RSS

Kateb Yacine revient

8 août 2009

Non classé

Guelma: Kateb Yacine revient

par Menani Mohamed

Kateb Yacine revient  spacer

Dans la mouvance de l’éveil et dans un sursaut approprié dans la préservation de notre patrimoine culturel mémoriel, l’Association de promotion du tourisme et de l’action culturelle de Guelma envisage de mettre à contribution ses modestes moyens locaux pour organiser la 5è édition du colloque consacrée à l’écrivain Kateb Yacine, décédé le 28.10.89.

Cette manifestation coïncide cette année avec la commémoration du 20è anniversaire de la mort du célèbre écrivain, et les organisateurs ont voulu la revêtir d’un cachet cérémonial solennel à la mesure de la stature de l’homme et de ses oeuvres dans l’échiquier culturel national.

Dans ce sens, une fiche technique d’opportunité spécifique a été soumise à l’étude et l’appréciation du ministère de la Culture pour tenter «d’arracher» un éventuel patronage pour un Colloque international périodique sur l’auteur de «Nedjma», dont sa vie et ses oeuvres seront disséquées par un panel de conférenciers de divers horizons. Un artiste local, féru de culture, s’est proposé à cette occasion de parfaire une sculpture à l’éfigie du défunt écrivain et un aéropage d’intellectuels se sont versés à revisiter son passé en plongeant dans ses racines ancestrales, son terroir sur les flancs abrupts de Sfahli dans la région de Guelma, fief des Béni-Keblout, dans l’optique d’un devoir de mémoire de ressusciter les états d’âme, les spasmes et l’encre de cette plume rebelle. L’espoir est caressé dans ce voeu pieux si la commémoration du 20è anniversaire de la mort de cette illustre homme de culture sera rehaussée à l’enseigne des hauts monts à la mesure de son prestigieux apport pour le rayonnement universel de notre culture identitaire à travers son patriotisme infus, sa littérature insurgée et son théâtre engagé.

L’on se doit, par devoir de mémoire aussi, de perpétuer l’intarissable délectation dans la prose de «Nedjma», en inculquant à nos générations futures cette impression du goût d’inachevé qui se dégage de l’oeuvre et qui ne peut s’estomper que dans la splendeur finale de voir l’énigmatique étoile se fondre dans notre emblème national. Il continue aujourd’hui de flotter avec une seule Nedjma. Merci à l’avance Mme la ministre, Kayeb Yacine avait continué à donner à la culture jusqu’à son dernier souffle et mérite ces égards à titre posthume.

Le quotidien d’Oran du 09 avril 2009

0 fois lus

–>

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Kateb Yacine revient”

  1. canelle49 Dit :

    Merci pour votre article qui m’a fait tres envie de connaître cette auteur Algérien.

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  2. sahra Dit :

    merci pour votre article,je suis algerienne j’ai 19 ans,je suis vraiment interessé de cet auteur « kateb yacine » et de tous se qu’il lui concerne,sa vie, ses oeuvres,sa famille,ses racines,ses derniers jours,ses citations,sa relation avec l’état algerien….tt
    et si quelqu’un puisse m’aider de connaitre ou je peux trouver sec oeuvres (on documents) je serai reconnaissante…
    et je désire meme de jouer au moin une de ses pieces de theatres…je sais que c’est imaginaire mais qui sais !!
    c’est un patrimoin trés riche faut pas l’ignorer…
    « ne enterrer pas l’ancetre… » KATEBB Yacine.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...