RSS

48.Récits sapientiaux (48e partie)

16 juillet 2009

Non classé

Récits sapientiaux (48e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 47e partie n Dans un village, un vieil homme tient une boutique : il ne vend pas de marchandises, mais propose des conseils aux «clients» !

Un jour, un jeune homme, de passage dans le village, est étonné de découvrir un commerce sans marchandises.
— Que peut bien vendre ce vieil homme ?
— Comment, tu ne connais pas Untel ? Il vend des conseils !
— Des conseils ? Mais à quoi cela peut-il servir ?
L’homme répond sévèrement :
— Cela peut servir dans la vie… On a toujours besoin d’un bon conseil…
— Alors, je vais aller voir ce vieil homme, peut-être qu’il me donnera des conseils qui vont me servir dans ma vie !
Il entre dans la boutique.
— Vieil homme, dis-moi ce que tu vends !
— Je vends des conseils !
— Peux-tu m’en vendre un ?
— Oui, mais à condition que tu t’engages à le suivre !
— D’accord…
— Ecoute, dit le vieil homme : prends ce qu’on te donne, contente-toi de peu, tu parviendras à obtenir plus important !
Le jeune homme sourit.
Voilà un bon conseil !
— Tu le suivras ?
— Oui… Mais donne-moi, un autre conseil…
Le vieillard sourit.
— Tu en veux un autre ?
— Oui !
— Alors, écoute : ne change pas les jouissances de ce monde avec ses peines !
— Et comment vais-je réaliser ce conseil ?
— L’occasion se présentera…
— Alors, je prends…
— Voilà, tu peux partir…
— Non, non, il m’en faut encore un autre…
— Cela ne te suffit pas ?
— Je vais loin… j’ai besoin de me constituer un viatique…
L’homme sourit encore.
— J’apprécie ta sagacité…
— Alors donne-moi un conseil qui me servira vraiment dans la vie !
— Alors écoute : celui qui creuse une tombe pour son frère y tombe !
— Tu es sûr qu’il me servira dans la vie ?
— Oui… l’occasion se présentera…
Le jeune homme, satisfait, quitte le vieil homme, après lui avoir donné quelques sous. (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...