photo en souvenirs d’oran et mon grand-père lui dit connais-tu leurs légende?la réponse de mon père était négative il me dit qu’il y à un millier d’années environ deux jeunes lionceaux partageaient avec leur lionne de mère un antre à moitié souterrain de la montagne des lions ils gambadaient batifolaient à loisir comme deux jeunes lionceaux insouciant qu’ils étaient toujours sous la surveillance attentive de leur mère or un jour profitant d’un moment de distraction de la mère lionne les deux compères quittèrent leur gite et partirent à l’aventure ils descendirent rapidement le versant de la montagne et filèrent droit devant eux vers la plaine de canastel de là tant bien que mal se nourrissant de gibier trop rare ils longèrent les falaises de gambetta surplombant la mer au bout de quelques jours ils arrivèrent enfin à la source de l’ain rouina ou se trouvent aujourd’hui le batiment de l’E.G.A. ex sonalgaz le petit vichy la banque de l’algerie le lycée lamoricière etc…là ils purent étancher leur soif et chasser pour assouvir leur faim puis ils se déplacèrent de quelques centaines de mètres et arrivèrent à la hauteur de la place d’armes deux arbres ont poussés très proches l’un à coté de l’autre leur permirent d’établir leur térritoire où ils régnaient en maitres ces deux arbres étaient situés éxactement au pied de l’escalier monumental de l’hotel de ville actuel et c’est ainsi que les deux lionceaux (wahran)parait-il en arabe littéraire?)fondèrent à l’instar de remus et romulus 800ans après rome et avant les andalous en 903 la ville d’oran est devenu WAHRAN…?

  11. kholkhal maachou Dit :

    kholkhal maachou voilà ce qui m’est arrivé en rentrant dans mon pays pour passé des vacances les douanes d’algerie mo n saisi mon véhicule et tout mon euro que j’avais sur moi plus un téléviseur lcd et tout les vètements que j’avais ramené avec moi pour offrir à ma famille il est arrivé la mème chose à mon ami qui avait pris air algerie ils lui ont saisi tout ce qu’il avait sur lui il à fait une dépréssion nerveuse les plus grands voleurs sont dans le gouvernement algerien et les petits sont douaniers,policier,gendarmes,fonctionneur à la mairie,préfecture,pour obtenir un logement il faut pas y conté bienfait pour vous d’avoir perdu avec le maroc et je vous souhaite de ne jamais gagné ni ici ni dans l’autre monde je vous souhaite une grande guerre civile comme vous n’avez jamais eut ou vu après la lybie ca sera votre tour vous serez anéanti jusqu’aux dernier in-challah yè ouleds el-haram ouine tehorbo vous nous avez saisi edou el khla ouadrè un seule algerien qui à raison c’est monsieur baghdadi abdelkader je voudrais qu’il me contact à ce numéro O613292214 moi je dit aux algeriens qui veut passé des vacances il và les passé en espagne au maroc à malte ou en italie et boycoté toutes les compagnies algerienne bateaux et avions…?

  12. menad ahmed Dit :

    menad ahmed dit que tout les commentaires qui ont été évoqué c’est que de la pure vérité et surtout monsieur baghdadi abdelkader djinnani il est au courant de tout hier j’ai vù un documentaire sur la douane qui ce trouve au sud de l’algerie le douanier prenais 25OO euros par tète d’africains qui entraient clandestinement en algerie soit disant pour passé en europe mais le plus beau ils ce sont installé à oran ils pratiqent tout les trafiques du monde ils envoient leurs femmes au village nègre à coté de la s.n sempac pour faire les trottoirs comme des profesionels le soir tombé ont voient tout types de voitures qui défilent des jeunes des vieux etc…?vous voyez comment ils ont rendu notre chère oran ses envieux qui en veulent détruire par n’importe quel moyen tout ça c’est à cause de l’éxode rurale et c’est aussi la faute des oranais qui ont laissé ses vanus-pieds ses mal élevé la mauvaise graine pourquoi vous ne chassez pas ses vanus pieds d’oran c’est vrai quand monsieur baghdadi dit qu’il y à oran 48 wilayas et plus de 07 million d’habitans ils ont tout sali ils ont tout cassé il ne reste plus aucun vestige à oran c’est vrai mème les salles de cinémas n’éxiste plus oranais oranaise faites très attention pour le musé et le théatre et aux fort de santa-cruz ne les laissez pas démolir oran la plus belle ville de l’algerie toute la douane d’algerie est corrumput et surtout celle de l’aéroport es-senia et le port d’oran celui qui à une ou des connaissances à la douane il peut passé n’importe quoi mème dans la police,gendarmerie,et sans oublier la justice algerienne elle est pourri jusqu’à la moelle épinière mais tout ça et ceci vient du haut vous croyez à tout ce que vous voyez à la télévision algerienne le couloir vert et aux couloir rouge le vert c’est pour eux et le rouge c’est pour les pauvres malheureux comme nous le piston il éxiste toujours en algerie un jour j’arrive à laéroport je voit un officier qui est venu cherché quelqu’un de sa famille il est passé avant nous tous et pourtant il y avait pleins de pauvres invalides qui attendaient leurs tour comme tout le monde adieu oran pour toujours jamais plus je ne mettrais les pieds sur le sol d’oran moi j’ai quitté oran le jour ou vous avez démoli le grand hotel d’oran le vieux hotel martinez c’est ce jour ou oran est parti maintenant j’ai bien compris quest-ce-que il voulait dire monsieur baghdadi par les deux mots algé-rois et algé-riens il à un trillards de fois raison…?

  13. chorfi mohamed Dit :

    chorfi dit que l’état algerien nous prend pour des cons hier le mardi 21juin à 21 heures ils nous ont montré un document sur la drogue le canabis ils nous ont fait montré que les pauvres minables etaybine en ce qui concerne les grands cela sont intouchables moi j’ai vù des généreaux des colonels des commandant et pour finir des capitaines qui font les plus grands trafics du monde à commencé par le canabis;la résine du canabis,le chite,il y à mème des camions de ravitaillement qui passent normale semoule,sucre,farine,huile,les boites de conserves tomates ils font mème passé du bétail comme les vaches,les moutons,les chèvres,les cheveaux,les chameaux,me les anes ne sont pas épargné ses gens là ils ont dépouillé oran et surtout oran il faut pas oublier mème la douane,la gendarmerie,la police sont complice alors pour que ce peuple de cavi ils leurs montrent à la télévision qu’ils font leurs travail à eckmuhl il y à beaucoups de vendeurs de chite intouchable pourquoi parceque tout simplement ils sont raquétté par les flics et presque tous les flics gendarmes militaires consomme du canabis vous allez à la mairie pour y retiré un acte de naissance ce n’est pas la peine d’y compté il faut payé 1000 dinars au moins pour une pièce d’identité ou un passeport c’est la mème chose il faut payé 5OOO dinars algeriens au moins moi je connait des pauvres gens des vrais algeriens qui avait l’amour patriotique dans les veines qui été forcé de déposé tous leurs regitres de commerce à cause de pauvres cons de bureaucrates qui avaient la corruption dans les veines ils ont dù tout vendre et quitté l’algerie à tout jamais moi je suis comme monsieur baghdadi il à raison dans toute les lignes nous en algerie nous aussi il nous faut une grande guerre civile ou devraient mourir trente cinq million ( 35 million ) l »algerie c’est l’un des premier pays corrumpu du monde surtout la justice algerienne elle est pourri jusqu’à la moelle épinière c’est un pays foutu…

  14. siouti bellahouel Dit :

    peuple algerien quand est-ce que tu te révéille pour prendre les armes contre cette mafia qui dirige et gouverne l’algerie depuis 1962 ils ont rien fait pour ce pauvre peuple il y à des gens qui habitent toujours les hameaux et des maisons de chaume et fait en argile pendant d’autres habitent de très belle villas et de vrais palais et chateaux comme celui du stade rail l’algerie leurs appartient toute entière ils ont mème des plages privé des forèts entière privé uniquement pour la chasse sans vous parlé des évènements de 1988 à 2005 combien de morts combien de disparut plus que la france à tué depuis 1830 à 1962 la france à tué entre 1954 à 1962 pas plus de deux cent mille (200000) ni plus ni moins un million trois cent (1300000)c’est vous les plus grands assassins les règlements de compte les jalousies et j’en passe peuple algerien bouge toi le cul prend les armes contre ses vanus-pieds de la vermine si vous voyez comment ils viaient à l’époque coloniale comme des halalifs général x général y général z général w tous ses généreaux ils n’auront aucun grade chez les vrais armés est-ce-que ils ont faient des guerres pour avoir ses grades je n’ai jamais vù un général avec une grosse bedaine de porc c’est des porcs un porte-avion américain est venu à oran mers-el-kébir et j’ai vu un amiral entrain de faire jooging il avait pas de ventre et il c’est levé à quatre heures du matin pas comme nos halalifs vous savez en ce qui concerne le service nationale moi je l’ai passé dans le sud algerien quest-ce-qu’il y à eut comme bavure beaucoups de jeunes sont mort pendant l’instruction ce n’est pas juste que les pauvres meurent alors que leurs enfants sont à costa del sol,miami,rio de janeiro,aux états-unis d’amérique ce putain de service nationale il faut l’enlevé et le supprimé à vie il faut faire une armée de carrière depuis 1962 ont nous parlent de nos martyrs et de leurs enfants et de leurs veuves et pourtant tout est trafiqué comme zaitra mama qui habite oran elle touche près de vingt million pour rien moi je suis quelqu’un de sa famille et nous la connaissant très très très bien alors comme elle il y’en à beaucoups mème trop je vous jure si vous faites des controles vous allez ètre surpris de ce que vous allez trouvé c’est pour ça que les algés-riens ont dù quitté l’algerie à tout jamais il y à qui sont mort de mauvais sang d’autres ce sont éxilé en europe vous ne voyez rien du tout regardé bien autour de vous ça à commençé par l’irak,le liban,le yèmen,l’égypte,la tunisie,la lybie,bientot ça sera le tour de l’algerie et puis pour finir le maroc en dernier vous allez tous passé à la casserolle et le payé très très très cher vous voulez savoir pourquoi parceque tout simplement vous ne savez pas comment dirigé un pays du tiers-monde la première des chose qu’il faut réglé mais malheureusement vous ne pouvez pas parceque elle vient du haut c’est la corruption,et la chose la plus importante la justice et pas de bène3èmis et il faut aidé surtout les jeunes la relève du futur du coté de la douane il faut contrlé tout ce qui entrent en algerie voitures volé,surtout les grosses et petite motos et jet-ski pas de papiers il faut les faires retourné au point de départ controlé surtout les jeunes ils font passé des scoteurs,motos,démonté et bien camoufflé avec les bagages il y à des gens qui ramènent des marlboro d’algerie avec les jaunes et ils les revendent ici en france mème les francais ne font pas bien leurs boulot au port d’oran il y avait un bon policier de tighennif il à voulù faire bien son travail ils ont voulù le muté dans le sud de l’algerie il y à des gens qui montent dans les bateaux d’algerie sans payé un centimes pourquoi quand vous prenez un bateaux espagnole ou francais vous payé parceque il n’y à pas de ben3èmise dans ses bateaux étrangers.

  15. guerrab mustapha Dit :

    moi je vais parlé au nom de mon cousin guerrab ahmed qui lui à joué un sale tour son ancien apprenti qui est devenu ouvrier(l’élève devenu maitre) je dirais un maitre voleur qui à pris son garage par un grand trafic en colloboration des notaires corrumpu celui qui lui à pris le garage s’appelle kada et c’est un type de couleur un noir un jour la fille de kada en allant à l’école elle est renversé par une voiture et elle est morte vous voulez voir un miracle divine hé bien le voilà ça c’est uniquement le commencement du commencement

  16. baghdadi baghdad Dit :

    baghdadi baghdad vous dit ceci mèyou3èyéro bi kaoume hèta èye3èyéro bi ènefousihoume voilà que les américains sont entré en lybie et bientot ça sera le tour de l’algerie vous dites que essadète y’en à pas en verra ça irouhou oui oualou oua rouhou mèye oualou paroles dites par el-wahrani el-ghalmi il est de saint-maur en algerie il y à trop d’injustice de nos jours ont voient des bébés mourir de faim ainsi que de pauvres gens depuis 1962 ils nous prend pour des cons hier ils ils nous ont montré un document sur les drogues de tout genre ils vous montrent que le haut de l’iceberg mais le vrai vous ne le verrez jamais parceque derrière tout ça il y à des généreaux des colonels,des capitaines,des commissaires tous bien installé aux frontières du maroc,le niger,la tunisie,la mauritanie,la lybie etc…en ce moment en algerie il y à pas tout les médicaments surtout pour les pauvres malades pour eux ils vont ce soigné à l’étranger aux frais de la princesse aatika normallement l’algerie est à divisé en quatre partie le sud,le nord,l’est,et enfin notre cher ouest…

  17. temouh abdellah Dit :

    monsieur baghdadi à cent milliards de fois raison depuis 1962 le jour de l’indépendance de l’algerie ses vanus-pieds vous mènent en bateaux ils vous montre à la télévision algerienne ceux que la france à fait mais ils oublient une chose c’est le soit-disant fln qui à mutillé de pauvres gens cultivateur il y à des gens qui ont perdu leurs nez d’autres ont perdu leurs lèvres d’autres ont perdu leurs oreilles d’autres ont perdu leurs pénis il ne faut pas oublier que ce sont les mème qui ont massacré un peuple entier c’est des spécialiste de couteaux hache pelle pioche plus les fusils de chasse à canon scié et le plus c’est leurs bourreaux de sécurité militaire dans tout les pays arabes c’est la mème chose mème en afrique quest-ce-que vous voulez c’est ça les pays du thière monde ni foi ni loi ni justice la loi c’est pour le pauvre malheureux il và directement en prison il n’à pas le droit à la parole pour s’exprimé c’est un peuple peureux il ne bouge pas et il ne bougera jamais il aime cette vie de dictature tu bouge tu est un homme mort depuis 1962 qu’ils sont entrain d’endormir ses pauvres misérables moi aussi je connait une femme qui travaille comme femme de ménage chez l’armée algerienne à la deuxième région militaire vous savez quest-qu’elle me dit hé bien tout simplement que tout les soirs elle lavé les voitures de la sécurité militaire qui étaient rempli de sang et des bouts de chair humaine cette femme elle est toujours de ce monde et elle habite cité enakhil ain-el-turc elle possède une photo ou ont la voit dans les cuisines de l’armée tenant dans sa main un poulet et une autre photo tenant une tète coupé aux couteaux et les pauvres disparu sont à la fonderie d’oran comme l’avez bien précisé monsieur baghdadi et bien d’autres intélectuelle qui ont étaient supprimé à leurs tour vive les gens qui ont bien travaillé comme l’émir abdelkader,bouamama,ibn-badis,messali el hadj,bouchaib,krim belkacem,amirouche,mustapha ben boulaid,zirout youcef,lotfi,ait ahmed,ben-bella,khider,boudiaf,bitat,didouche mourad,larbi ben m’hidi,ali la pointe,hassiba ben bouali,hamou boutlélis,ahmed zahana ex zabana,ça c’est des hommes y’en à qu’ils sont mort pour rien pour que des vanus pieds et voleurs ce remplissent les poches eux et leurs progéniture jusqu’à la fin du monde ça c’est un moudjahed,ça c’est marte chahid hada weld chahid,hadi bète chahid,et nous c’est quoi des clowns hé oui vous avez un milliard de fois raisons vous savez quest-ce-que vous devriez faire exterminé les trente cinq million de pauvres faites comme bachar bel assad ou comme maamar el kadafi le fou vous n’ètes pas différent d’eux un jour viendra ou vous allez rendre des comptes à ce pauvre peuple qui vit sous le seuil de pauvreté.

  18. ahmed Dit :

    Cet article parle de benzerga, ses chansons et son empreinte dans la chanson oranaise. N’oubliez pas que benzarga pere et fils à oran n’ont eu ni chouada, ni moudjahidine dans la famille.Le chanteur a eu un frere abbatu par l’oas. mais ses proches n’ont pas participé à la guerre d’Algerie et pourtant ils étaient adultes, plus de 20 ans, voir 30 ans. Vous savez ce que faisaient les benzarga pere et grand pere. Ils enregistraient de faux actes de propriété appartenant aux pieds noirs qui partaient et qui n’avaient pas le droit vendre. Les bien des pieds noirs devenaient automatiquement le bien vacant appartenant au jeune état algerien. Le pere et le grand pere, adultes pendant la révolution ont trafiqué de faux actes e propriété en 62 jusqu’en 64, car le préfet de l’époque venait de mettre fin à leur trafic et plusieurs autres étaint planqués comme eux à trafiquer de faux actes de propriété des pieds noirs qui partaient dans l’urgent. Un certain notaire ripoux les aidait. Ce notaire eu pas mal de probleme avec les deux gouvernement français et algeriens. Ce notaire a sévi de 58 à 64 et fut même arreté plus tard. Le pere garde champetre pendant la période coloniale a pas mal aidé l’armée française à ratisser dans la région de bel abbess. Le benzarga qui fut abbattu par l’oas est un cousin à ces malfrat qui ont volé le patrimoine nationale pendant que les gens se battaient contre le colonisateur. Le grand père est resté garde forestier pendant toute la période coloniale et a rendu de vrais service à la garnison de sidi bel abbess pour lutter contre les fellagas. Alors ce benzerga que vous citez n’a fait que chanter et bien qu’il ne pris part d’aucun coté des belligérant, il n’a rien avoir avec les garde champêtre, ses cousin certes. Ne confondez pas les benzerga garde forestier et son fils les deux harki et benzarga le chanteur. Des proche cousins mais ils n’ont pas eu le même rôle dans la revolution. Les uns étaient dans le secret du coté de la France et l’autre ne participait pas à la guerre. ou il a participé par les parole et la musique. Les uns ne doivent pas payer pour les autres. Il y a les benzarga arki et trafiquant d’actes de propriété des pied noir pendant la guerre et les benzarga neutre.
    Le fils a traité les tlemceneens de juifs. Avec un nom pareil, qui est le vrai juif à votre avis? No comment

  19. Brahim Dit :

    Cet article parle de benzerga, ses chansons et son empreinte dans la chanson oranaise. N’oubliez pas que benzarga pere et fils à oran n’ont eu ni chouada, ni moudjahidine dans la famille.Le chanteur a eu un frere abbatu par l’oas. mais ses proches n’ont pas participé à la guerre d’Algerie et pourtant ils étaient adultes, plus de 20 ans, voir 30 ans. Vous savez ce que faisaient les benzarga pere et grand pere. Ils enregistraient de faux actes de propriété appartenant aux pieds noirs qui partaient et qui n’avaient pas le droit vendre. Les bien des pieds noirs devenaient automatiquement le bien vacant appartenant au jeune état algerien. Le pere et le grand pere, adultes pendant la révolution ont trafiqué de faux actes e propriété en 62 jusqu’en 64, car le préfet de l’époque venait de mettre fin à leur trafic et plusieurs autres étaint planqués comme eux à trafiquer de faux actes de propriété des pieds noirs qui partaient dans l’urgent. Un certain notaire ripoux les aidait. Ce notaire eu pas mal de probleme avec les deux gouvernement français et algeriens. Ce notaire a sévi de 58 à 64 et fut même arreté plus tard. Le pere garde champetre pendant la période coloniale a pas mal aidé l’armée française à ratisser dans la région de bel abbess. Le benzarga qui fut abbattu par l’oas est un cousin à ces malfrat qui ont volé le patrimoine nationale pendant que les gens se battaient contre le colonisateur. Le grand père est resté garde forestier pendant toute la période coloniale et a rendu de vrais service à la garnison de sidi bel abbess pour lutter contre les fellagas. Alors ce benzerga que vous citez n’a fait que chanter et bien qu’il ne pris part d’aucun coté des belligérant, il n’a rien avoir avec les garde champêtre, ses cousin certes. Ne confondez pas les benzerga garde forestier et son fils les deux harki et benzarga le chanteur. Des proche cousins mais ils n’ont pas eu le même rôle dans la revolution. Les uns étaient dans le secret du coté de la France et l’autre ne participait pas à la guerre. ou il a participé par les parole et la musique. Les uns ne doivent pas payer pour les autres. Il y a les benzarga arki et trafiquant d’actes de propriété des pied noir pendant la guerre et les benzarga neutre.
    Le fils a traité les tlemceneens de juifs. Avec un nom pareil, qui est le vrai juif à votre avis? No comment

  20. Brahim Dit :

    Les Benerga sont juif. Je les défie de faire un test ADN. Ils sont tout ce qui a de juif en Algérie. Puis leur amour pour le spectacle en dit long. Je n’ai rien contre ls juifs, mais je défie le footballeur benzerga qui a traité les tlemceneens de juif alors que son nom et son ADN le trahissent. Je n’ai rien contre sa judaïté originelle, encore une fois.
    Son père qui avait 22ans à l’indépendance en 62 n’a jamais participé à la guerre d’Algérie. Son grand père était garde champetre à BelAbbess pendant toute la période d’occupation jusqu’à l’indépendance. Son grand père avait plus de 40 ans pendant les années 50 à 60. Il a aidé la garnison française à chasser du fellaga dans la région de belabbess. Entre 1962 et 1964, le fils, agée de plus de 22ans à 24 ans bien que n’ayant pas fait la guerre d’Algérie et de pere harki en cachette, s’est occupé à récupérer tous les bien des pieds noirs qui partaient grâce à la complicité d’un notaire corrompu qui d’ailleurs eu beaucoup de problemes avec l’administration française et l’administration algerienne. Le pere agé de 25 ans en 64 a acheté ou plutot volé plus de 10 bien assez spacieux et consequent, des bien payé avec le sang des chouhada son passé dans le patrimoine de ce harki. Il a fallut le courage du prefet de l’époque pour stopper l’hémorragie de ce qui devait revenir à l’Algérie, au patrimoine nationale. Le pere devenu riche en achetant avec des actes falsifié plus de 10 bâtiment à Oran a vu ses actions stoppé par le préfet de l’époque. Une loi a même été voté pour empecher ce genre de dépouillement de l’Algerie. Les victime de cet homme sont nombreuses. C’est surtout des algeriens pensant entrer dans des bien vacant devenus propriétés de l’état algérien se retrouvent avec un propriétaire venu brandir de faux actes de propriétés. En plus de sa collaboration avec son pere contre la cause algérienne, il s’est permis de depouillers des algériens de ce qui devait leur revenir. Une grande injustice qu’il est temps de réparer.
    Avant d’accuser les algériens de juifs monsieur Benzarga, faites un test ADN. Je n’ai rien contre les juifs, mais sachez que l’on n’accuse pas les autres de juifs quand en en est un.
    J’accuse votre grand pere le garde champêtre d’être un harkis et votre pere bien qu’adulte pendant la révolution de n’avoir pas pris les armes pendant la lutte armé comme l’ont fait les gens de son âge qui aiment l’Algérie. Votre pere était occupé à falsifier les actes de propriétés. Sachez monsieur qu’en haut lieu, on sait tout ça. C’est pour cette raison que vous n’avez jamais pu porter les couleurs nationale. Le père qui a ratissé large et a volé le patrimoine nationale en faisant de faux actes de propriétés et en obligeant des gens à quitter leur commerce car il les a convaincu que c’est son bien qu’il a acheté aux pieds noirs qui partaient en urgence alors que la loi a interdit toute vente ou achat des pieds noir à plus d’un seul bien et même pour un seul bien c’etait très difficile qu’un pied noir vende et un algerien ne pouvait acheter qu’un seul bien s’il lui sert de maison principale, autrement si c’est plus qu’une résidence principale, le bien devient propriété de l’etat et on ne pouvait que le louer. Les bien acheté entre 1960 et 1964 sont caduques s’ils ne concernent pas la résidence principale pour l’acheteur et l’unique bien acheté. Donc les oranais qui ont habité ou habitent toujours les bien multiple que monsieur benzerga a soit disant acheté aux pieds noir en 62 jusqu’en 64, ces bien doivent revenir à leur occupants qui doivent les acheter à l’etat à prix symbolique. Les loyer qu’a touché benzerga le faux propriétaire doivent revenir à l’etat et à ceux qui se sont fait rouler dans la farine. Benzerga, vous dont le grand pere est arki et le pere force locale car on appelle force locale tous ces oranais et algerois qui bien qu’adultes pendant les années de lutte armée n’ont pas pris part au combat et s’occupaient à faire de faux actes de propriété avant qu’un prefet courageux intervienne et arrete l’hémorragie dont a fait les frais le patrimoine oranais qui a été acquis graces à ceux qui étaiet au djebel. Cette force locale aujourdhui veut qu’on l’appelle les fidayines. Ors pour ceux qui connaissent les vrais fidayines, ces derniers ne passaient que quelques mois dans les villes avant de rejoindre l’ALN. Je demande aux locataire trompé par le faux propriétaires benzaga pere de déposer des dossier à l’opgi pour recuperer leur biens et les acheter à l’etat puisque ce patrimoine devait revenir à l’état. Il faudra aussi deposer des dossier pour recuperer caque centime versé à monsieur le faux propriétaire afin d’acheter les lieux que vous occupiez.
    La liste des mefait de cette descendance de harkis est longue.
    Autre chose, le Benzerga chahid, que dieu accueille son âme dans son paradis est le seul qui a vraiment embrassé l’islam sincerement mais a été assassiné par l’oas. Les autres ont gardé leur judaïté et leur aine envers l’ALN et le peuple algérien qu’il ont volé. Je demande aux locataire de benzarga le voleur du patrimoine nationale de déposer une demande d’enquete à l’opgi etd’essayer de recuper leur bien car ce patrimoine n’appartient pas à ce benzarga de la force locale et à son pere le garde campetreau service de la garnison de bel abbes jusqu’en 62.
    Ce patrimoine est à ceux qui l’occupaient. Aucun algerien n’etaient assez rice pour pouvoir acheter plus de 10 immeubles en ce temps là, or on connait ce benzerga. Il n’avait rien, ni une situation qui lui permettaient une telle fortune, ni rien d’autre.
    Puisque le petit fils a insulté les tlemceneen de juif, même si je ne suis pas antisémite, lui par contre est vraiment juif. Un test ADN vous le dira.
    Le petit fils a lancé une menace de mort indirecte à un entraineur pendant une interview et a sali quelques joueurs. Je me demande si les amraoua et les oranais en général apprenaient ta vraie judaïté et les actes de ton pere faussaire d’acte de propriété qui a sévi pendant des années avant que l’administration l’en empeche, si ces oranais que ton pere à volé en leur faisant croire qu’il est proprioetaire de tous ces biens et ci à cela il faudra ajouter les actes de dénonciation du harkis ton grand pere qui à cause de lui plusieurs chouhada sont tombés, si ces oranais vont êtres tendre avec toi.
    Et si à cela, tes cousin devenu français pendant les années 2000 ont changé de nom et de prénom en prenant des nom et prénom français. Si tout ça n’est pas suffisant, il y a encore du rab dans le financement de tes proche au terrorisme.
    Ceci n’est pas de la délation, mais un constat qui est loin de citer tout vos mefaits envers le peuple algerien que vous avez envoyé à la mort et comme si ce n’etait pas suffisant, vous l’avez volé. Le cahid que vous réclamez n’est ni votre pere ni votre frere et fait partie de ces nombreux chouhada tombé sous les balle de l’ennemi
    Justice sera faites.

  21. baghdadi abdelkader djinnani Dit :

    baghdadi dit il faut une grande guerre à ce pays pire que l’irak et que la lybie vous voulez savoir pourquoi je suis arrivé à oran le mois de juillet à es-senia le piston il est toujours là il ne veut pas partir quest-ce-que vous avez ramenez pour cette oran que des vanus-pieds des crèves faim des gualittes des douars qui ne sont mème pas éduqué alors je devrez partir le 09 09 2011 à 13 heures 05 on à décollé à 18 heures vous savez le comandant quest-ce-qu’il me dit tout simplement que ça lui arrive que sur oran moi je vais vous dire pourquoi oran est géré par des montagnards haroubias des gualittes adieu pour oran tous les vrais oranais sont morts ou quitté le pays ils ne pourront jamais vivre avec ses gualittes alors en ce qui concerne les ordures c’est très sales des sacs bleu de plastic partout en ville ce n’est pas la peine d’en parlé les trottoirs sales les rues aussi quand vous posé la question à un éboueur comment que ça ce fait que la ville d’oran est très sale hé bien il và vous répondre tout simplement qu’il n’à pas été payé ça fait plus de 06 mois ce mois de ramadhan ils ont montré à la chaine de télévision qu’ils vont aidé les pauvres avec un couffin bien rempli de produit alimentaire ce n’est pas vrai le ou les couffins ont été pris par des gens bien aisé et les pauvres qu’ils crèves peuple algerien il ne faut pas croire ses gens là mème en ce qui concerne les logements c’est toujours eux les premiers servit moi à chaque prosternation je prie le bon dieu afin de chatié ses gens là et qu’il est une grande guerre ou mourra trente cinq millions minimum afin que le puisse bien vivre ils ont donné à l’armée algerienne chacun plus de cinq cent million les policiers algeriens ont reçu deux cent cinquante million et pour finir les pompiers cent million chacun et un grand rappel pour les chouhadas et femmes et enfants et petits enfants de chouhadas cent cinquante million chacun les vrais maquisars et femmes et vrais enfants de chouhadas ne touche pas un centime chaque fois vous voulez baffoué des affaires en parlant d’autres comme les benzarga et vous parlé des juifs’les juifs c’est les maitres du monde les juifs c’est des travailleurs bosseurs pas des bras cassé comme vous tous heureusement que vous avez le gaz et le pétrole sans ça vous crèverez tous ainsi que vos femmes et enfants de chouhadas depuis 1962 que vous ètes entrain d’endormir ce peuple qui sait que mangé et dormir sur les 48 million d’habitants il y à peut-ètre cinq million de valable docteurs,chirurgiens,savants,etc…mais ou est ce beau monde tout simplement à l’étranger peuple algeriens bouge un peu fait toi voir que tu veux vivre et non crevé pourtant l’algerie appartient à tout le monde elle n’appartient pas à aissa raberabe,ou à lamari,ou gaid,khaled nezzar l’assassin il faut les jugé et exterminé les comme hosni moubarak,zine el-abbidinne ben ali,et le plus grand fou dictateur maamar el kadafi,tous les chefs arabes sont pareille ils aiment beaucoups le pouvoir ,l’argent,les femmes,bougé ce 17 faites brulé tout ce qui appartient aux hlalifs de généraux usines,villas et ainsi de suite et sans les oublier eux il faut les faire entré dans des fours de fonderies et toute leurs races jusqu’aux dernier?

  22. hannane djelloul Dit :

    hannane djelloul habitant d’oran la vieille oran veut que vous lui parlez sur un grand homme qui à disparut et on à jamais parlé de lui je ne sait pas pourquoi et pourtant il était dans le coup de la poste d’oran avec ahmed ben bella bouchaaib c’était un grand monsieur pas comme les autres la famille hannane,abed,souiyah,baghdadi,veut que vous lui parlé de ce grand chahid hamou boutlélis avec la mème occasion je passe un grand bonjour à sa fille qui travaillait au chuo d’oran comme cardiologue tahia les vrais chouhadas oranais zmèliyine moi aussi j’ai perdu un grand oncle baghdadi mohamed à été fusillé à la prison civile d’oran vous ne parlé jamais des martyrs oranais mais vous nous parlé de vos vendus du centre et de l’est d’algerie vive les vrais oranais et les vrais zmèlas,ouale les vrais ghrèbas,les vrais gens de tafraoui et de saint-maure et les vrais de saint-lucien c’est ses gens là les vrais habitants d’oran ils étaient à peine 50000 cinquante mille habitants indigène contre 200000 deux cent mille de francais pieds-noirs,espagnoles,italiens,maltais,grec,moi je trouve que monsieur baghdadi abdelkader djinnani à un trillards de fois raison quand il dit qu’il faut divisé l’algerie en quatre fois et d’avoir notre chaine de télévision à nous tout seule il ne faut plus qu’on dépendent d’alger regardé rien que les kabyls combien ils ont de chaines de télévisions plus de dix chaines alors que nous on à mème pas une seule petite chaine notre parti éxiste depuis 1965 le 19 juin date du coup d’état moi j’appelle ça coup de poignard dans le dos vous les gens de l’est le nord vous n’avez jamais connu l’odeur de la poudre…

  23. baghdadi abdelmalek Dit :

    baghdadi abdelmalek voudrais signalé à monsieur houari benchenet quand il chante sur les oranais quest-ce-qu’ils ont vécu il cite zemzem,cueva agua,le studio des jeunes,mais par contre il à oubier l »écran des jeunes,le cinéma le patronnage,je pense qu’il y avait beaucoups de salles de cinéma appartenant aux églises et à la communion chrétienne qui avait à oran et sans oublier les soeurs (el-moukhète) qui soignait les pauvres le jour où ils sont parti les pauvres algeriens les vrais pauvres n’arrivent plus à ce soigné comme avant monsieur benchenet quand vous cité ahmed wahbi,blaoui,et après ça vous cité benzarga alors qu’il fallait cité notre ahmed saber car il était plus fort que benzarga,et blaoui c’est l’un des premier à avoir inventé le théatre à oran il y à aussi un chanteur que tous les oranais ne parle plus de lui c’est serrour hasni l’auteur de la chanson aachek mèmehoune,sabah est morte on là complètement oublier comme les autres algé-riens oranais tel que ahmed wahbi,ahmed saber,notre grand cheikh mascarien hachemi abdelkader el-khaldi,cheikh benyekhlef,cheikh m’hamed,cheikh miloud ben aamrouche,cheikh abdelkader ould errouge,il y avait une chanteuse avec blaoui el-houari qui s’appellait mehdia on la voit plus sur la scène des chanteurs moi je l’ai pas revue depuis 1971 celui qu’on voit plus sur la scène c’est taibi tayeb,karim el-houri,salim abdellah,temmouh abdellah,rahal zoubir,cherrigui abdelkader,maghraoui avec son tube de saif oual bhère,alors monsieur houari ne met pas les autres avant ahmed saber,saber c’est le guendour de abdelkader el-khaldi il l’aimait beaucoups il faut posé la question à ses deux fils s »il sont de ce monde toutes tes chansons sur oran ils sont bien mais quand mème il manque quelques chose dans le clip des vieilles cartes postales comme ce que je possède je connais quelqu’un qui avait une valise pleine de cartes postales et des photos sur oran et ses environs il avait aussi des parchemins de l’émir abdelkader beaucoups de choses de collection il à tout pris avec lui en france il est du coté de nancy il avait aussi le journal que tenait à jour l’émir un peuple sans histoire et sans culture ne vaut pas un sou (centimes)

  24. souiah el-hadi-miloud Dit :

    souiah el-hadi-miloud d’oran embrasse bien fo rt oran et ses oranais pas ses 3aroubias pas ses chrèguas gualites,ses zwawas,ses chaouias,oran ètait la meilleur et la plus belle ville d’algerie regardé ce que vous avez fait d’elle une ville sale comme toutes les villes d’algerie,vous avez voulù gagné de l’argent facile,toutes les drogues ce vendent normale à partir du hasch jusqu’à les drogues fortes comme la cocaine,l’éroine,l’opium,le crac,et j’en passe plus le trafic de la prostitution,c’est pour ça les étrangers quand ils voient ça ils disent que c’est des oranais et oranaises,ou sont passé les vrais oranais hé bien tout simplement ils sont morts il y à qui ce tiennent à distance vu la justice qui est présente dans notre pays et d’autres ont dù quitté le pays à tout jamais pour ne plus revenir ils ont dù voir beauoups d’injustice,monsieur baghdadi à raison quand il dit après la lybie c’est le tour de l’algerie et le maroc vous croyez beaucoups à la belle vie mais viendras le jour ou vous allez le payez pas cher mais je dirais plus que cher je suit descendu en ville que des ruines les trottoirs pleins d’ordures et non parlons pas des quartiers comme,eckmuhl,protin,mimosas,brunie,boulanger,choupot,cité-petit,maraval,saint-eugène, delmonte,bel-air,cité-point-du-jour,en ce qui concerne le village nègre c’est le plus sale quand j’ai vù ça j’avais envie de vomir adieu ma très chère ville tu est tombé dans de sales mains vous allez le payé très cher avant de finir je voudrais embrassé toute ma famille la famille baghdadi,hannane,abed,hamaidi,bensabeur,souiah,ghaouti,abouchi,bouaacheria,bey,

  25. boudinar kada Dit :

    voilà je me présente je suis monsieur boudinar kada et j’ai des disques d’ahmed wahbi,blaoui el-houari,farid el-atrache,fairouz,hadj mohamed el-anka,boudjemaa el-ankiss,riad essombati,abdelwahab doukkali,fahed bellane,abdel halim-hafez,rabah driassa,mohamed belkhayati,etc…si vous ètes intéréssé téléphonez-moi à partir de 21heures jusqu’à minuit maximum

  26. dergal slimane Dit :

    de la part d’un oranais qui aime bien fort les vrais oranais qui vous dit c’est le moment de prendre les armes et chassé tout les étrangers qui ne sont pas de l’oranie faite comme les tunisiens,les égyp-chiens,les lybiens,les syriens,les yèmènites,quest-ce-que vous attendez depuis 1962 qu’ils sont entrain de vous niqué d’ailleurs vous ètes les plus négligé en algerie monsieur baghdadi à parfaitement raison quand il dit que vous n’avez mème pas une chaine de télévision car vous n’ètes mème pas compter comme des algeriens mais je dirais plutot comme des marocains mais moi je dirais que les gens de l’est sont tous des tunisiens les gens du sud sont tous des lybiens les kabyls sont des descendant romains ils descendent de clavius cubitus les vrais algeriens sont noir comme les touaregs les gitans du désert.

    • Investissement Bourse Dit :

      Difficile a admettre, je ne connaissait pas votre site, vous etes maintenant bookmarker !

  27. zidour benaoumeur Dit :

    c’est vrai ce que dit monsieur dergal ma cousine travaille chez l’armée algerienne comme femme de ménage à la 2ème région militaire vous savez quest-ce-qu’elle me dit hé bien tout simplement que c’était l’armée qui tué les pauvres innocents pour salir l’image du F.I.S et que c’était elle qui néttoyé les voiture pleins de sang elle m’avait montré une photo d’elle ou elle tenais un poulet dans la cuisine de la caserne et sur cette photo il y avait des morts je vait récupéré cette photo pour la revendre à des journalistes étrangers comme ceux d’al-djazeera et pour son silence ils lui ont donné une habitation à ain-el-turc cité ain enakhil l’ancienne ferme coloniale c’est une femme qui veut beaucoups d’argent pour cette photo mais je l’aurais par tout les moyens elle m’avait dit que tous les disparut sont bien à la fonderie d’oran.

  28. yanate lounis Dit :

    part d’un vrai kabyle vous avez beaucoups de courage et de culot quand vous nous montré dans votre chaine de télévision canal algerie ce mardi 11 octobre 2011 des sdf qui dorment dehors des pauvres qui ne mangent mème pas et bien d’autres qui habitent dans des gourbis et dire y ‘à pas plus de deux mois vous avez aidé un pays africain et vous laissé votre peuple crevé l’argent des richesse d’algerie appartiennent à tout le monde c’est-à-dire au peuple c’est vrai quand monsieur baghdadi dit que vous ètes une bande de voleurs et de mafias mais la super des super depuis 1962 que vous ètes dans le gouvernement et vous n’ètes jamais rassasié le gros c’est pour vous et votre famille et votre entourage et amis (es)c’est comme l’histoire des anciens moudjahidines et des chouhadas et les enfants de chouhadas et les petits enfants de chouhadas et les arrières petits enfants de chouadas depuis le déclenchement de la révolution algerienne que vous ètes entrain de mentir à ce peuple tous ont eut des faux papiers c’est vrai quand un vrai algerien monsieur baghdadi dit qu’ils n’ont jamais connu l’odeur de la poudre donc il s’y connait pas bien mais plus que bien et en ce qui concerne nos vrais chouhadas il n’y à pas un million cinq cent de tué un million à été tué par les voleurs de fellagas la plupart d’entre- vous étaient des vanus pieds de la vermine des crèves faim la france n’à pas bien fait son boulot normallement elle aurait dù tué au moins dix million et pas d’indépendance pour des voleurs le peuple algerien il n’à rien à ciré avec ses chacals de sahraoui laissé les qu’ils ce débrouille avec les marocains ça ne regarde pas ni l’algerie ni son peuple mais la mafia oui c’est les richesse du sous-sol ils nous prennent pour des pauvres cons mais heureusement qu’ils y à des gens bien évéillé moi je vous dit une seule chose qu’il faut descendre dans les rues de toute l’algerie et manifesté et dire à cette mafia de quitté tous ce gouvernement changer mème les préfets et les maires changer tout quoi vous ne voyez pas que vous vivez avec une mafia je suis venu cette année pour voir ma famille et me recueillir sur les tombes de mes parents alors une fois j’arrive à oran es-senia les wampires m’ont saisi huit mille euros ils m’ont mème laissé le temps de les expliqué et en plus de ça l’amende alors que d’autres algeriens vivant en algerie ont le droit d’avoir un compte en devise en algerie et pourtant ses algeriens achètent bien ses devises ça ce n’est pas interdit pour eux ou pour vous mais nous les émmigrés ont à pas le droit dans tout et surtout dans l’algerie

  29. yanate lounis Dit :

    de part d’un vrai kabyle vous avez beaucoups de courage et de culot quand vous nous montré dans votre chaine de télévision canal algerie ce mardi 11 octobre 2011 des sdf qui dorment dehors des pauvres qui ne mangent mème pas et bien d’autres qui habitent dans des gourbis et dire y ‘à pas plus de deux mois vous avez aidé un pays africain et vous laissé votre peuple crevé l’argent des richesse d’algerie appartiennent à tout le monde c’est-à-dire au peuple c’est vrai quand monsieur baghdadi dit que vous ètes une bande de voleurs et de mafias mais la super des super depuis 1962 que vous ètes dans le gouvernement et vous n’ètes jamais rassasié le gros c’est pour vous et votre famille et votre entourage et amis (es)c’est comme l’histoire des anciens moudjahidines et des chouhadas et les enfants de chouhadas et les petits enfants de chouhadas et les arrières petits enfants de chouadas depuis le déclenchement de la révolution algerienne que vous ètes entrain de mentir à ce peuple tous ont eut des faux papiers c’est vrai quand un vrai algerien monsieur baghdadi dit qu’ils n’ont jamais connu l’odeur de la poudre donc il s’y connait pas bien mais plus que bien et en ce qui concerne nos vrais chouhadas il n’y à pas un million cinq cent de tué un million à été tué par les voleurs de fellagas la plupart d’entre- vous étaient des vanus pieds de la vermine des crèves faim la france n’à pas bien fait son boulot normallement elle aurait dù tué au moins dix million et pas d’indépendance pour des voleurs le peuple algerien il n’à rien à ciré avec ses chacals de sahraoui laissé les qu’ils ce débrouille avec les marocains ça ne regarde pas ni l’algerie ni son peuple mais la mafia oui c’est les richesse du sous-sol ils nous prennent pour des pauvres cons mais heureusement qu’ils y à des gens bien évéillé moi je vous dit une seule chose qu’il faut descendre dans les rues de toute l’algerie et manifesté et dire à cette mafia de quitté tous ce gouvernement changer mème les préfets et les maires changer tout quoi vous ne voyez pas que vous vivez avec une mafia je suis venu cette année pour voir ma famille et me recueillir sur les tombes de mes parents alors une fois j’arrive à oran es-senia les wampires m’ont saisi huit mille euros ils m’ont mème laissé le temps de les expliqué et en plus de ça l’amende alors que d’autres algeriens vivant en algerie ont le droit d’avoir un compte en devise en algerie et pourtant ses algeriens achètent bien ses devises ça ce n’est pas interdit pour eux ou pour vous mais nous les émmigrés ont à pas le droit dans tout et surtout dans l’algerie

  30. yanate lounis Dit :

    de la part de baghdadi abdelkader-jinnani à monsieur adda abid je voudrais vous posé une question sur la rue hadj salah ils lui ont changé de nom

  31. beaugeat jean-pierre Dit :

    je me présente beaujeat jean-pierre j’habitais à eckmuhl la rue henri poincarré près de l’école georges la pierre et jean-zay je recherche toute la famille qui porte le nom de hannane,abed,abouchi,challabi,souiyah,ghoumar ou ouled omar,benzarga,hé bien entendu sans oublier la famille baghdadi,et les bensabre bensaber ou bensabeur c »est la mème chose,ghemri,

  32. beaugeat jean-pierre Dit :

    avant tout je doit me présenté je me nomme beaugeat jean-pierre je recherche des amis à moi d’enfance il s’agit de monsieur baghdadi abdelkader jillani,bensabeur miloud,hannane miloud,tous habitait eckmuhl vers la rue bayard,la rue de maubeuge,la rue d’henri poincarré je voudrais connaitre leurs adresses et numéro de téléphone.

  33. baghdadi abdelkader djinnani Dit :

    voilà tout d’abord je doit me présenté à vous monsieur benachour bouziane,vous me connaissez très très très bien est-ce-que je peux vous posé quelques questions sur les droits d’auteurs l’o.n.d.a (l’office nationale des droits d’auteurs) celà n’éxiste plus tague 3lè mène tague en ce qui concerne la chanson de bensmir missoum règueda fèle rimale et le chanteur serrour hasni avec la chanson aachek mèmehoune toutes les deux belles chansons ont étaient pris par khaled et de quel droit il y à aussi une vieille chanson de hadjira bali ainsi que la chanson du grand poete et chanteur abdelkader-el-khaldi la chanson de bakhta,de wahbi et j’en passe en algerie la justice n’éxiste pas la loi du talion vous savez une fois j’ai vu et entendu ce bendaamache abdelkader dire que la chanson de youm el djemaa appartient à bouras et le vrai parolier de cette chanson c’est tout simplement le père de bensmir missoum le grand cheikh bensmir pour moi il ne connait rien du tout comme son entourage mais vous je vous connait très très très bien vous connaissez bien les chansons quassidètes et les grands chouyoukhs tel que le grand cheikh abdelkader-el-khaldi,cheikh m’hamed,cheikh miloud ben aamrouche,cheikh abdelkader weld errouge,monsieur benachour je voudrais savoir ou est passé la chanteuse mehdia qui chantait en duo avec blaoui el houari que dieu le garde il nous reste que lui vous voudriez svp bien de posé la question à houari benchenet qui est le premier chanteur est-ce m’hamed benzarga ou ahmed saber pourtant saber était le poulain du grand cheikh abdelkader-el-khaldi monsieur bouziane c’est normallement vous qui méritait la place de ministre de la culture et non khalida toumi elle ne sait rien du tout habssa besafe hèdi iya blèdena…?

  34. baghdadi abdelkader Dit :

    de la part d’un vrai algerien chrif,celui qui sème le vent récolte la tempète bienfait pour vos sales gueules vous avez sali la mémoire de nos vrais martyrs vous les avez traité de sale batards et grace à dieu vous l’avez bien payé bande d’égypchiens de merde vous avez vù celui qui insulte les algeriens ils le payeras très très très cher bande d’égypchiens…

  35. BAGHDADI ABDELKADER Dit :

    baghdadi dit à tous les algeriens de boycoté les élections en algerie et mème à l »étranger il ne faut pas voter parceque il y à toujours de jeunes algeriens qui quitte l’algerie sur des embarcations de fortunes ils jouent avec leurs vies j »ai entendu un jeune de tiaret disant à la télé almagharabia que ils ont étaient pris au large d »oran par la marine nationale et qu’ils ont étaient remis à l’injustice alger rienne pour ètre jugé et condamné six mois de prison et quinz million d’amende moi je dit que vous mérité plus que ça vous devriez sortir dehors dans les rues afin de s’opposé à ce régime de merde et de prendre les armes et changer tout ce gouvernement corrumpus jusqu’à la moelle épinière bouger vous et finissez avec cette mafia qui est au pouvoir depuis1962

  36. louis gambetta Dit :

    les algeriens n’aiment pas la france ni les francais,et ils n’ont jamais aimer la france ni les francais,ils n’aimerons jamais la france ni les francais,moi je vous dit une seule chose qu’il faut appliqué et voté cette loi il faut enlevé le droit de sol et l’intégration et la réintégration dans la nationalité francaise il faut chassé en premier tous les algé-riens ils ont voulù l’indépendance qu’ils se débrouille ils ont le gaz,le pétrole,les minerais sous-sol,l’agriculture,élevage de bovins et de moutons ils sont riche plus riche que notre pays la france donc il faut les chasser à coups de pieds aux dèrrière chasser les hors de france c’est des voleurs ils pratiquent tout les vices hors de notre cher pays ont à pas besoin de vous chez-nous nicoumètekoum yè ouleds elkahabes prenez avec vous vos chanteurs et vos putes je vous souhaite de vous exterminé entre vous jusqu’aux dernier?

  37. fake oakleys cheap Dit :

    Check windows and doors
    fake oakleys cheap http://www.marionzimmerbradley.us/

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...