RSS

Nora Aceval à Rabat et Kénitra

4 août 2009

Non classé

Semaine du goût

Les promesses de l’Institut français pour la rentrée

Danse, théâtre, musique et contes sont proposés au public

Rabat et de Kénitra vient de publier sur son site l’agenda culturel pour la rentrée.

Un programme riche et varié dans lequel le public y découvrira danse, théâtre, musique, expositions, contes, conférences, etc. Parmi ces rendez-vous, figurent des spectacles exceptionnels, fruit des résidences artistiques et pédagogiques entre l’Institut et l’école de cirque Shemsy de l’Association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire (AMESIP) à Salé. «L’Institut est un lieu ouvert aux compagnies marocaines pour y résider, aux troupes françaises pour y rencontrer des artistes habitant au Maroc. C’est aussi un lieu de création et d’échange pour investir dans les échanges artistiques au Maroc comme en France, en salle comme dans la rue», indique le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC). Dans ce sens, l’institut propose un spectacle de danse de rue présenté par la «Compagnie Cacahuète» qui animera un stage de sensibilisation à l’expression artistique dans l’espace public avec les élèves de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC).

«Dans ce cadre, Josy Corrieri et Pascal Larderet, comédiens de la compagnie, ont effectué des sorties dans les rues et sur les places de Rabat en mai dernier et renouvellent l’expérience avec les étudiants. A l’issue de ces deux ateliers, la compagnie présentera un spectacle dans les rues de Salé et de Rabat», ajoute la même source. Autre rendez-vous avec la danse, la nouvelle pièce du chorégraphe Sébastien Lefrançois intitulée «Ficelle d’encre», interprétée par un groupe mixte formé par une dizaine de danseurs français et marocains. Ce travail dont la finalisation aura lieu vers la fin d’octobre est le résultat d’une aventure singulière. Suite à la présentation d’un spectacle à l’Institut français de Rabat, Sébastien Lefrançois tombe sous le choc de la vitalité du milieu hip hop marocain. Il découvre aussi l’école de cirque de Shemsy à Salé, qui accueille des enfants en situation précaire pour leur apprendre les métiers de la piste. «L’idée d’un spectacle voit le jour, au croisement du hip hop et du cirque, de
la France et du Maroc. Le pouvoir des mots pour communiquer et trouver sa place dans la société sera le coeur battant du spectacle.

Pour affûter le lien entre le geste et le trait, une équipe de créateurs de films d’animations transformera le plateau en page d’écriture», soulignent les organisateurs. Toujours sur ce registre, le public aura rendez-vous avec l’adaptation en version hip hop de l’œuvre de William Shakespeare «Roméo et Juliette». Quant à la «Compagnie Fleur d’Orange», elle organisera une action danse, un temps d’échange autour de la danse – théâtre ou la danse expressionniste allemande proposé par le Français Thomas Duchatelet et le Japonais Kyomi Ichida, anciens disciples de la chorégraphe allemande Pina Bausch qui développeront un travail de formation et de création avec des jeunes danseurs nationaux et internationaux. Thabiso Pule et Dan Tchekpo proposeront de la danse contemporaine mêlée à leur danse traditionnelle respective et ouvriront largement leurs portes aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs de danse.

Les organisateurs ont prévu aussi de l’acrobatie, «Chouf ou Chouf», une pièce interprétée par le groupe acrobatique de Tanger. Il y aura également du théâtre engagé avec la compagnie Dabateatr, un atelier d’écriture et d’interprétation de chansons et textes poétiques en français avec le chanteur, auteur compositeur et poète Gérard Mayen. Jean-Louis Trintignant, lui, viendra lire une vingtaine de poèmes tirés des œuvres de Jacques Prévert, Boris Vian et Robert Desnos au Théâtre national Mohammed V. Pour ce qui est de la musique, l’Institut français poursuivra son partenariat avec l’association EAC-L’boulevard pour encourager la scène des musiques actuelles et proposer au public des concerts inédits. Quant à la musique classique, le public aura rendez-vous avec de grands talents tels que le violoniste Nicolas Dautricourt, le pianiste Bertrand Chamayou et le jeune guitariste Emmanuel Rossfelder.

Les tout-petits n’ont pas été oubliés, il leur sera proposé «La ronde des animaux», l’histoire d’une adolescente d’aujourd’hui, passionnée d’Internet et de jeux vidéo qui s’égare dans un livre de contes et d’histoires. Sans oublier, les contes présentés par
la Franco-algérienne Nora Aceval
ainsi que la rencontre avec l’illustratrice Judith Gueyfier. Enfin
la Semaine du goût, qui se déroulera cette année du 19 au 24 octobre prochain, sera animée par l’association «Les passeurs de mots». Durant cette semaine, plusieurs activités seront programmées en direction des publics de la médiathèque, de la coopération éducative et des cours de français autour de la thématique de
de la gourmandise littéraire
http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=115&id=117813

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Nora Aceval à Rabat et Kénitra”

  1. kamal Dit :

    ……………….

  2. kamal Dit :

    …..

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...