RSS

43.Mariages à l’algérienne (43e partie)

3 juillet 2009

Non classé

Mariages à l’algérienne (43e partie)
Par K. Noubi

Pudeur n Sa mère qui tient à le marier, a vite compris que son fils veut lui dire quelque chose, mais qu’il hésite.

Depuis quelque temps, Mohammed s’est épris d’une jeune fille, qui habite non loin de son quartier. Comme c’est un garçon timide et sérieux, il a résolu de demander sa main par le biais de sa famille.
Sa mère qui, depuis longtemps, tient à le marier, a vite compris qu’il veut lui dire quelque chose mais qu’il hésite.
— Voyons, Mohammed, tu as quelque chose à me dire ?
Il rougit, pâlit, et bafouille.
— Non, non…
Mais il finit quand même par se déclarer.
— Tu sais, toi qui parles de mariage…
La mère, Zineb, tend l’oreille.
— Oui…
— Eh bien, hé bien…
Il n’arrive pas à parler. Zineb l’aide.
— Il y a une fille qui te plaît ?
— Eh bien…
— Allez, parle sans crainte !
— Eh bien, oui… Une fille…
— Nous la connaissons ?
— Peut-être, de vue…
Zineb sourit.
— Je vois, elle n’est pas de la famille, mais bien sûr, si une fille te plaît et qu’elle est convenable, nous te marierons avec elle !
Elle lui demande.
— Tu as repéré où elle habite ?
— Oui, ce n’est pas loin du quartier…
— Alors, tu nous donnes l’adresse exacte et nous irons, ta sœur et moi, lui rendre visite… Tu pourras, si tu veux, nous accompagner !
— Non, non, ce ne sera pas nécessaire !
— Comment veux-tu qu’on l’identifie ?
Mohammed hésite.
Je connais son nom.
—Ah bon… Tu peux nous le donner ?
— Elle s’appelle Hadjar… Je crois qu’elle travaille à la marie…
— Voilà des informations utiles !
— Je suppose que tu l’as suivie et que tu sais où elle habite ?
Mohammed baisse la tête.
— Oui, dit-il.
— Alors, nous allons y aller cette après-midi même ! (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...