RSS

rêver réellement

2 août 2009

Non classé

 

«Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité»

- Antoine de Saint-Exupéry

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “rêver réellement”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La première fois que j’ai entendu cette phrase, c’était à l’époque où la navigatrice Maud Fontenoy faisait son tour du monde à la voile à l’envers. Aujourd’hui, c’est un peu une devise dans ma vie…ne jamais laisser tomber ses rêves et les réaliser coute-que-coute.

    Dans une vie, on a plusieurs rêves mais on en a qu’un (à chaque période de notre vie…) qui agit vraiment comme un moteur et qui nous aide à ne jamais baisser les bras malgré les obstacles rencontrés chaque jour. Il y a quelques années, je rêvais d’être journaliste ou photographe ou les deux à la fois… Aujourd’hui, je ne le suis pas, je n’ai pas encore fini mes études (je rame) mais j’ai quand même un pied dans le monde de la presse. Ce qui me fait dire que j’ai quand même réalisé mon rêve et que si je veux lui donner une dimension plus importante, ce serait me fatiguer pour au final n’avoir qu’un titre parce qu’ici le journalisme ne m’inspire pas. Ce n’est pas comme je l’imaginais. Mais je suis quand même contente d’acquérir de l’expérience. Cela va m’assurer un métier pour ne pas finir sous les ponts et effacer les reproches que le père n’hésitera pas à rebalancer.

    Quant on réalise un rêve, un autre vient immédiatement le remplacer…enfin il était toujours là mais il restait en retrait pour ne pas faire de l’ombre à l’autre qui était plus fort et qui me faisait me sentir plus forte. Aujourd’hui ce rêve, c’est de voyager. C’est de découvrir un maximum de pays. De connaître des gens. De parcourir le monde et de s’enrichir de tout ce qu’il aura à offrir. De vivre enfin une vie qui est plus en accord avec ce que je suis devenue…De comprendre les autres et enfin de trouver un pays où je me sentirai chez moi et où ce que j’ai à offrir ne sera pas utiliser puis jeter comme de la merde. Le travail que je ferai m’importera peu, du moment que je me sentirai bien avec mes collègues et les gens qui feront partie de mon quotidien.

    Trop souvent, on a des gens frustrés autour de nous surtout au boulot vu qu’on y passe la moitié de notre vie. Ces personnes sont toujours là pour nous faire des crasses et nous poignarder dans le dos. Trop souvent, on a des chefs qui ignorent nos efforts malgré le fait qu’on est en train de se bousiller la santé et par conscience professionnelle, qu’on se tape le boulot des autres qui gagne quatre fois plus ton salaire. Trop souvent, on préfère se taire pour ne pas avoir une mauvaise réputation parce que c’est nous qui serons les méchants pas le chef. Trop souvent, on se laisse avoir par les autres sans rien dire parce qu’on a un cœur (même glacé !). Trop souvent, on subi…mais pour combien de temps ? Trois ans maximum ? C’est tout ce que je peux tenir…après j’exploserai comme d’habitude…

    Mais si cette fois, je vais tenir bon parce que j’ai un rêve à réaliser et pour le réaliser j’ai besoin d’argent (oh money), alors je vais continuer à subir mais tout en envoyant des pics jusqu’à ce que l’argent soit réuni pour entamer les démarches nécessaires dès l’année prochaine…J’ai déjà ma petite idée du pays qui sera peut-être ma deuxième maison mais je ne vais pas en dire plus…Et attendant, vivez vos rêves, n’hésitez pas à avoir des projets et…

    «Ne laissez personne vous dire que c’est impossible !» – Maud Fontenoy

    Ps : Si vous voulez aider quelqu’un et faire une bonne action aujourd’hui et bien allez chez Romain, découvrez son blog et faites le tour du monde avec lui !

    http://www.romain-world-tour.com/

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...