RSS

André MAUROIS

27 juillet 2009

Non classé

Emile Salomon Wilhelm Herzog, dit
André MAUROIS    (1885 - 1967)

André Maurois, de son nom d’origine Émile Salomon Wilhelm Herzog, est un écrivain français né le 26 juillet 1885 à Elbeuf et mort le 9 octobre 1967 à Neuilly-sur-Seine.
 

Biographie

Issu d’une riche famille d’industriels juifs alsaciens, André Maurois a pour professeur au lycée de Rouen le philosophe Alain, à qui il sera redevable de son orientation esthétique. Il préfère en effet la carrière d’écrivain à la direction de l’usine familiale et s’illustre d’abord par des romans qui lui gagnent un public féminin : Climats, Les Roses de septembre.

Interprète militaire et officier de liaison pendant la Première Guerre mondiale, il écrit en 1918 Les Silences du colonel Bramble, qui connaîtra un vif succès, tant en France que dans les pays anglo-saxons, et qui sera suivi des Discours du docteur O’Grady. Les évènements de cette Guerre lui fournissent son pseudonyme « Maurois », nom d’un village du Nord de la France.

Après la guerre, il a fait partie de la rédaction du journal des Croix-de-feu, Le Flambeau.

Mais c’est dans ses biographies que l’écrivain excelle : il les consacre, avec une fraternité inspirée, à des écrivains comme Shelley, Victor Hugo, George Sand ou Balzac, mais aussi à des personnages politiques comme Disraeli et le général Lyautey, ou scientifiques comme Alexander Fleming .

Revendiquant une « plume d’instituteur », il est également très apprécié dans le monde anglo-saxon pour ses Histoires d’Angleterre et des États-Unis. Il a en outre écrit une Histoire de France fort complète, mais non dépourvue de prises de position, et par laquelle il cherche à sensibiliser son lecteur au destin unique de la France.

Il écrit également pour la jeunesse, avec Le Pays des trente-six mille volontés ou Patapoufs et Filifers, fable prophétique évoquant l’absurdité de la constitution des groupes humains autour de simples critères physiques (ici, la minceur et l’obésité). Il signe encore plusieurs ouvrages de science-fiction comme Le Chapitre suivant ou Le Peseur d’âmes.

André Maurois est élu à l’Académie française le 23 juin 1938.

Il meurt le 9 octobre 1967, à Neuilly-sur-Seine. - source -
 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “André MAUROIS”

  1. emule Dit :

    domage!

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...