RSS

6.Haroun Rachid le Sultan (6e partie)

3 juillet 2009

Nora Aceval

Au coin de la cheminée
Haroun Rachid le Sultan (6e partie)

Résumé de la 5e partie n Haroun Rachid est acclamé par la foule après avoir réussi à désarçonner les autres cavaliers qui, piqués dans leur orgueil, rappellent au roi leurs réussites dans les deux précédentes épreuves…

C’est à ce moment-là que Haroun Rachid, déclara :
— Je suis Lagraâ Boukercha ! C’est moi le grand sultan Haroun Rachid (et Dieu Seul est Grand). J’ai vécu auprès de vous les sept années de malheur prescrites à mon destin par la volonté d’Allah. Et la pauvreté n’a été pour moi qu’une petite épreuve à côté de la cruauté des humains. Vous m’avez humilié et je ne pouvais rien dire. Aujourd’hui que mon destin est accompli, me voici dans ma tenue de Sultan devant vous. ش hommes aveugles ! L’homme que vous voyez là est le même que Lagraâ Boukercha le miséreux. Seul l’aspect extérieur a changé.
— Prouve ce que tu dis, crièrent les six fiancés.
— Celui qui a obtenu le lait de la lionne : c’est moi. Celui qui est allé chercher les pommes du jardin de «Alia Bent Mansour qui habite au-delà des sept mers», c’est aussi moi.
— Prouve ce que tu dis, dirent encore les autres, sûrs d’eux.
C’est alors que Haroun Rachid sortit de son sac les sept phalanges des petits doigts et les sept lobes d’oreilles et déclara :
— Monseigneur, demande à tes futurs gendres de montrer leurs doigts et leurs oreilles et tu découvriras qu’ils me les ont échangés contre le lait de la lionne et contre les pommes.
Le Sultan constata la vérité et comprit que ses futurs gendres n’avaient ni le courage, ni la sagesse, ni la noblesse de celui que sa fille aînée avait choisi envers et contre tous.
Les mariages furent célébrés et l’aînée des princesses retrouva son honneur. Des jours heureux s’écoulèrent et un matin, Haroun Rachid quitta le pays en promettant de revenir avec la dot.
Il entama le long voyage du retour. Il chevaucha, chevaucha et s’arrêta un jour pour se reposer. Assis sur le bord d’un oued, il réfléchissait en regardant l’herbe au soI. Soudain, son regard fut attiré par un poil qui sortait de la terre. Curieux, il tira sur ce poil et fut stupéfait de voir émerger du sol sa mule avec les deux coffres d’or que la terre avait engloutis tant d’années plus tôt. Le Sultan rendit grâce à Dieu et soupira en murmurant ces mots :
— Comme c’est étrange ! Ki trouh tgatte s-snasel, ki tji tjib-ha sacra ! Lorsqu’elle (la fortune) s’en va, elle brise des chaînes, lorsqu’elle revient, il suffit d’un poil. (à suivre…)

L’Algérie des contes et légendes Nora Aceval

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “6.Haroun Rachid le Sultan (6e partie)”

  1. AMAROUCHE Dit :

    Bonjour !

    Connaissez-vous le reste du conte parlant de l’eau de la fontaine pour laquelle se frappent les djébels ?

    Et tafah al fouh ali yahi ar rouh que le fameux Haroun Rachid améne à son futur beau pére un atre sultan tombé malade dont il allait se marier avec sa 7 ème fille la plus jeune et la plus belle ? Merci !

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...