RSS

2.L’affaire Marie Besnard (2e partie)

3 juillet 2009

Non classé

L’affaire Marie Besnard (2e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 1re partie n En 1634, un curé de la ville de Loudun en France, est accusé d’avoir introduit le «diable» dans un couvent d’ursulines.

Le procès a lieu immédiatement après.
Le curé est non seulement accusé d’avoir cherché à séduire des paroissiennes, mais il s’est servi de son pouvoir de confesseur pour attenter à la pudeur des ursulines. Comme le procès est public, on assiste, comme dans un théâtre populaire, aux accusations. La populace crie, on fait venir des exorcistes qui se démènent comme des démons. On fait venir les «possédées» et on les interroge : elles répondent par des insultes et des grossièretés. Cela excite le public qui applaudit. Les slogans antiprotestants fusent : ce n’était pas seulement le procès d’un moine que l’on croit déluré, mais aussi celui d’une religion honnie par l’église catholique. On vient de toutes les régions de France et même de l’étranger. A l’issue du procès, Grandier est condamné à être brûlé vif. Il l’est au cours d’un autodafé, au milieu d’une foule vociférant. Les séances d’exorcisme continuent encore un certain temps.
Sur le portail de l’église de Saint-Pierre-du-Marché, on peut encore lire cette plaque, déposée au XIXe siècle : «Quand la forteresse de Loudun fut construite, par ordre de Philippe Auguste, une de ses chapelles, dédiée à Saint-Pierre, faisait office d’église paroissiale, ce qui permettait un accès facile dans l’enceinte du château. Pour en éviter les inconvénients, Philippe Auguste ordonna la construction d’une église hors du château : ce fut l’église Saint-Pierre-du-Marché. Les travaux, interrompus faute d’argent, furent repris grâce à la générosité de Saint Louis. Le clocher ne fut élevé qu’au début du XVIe siècle et, par deux fois, rebâti exactement de la même façon. Les sculptures du portail, œuvre de la Renaissance, furent bientôt abîmées par les Huguenots (protestants). Urbain Grandier, de triste célébrité, fut curé de la paroisse de Saint-Pierre-au-marché de 1617 à 1634, date à laquelle il fut brûlé vif à Loudun, à la suite d’un procès de sorcellerie l’accusant d’être l’auteur de la possession des religieuses ursulines de la ville, lesquelles au cours d’étranges crises assuraient que Grandier avait envoyé dans leur corps de multiples démons.»
Plus de trois cents ans plus tard, l’affaire Marie Besnard se produisit. Beaucoup d’habitants de Loudun ont aussitôt fait un rapport entre le curé brûlé vif et celle qu’on allait appeler «l’empoisonneuse de Loudun», qu’on aurait, certainement brûlée, si on vivait encore au temps de l’Inquisition.
Au moment du procès de Marie Besnard, une chansonnette était en vogue, établissant un parallèle entre le «sorcier» d’autrefois et la criminelle d’aujourd’hui :
La bonne ville de Loudun
Célèbre par Urbain Grandier
Se réveilla un beau matin
Avec sa super Brinvilliers
Une femme assassin, pire que la Voisins.
(La Brinvilliers et la Voisins étaient de célèbres empoisonneuses, qui ont eu, toutes les deux, la tête tranchée.) (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...