RSS

La mafia russe m’a vendu aux Marin’s contre 300 mille dollars

22 août 2009

Histoire

Un algérien détenu au Guantanamo raconte : la mafia russe m’a vendu aux Marin’s contre 300 mille dollars

image

Dans un entretien accordé à notre journal, sofiane, ex détenu Algérie au Guantanamo raconte sa souffrance et comment il atterri dans la prison américaine après avoir été vendus aux marins.

  • Echorouk : lorsque nous avons appris que c’est vous qui êtes de retour du Guantanamo, nous étions stupéfaits des raisons pour lesquelles vous avez été incarcéré ?
  • Sofiane : bien que je sois marié à une russe avec laquelle j’ai eu une fille, et que je me sois fait un argent en peu de temps je n’imaginais pas qu’un arabe musulman  reste toujours étranger … les événements du 11 septembre a bouleversé les musulmans qui sont devenus ciblés partout dans le monde.
  • Echorouk : comment avez-vous été incarcéré ?
  • Sofiane : Beaucoup d’arabes musulmans ont été arrêtés et jetés dans les prisons de Kaboul et Pakistan, mais tous ignorent que beaucoup d’entre eux ont été vendus comme des esclaves, c’est d’ailleurs mon cas puisque j’ai été arrêté par une vrai mafia en 2002. Environ 60 personnes m’ont interpellé dans une rue de Georgie alors que j’étais avec un algérien Jamal Boudraa, ils ont confié notre identité et nous ont jeté de force dans une voiture pour nous conduire dans une forêt.
  • Echorouk : c’est donc un enlèvement ?
  • Sofiane : effectivement, il nous ont conduit dans un endroit que je ne connaissais pas et ont commencé à négocier avec d’autres personnes, la mafia russe a reçu la somme de 300 mille dollars pour nous livrer à l’Amérique.
  • Echorouk : avez-vous été jugé par la suite ?
  • Sofiane : ils nous ont pas permis de nous défendre, j’ai été transféré dans un avion américain et maltraité jusqu’à mon arrivée à la prison de Kaboul.
  • Echorouk : vous étiez avec votre ami Jamel B, ou bien tout seul, avez-vous été torturés ?
  • Sofiane : Mon ami Jamel a été transféré à la prison de Pencil au nord de l’Afghanistan pour deux années, alors que moi j’ai passé une année sous terre en Afghanistan, je me suis réveillé par la suite dans une autre prison plus horrible…. C’était Guantanamo.
  • Echorouk : des instants douloureux  sans doute, pouvez vous nous décrire une scène ?
  • Sofiane : nous étions malades et ils nous soignaient avec la maladie, lorsque j’avais des douleurs, ils m’ont conduit chez un médecin qui m’a ouvert la bouche avec un couteau pour voir la dent sans mettre aucune anesthésie il m’a arraché la dent, il paraissait être content, en plus des tortures morales.
  • Echorouk : vous êtes resté de 2002 à 2008 au Guantanamo, sept ans donc, êtes vous rentrés en Algérie où partis en Russie ?
  • Sofiane : les services américains m’avaient questionnés sur la destination que je voulais prendre, j’ai demandé à rentrer en Russie où j’ai laissé ma famille et mon argent, pour apprendre que la mafia qui m’a vendu a tout pris, ils m’ont informé que la mafia voulait me tuer, j’ai préféré alors rentrer.
  • Echorouk : vous êtes revenu en Algérie, où vous êtes sujet d’enquête ?
  • Sofiane : j’ai été libéré le mois de novembre 2008, et l’ont m’a ramené en Algérie à bord d’un avion américain, je suis sorti avec une tenu blanche de prison, la femme de mon père s’est évanouie … tout a changé , ils m’ont détruit au Guantanamo et depuis mon retour je suis perdu, une amère réalité me poursuit…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...