RSS

23.Les tueurs de la lune de miel (23e partie)

1 juillet 2009

Non classé

Les tueurs de la lune de miel (23e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 22e partie n Raymond propose à sa nouvelle victime — une femme fortunée, de soixante-six ans — le mariage. En attendant, il la dépouille d’une forte somme.

A Long Island où ils arrivent, le 4 janvier 1949, Janet est heureuse. Elle croit qu’elle va être toute seule avec son mari. Mais c’était compter sans la jalousie de Martha.
— Je dors avec vous !
— Voyons, dit Janet
— C’est hors de question, je ne peux laisser mon frère dormir avec une inconnue !
— Mais c’est mon époux !
— Et moi, c’est mon frère.
Martha va donc dormir dans le lit. Les jours suivants, Janet aura remarqué des attitudes bizarres entre Raymond et sa «sœur» : des attitudes que ne s’autorisent pas un frère et une sœur !
Un jour que Martha était absente, elle appelle Raymond et se met avec lui au lit.
— Ta sœur nous dérange, lui dit-elle
— Ne t’en fais pas, elle est jalouse !
— Je ne peux continuer à vivre comme ça !
Raymond l’enlace.
— L’essentiel, n’est-il pas que je t’aime ?
— Ta sœur doit partir !
— Je le lui dirai quand elle sera calmée !
A ce moment-là, Martha entre dans la pièce.
— Mais que faites-vous ? s’écria-t-elle !
Janet se redresse sur son séant.
— Je suis avec mon mari !
— Mais c’est mon frère ! s’écria-t-elle
Puis elle lâche.
— C’est mon homme ! Personne n’a le droit d’y toucher !
Janet se met en colère.
— Hors de ma vue, espèce de tarée ! Tu ne vois pas que tu nous déranges ? Ni moi ni Raymond ne voulons de toi !
— Ah, c’est comme ça, s’écrie Martha.
Elle sort de la chambre à coucher et va chercher un marteau. Dès qu’elle voit l’outil, Janet comprend qu’elle est allée trop loin.
— Eh… que vas-tu faire ?
Sans répondre, Martha se précipite sur elle et lui assène un fort coup au crâne.
— Tiens, salope !
Janet hurle. Mais Martha continue à s’acharner sur elle.
— Tiens, tiens !
Quand elle n’est plus qu’un cadavre, elle la prend et la glisse dans une malle. Avec son complice, ils l’enterrent dans la cave de la maison. Le ciment à peine séché, ils reprennent la route. (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...