RSS

La plus grande tour solaire dans le monde sera réalisée en Algérie

26 août 2009

Non classé

La plus grande tour solaire dans le monde sera réalisée en Algérie

Fruit d’un partenariat avec l’Allemagne

                 L’Algérie vient d’engager un pas historique dans le domaine de l’énergie solaire. En signant avec l’Allemagne un contrat de construction de la première tour solaire thermique dans le monde, elle disposera également d’un centre de formation et d’une plateforme pour les applications dans le domaine de la haute température où vont

 rayonner des chercheurs internationaux de partout dans le monde. En Algérie, les meilleures conditions sont réunies pour la création de l’infrastructure dont le financement est assuré à 50% par le partenaire allemand. Aussi, l’Algérie est le seul pays à pouvoir assurer la réussite de l’accouplement du gaz  naturel, en abondance dans notre pays, avec l’énergie solaire. A son retour d’Allemagne où il a eu à signer ce contrat pour l’Algérie, M. Abdelhafid Aourag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, dans un entretien accordé à notre collègue Zoheir Meziane, a bien voulu nous éclairer sur ce sujet.

L’Algérie vient de signer un contrat de coopération avec l’Institut allemand Solar Julich pour la construction d’un projet considéré par les médias allemands comme étant  le pas stratégique adéquat pour placer la technologie des tours solaires, développée par les institutions économiques et de recherche allemandes, sur le marché d’avenir que constitue l’Afrique du Nord…
Il faut savoir que cette tour solaire est une innovation dans le monde technologique des énergies  renouvelables. Auparavant, l’on parlait de champs solaires, c’est-à-dire de champs photovoltaïques, d’énergie éolienne, de la conversion de l’énergie en chaleur, etc.. Des chercheurs allemands ont évolué sur autre chose, en mettant aujourd’hui au point une autre technologie basée sur l’héliostat, laquelle  permet de créer si l’on veut dire un nouveau soleil à partir d’une tour solaire. Ce type de tours a été installé par le professeur Hochmith de l’Institut de Julich  qui a travaillé sur sa conception pendant 17 ans. Le gouvernement allemand a inauguré cette tour le 20 août dernier,  un évènement auquel l’Algérie a été invitée à y assister. Cette tour de 100 m, la première au monde, tourne autour de 2.800 héliostats sur un champ de 20 hectares. Il s’agit là donc d’une conversion très importante des rayons en une chaleur pouvant atteindre 800 degrés, laquelle va produire de la vapeur chauffée à 800 degrés.  Comprimée, une telle vapeur peut faire tourner  une turbine à gaz  pour créer l’électricité. Cette centrale thermique solaire va produire l’équivalent de 3 Mgw, de quoi couvrir à peu près un village.

Et l’Algérie que vous avez représentée en Allemagne en votre qualité de haut responsable de la recherche a été invitée à assister à l’inauguration de cette tour et par là même pour signer un contrat de construction d’une tour similaire ou même plus grande dans notre pays…
L’inauguration de cette tour a été vécue  comme étant un événement national en Allemagne, d’autant plus qu’en plus des ministres régionaux, les ministres de l’Economie, de l’Environnement et de la Recherche  ont assuré cette inauguration. Et à cette occasion, nous avons signé avec le partenaire allemand un contrat de construction en Algérie de la plus grande tour solaire dans le monde. Bien plus,  celle de l’Algérie sera trois fois plus grande que celle de Julich…

Pourquoi les Allemands ont-ils choisi l’Algérie ?
Les raisons sont  simples. Le partenaire allemand veut d’abord s’introduire dans le marché algérien, en ce sens que notre pays dispose d’un important potentiel solaire pour l’Europe.  
Et le solaire est incontestablement l’énergie future de l’Europe. Et puis, le rendement solaire de la nouvelle tour solaire de Julich ne sera que de 20% dès lors que pour 70% du temps en Allemagne, il n’y a pas beaucoup de soleil. Ce n’est pas le cas de notre pays qui dispose d’un temps très important en rayonnement solaire, ce qui permet d’assurer un meilleur rendement et d’atteindre une température importante conséquente plus importante qu’en Allemagne. Aussi, pour nos partenaires, l’Algérie est un terrain d’essai privilégié. Et tout cela pour aller vers l’autre technologie qui est celle de l’hydrogène, laquelle est considérée comme étant celle du futur. Pourquoi l’Algérie, c’est aussi parce que cette centrale solaire thermique sera hybride. Cela veut dire, que si l’on veut augmenter les capacités de production de l’électricité pour couvrir un ensemble important de villes, on pourra hybrider cette centrale thermique avec le gaz naturel. Et comme notre pays dispose de gaz naturel en abondance, cela veut dire que ces centrales hybrides vont être les centrales du futur. En hybridant ces deux sources d’énergie, on pourra obtenir des rendements supérieurs et des températures atteignant 20 Mgw . Et ce qui est important, aussi bien pour l’Algérie que pour notre partenaire,  c’est d’aller en même temps vers la construction d’un centre de formation autour de cette centrale thermique pour la formation de personnel qualifié dans le domaine de l’énergie solaire.  Il y a lieu de remarquer, à ce titre, que l’Algérie nourrit la grande ambition d’investir dans le Sahara dans le photovoltaïque, mais ne dispose pas de compétences qualifiées en la matière pour gérer tout cela. Ainsi, notre partenaire ayant anticipé sur l’avenir s’engagera avec nous d’abord dans la construction de ce centre préalablement à la mise en marche de la tour dont la gestion nécessitera un personnel qualifié disponible sur les lieux. Et ainsi, pour nous Algériens, nous aurons gagné en création d’emplois, en formation de compétences et en transfert de technologie. Par ailleurs, ce projet nous permettra de disposer d’une plateforme de recherche  pour l’expérimentation de ce site. Il s’agit également d’aller vers le changement des turbines à gaz très onéreuses par les moteurs à gaz. Conclusion : cette tour sera comme une Mecque pour tous ceux qui travaillerons sur les applications à haute température, notamment parmi les chercheurs étrangers qui pourront venir en Algérie pour se ressourcer dans cette nouvelle technologie avec les conditions techniques les plus idéales et qu’ils ne sauraient trouver ailleurs.

Quelle est la valeur ajoutée que le secteur de la recherche aurait donc apporté dans le cadre des efforts intersectoriels de l’Etat  portés sur la  promotion des énergies renouvelables ?
La chose la plus importante pour notre secteur de la recherche n’étant pas uniquement de faire  produire de l’électricité. Notre objectif majeur est surtout de maîtriser une telle technologie d’héliostat  qui est nouvelle et en période d’expérimentale pour 6 mois.
Vous savez que cela est très important, parce que pour engager des recherches dans d’autres domaines   autour de cette expérience pilote, il faudrait une température très élevée. Et là, nous avons donc un terrain d’essai idéal qui permet des recherches en médecine, en physique et en biologie. Aussi, nous pouvons nous baser sur cette expérience pour engager des projets de dessalement de l’eau de mer, le chauffage solaire, etc..
Entretien réalisé
par Zoheir Meziane

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...