RSS

Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau

9 juillet 2009

Non classé

Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau constlogo

La dernière Edition du 11/3/2008


Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau

l Respirer du diesel, comme il en sort des pots d’échappement des voitures, provoque un stress cérébral, même si l’exposition est de courte durée, selon une étude publiée dans la revue britannique Particle and Fibre Toxicology. Dix volontaires ont ainsi respiré pendant une heure dans une pièce remplie pour les uns de vapeurs de diesel, pour les autres d’air frais. Ils étaient, pendant l’expérience et pendant l’heure suivante, branchés à un électroencéphalographe enregistrant les signaux électriques du cerveau. Ceux qui ont respiré des vapeurs de diesel ont manifesté un stress cérébral au bout de 30 minutes d’exposition. Le stress a perduré pendant l’heure suivante. Des études précédentes avaient établi que les très petites particules – ou nanoparticules – que l’on respire se glissent jusqu’au cerveau. Mais c’est la première fois, selon la revue, que des chercheurs ont démontré l’impact de l’inhalation sur l’activité du cerveau. Selon eux, il pourrait s’agir d’un stress oxydant provoqué par le dépôt de particules sur les tissus, tel qu’on en voit dans les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau”

  1. esprit sougri Dit :

    mardi 11 mars 2008 Par Denis Lebioda, dans Actualité -# 274 – Fil RSS
    Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau
    Selon une nouvelle étude publiée par la revue britannique Particle and Fibre Toxicology respirer du diesel, comme il en sort des pots d’échappement des voitures, provoque un stress cérébral même si l’exposition est de courte durée.

    C’est la première fois que des chercheurs démontrent l’impact de l’inhalation sur l’activité du cerveau…

    Pour une étude conduite par Paul Borm, de l’Université Zuyd des Pays-Bas, dix volontaires ont respiré pendant une heure dans une pièce remplie pour les uns de vapeurs de diesel, pour les autres d’air frais.

    Ils étaient pendant l’expérience, et pendant l’heure suivante, branchés à un électroencéphalographe enregistrant les signaux électriques du cerveau.

    Ceux qui ont respiré des vapeurs de diesel ont manifesté un stress cérébral au bout de 30 mn d’exposition. Le stress a perduré pendant l’heure suivante.

    Des études précédentes avaient établi que les très petites particules -ou nanoparticules- que l’on respire se glissent jusqu’au cerveau.

    C’est la première fois, selon la revue, que des chercheurs ont démontré l’impact de l’inhalation sur l’activité du cerveau.

    Selon eux, il pourrait s’agir d’un stress oxydant provoqué par le dépôt de particules sur les tissus, tel qu’on en voit dans les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

    La concentration du diesel pour cette expérience, était la plus haute que l’on puisse rencontrer dans l’environnement ou au travail, ont noté les chercheurs.

    Une voiture sur deux en Europe -55% en France- fonctionne au diesel.

    En 2005, les véhicules à diesel représentaient 71% des ventes en France.

    Seulement 10% d’entre eux étaient équipés de filtres à particules.

    La généralisation de ces filtres devrait intervenir en 2009-2010, avec l’application de la norme européenne Euro 5.

    Source :
    Dépêche : « Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau, selon une étude »
    Publiée par : AFP
    Le : 10.03.08 | 19h46

  2. esprit sougri Dit :

    Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau
    - Agence France-Presse
    Paris
    10 mars 2008

  3. esprit sougri Dit :

    Respirer du diesel modifie le fonctionnement du cerveau
    - Agence France-Presse
    Paris
    10 mars 2008 Respirer du diesel, comme il en sort des pots d’échappement des voitures, provoque un stress cérébral même si l’exposition est de courte durée, selon une étude publiée dans la revue britannique Particle and Fibre Toxicology.

    Pour une étude conduite par Paul Borm, de l’Université Zuyd des Pays-Bas, dix volontaires ont ainsi respiré pendant une heure dans une pièce remplie pour les uns de vapeurs de diesel, pour les autres d’air frais. Ils étaient pendant l’expérience, et pendant l’heure suivante, branchés à un électroencéphalographe enregistrant les signaux électriques du cerveau.

    Ceux qui ont respiré des vapeurs de diesel ont manifesté un stress cérébral au bout de 30 mn d’exposition. Le stress a perduré pendant l’heure suivante.

    Des études précédentes avaient établi que les très petites particules -ou nanoparticules- que l’on respire se glissent jusqu’au cerveau. Mais c’est la première fois, selon la revue, que des chercheurs ont démontré l’impact de l’inhalation sur l’activité du cerveau.

    Selon eux, il pourrait s’agir d’un stress oxydant provoqué par le dépôt de particules sur les tissus, tel qu’on en voit dans les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.
    La concentration du diesel pour cette expérience, était la plus haute que l’on puisse rencontrer dans l’environnement ou au travail, ont noté les chercheurs.

    Une voiture sur deux en Europe -55% en France- fonctionne au diesel. En 2005, les véhicules à diesel représentaient 71% des ventes en France. Seulement 10% d’entre eux étaient équipés de filtres à particules. La généralisation de ces filtres devrait intervenir en 2009-2010, avec l’application de la norme européenne Euro 5.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...