RSS

1.Massacre à l’université (1re partie)

1 juillet 2009

Non classé

Massacre à l’université (1re partie)
Par K. Noubi

Parcours n Il s’était inscrit pour des études de commerce, et il était sur le point de finir ses études quand, en dernière année, il a changé pour faire des études d’anglais.

Les étudiants se pressent à l’entrée de la Virginia Polytechnic Institute and State University, plus connue sous le nom de Virginia Tech. Située à proximité de Blacksburg, dans l’Etat de Virginie, elle compte parmi les plus prestigieuses universités américaines.
Elle est surtout réputée pour ses facultés d’agriculture, d’ingénierie et d’architecture, mais elle a également d’autres départements en histoire, en sociologie, en littérature anglaise… Dans la recherche informatique, Virginia Tech s’est également illustrée en fabriquant, en 2003, un super ordinateur, classé troisième ordinateur le plus rapide du monde. Virginia Tech a également participé au lancement du réseau Internet, en développant les réseaux Suranet, Abilène Network, Lambda rail network, etc.
En ce matin de mars 2006, les étudiants se pressent devant le département de littérature. Une jeune fille remarque un garçon fluet, attendant que le professeur arrive.
— bonjour, Cho…
Mais le garçon, soit qu’il n’a pas entendu la jeune fille (il semble absorbé), soit qu’il veut l’ignorer, ne répond pas.
— pourquoi lui dis-tu bonjour ? dit un jeune homme.
— nous sommes dans la même section…
— il ne veut parler avec personne ! Pour qui se prend donc, cet Asiate ?
— Il est plutôt timide, le défend la jeune fille.
En effet, Cho Seung-hui est un garçon timide ou plutôt effacé. Arrivé aux Etats-Unis de Corée, avec ses parents, en 1992, il est né en janvier 1984. Il a d’abord fréquenté l’école primaire, avant de s’inscrire à la Virginia Tech. Il s’était inscrit pour des études de commerce, et il était sur le point de finir ses études quand, en dernière année, il a changé pour faire des études d’anglais. Ses parents s’occupent d’une petite entreprise de nettoyage à sec, une de ses sœurs a fréquenté l’université de Princeton et obtenu son diplôme en 2003. toute la famille a gardé la nationalité sud-coréenne et réside légalement aux Etats-Unis.
Quand on l’interroge sur les raisons de ce changement, il s’explique :
— j’aime écrire !
— Tu veux donc devenir écrivain ?
— pourquoi pas ? C’est un métier passionnant !
— c’est un métier où on gagne aussi beaucoup d’argent !
Mais Cho secoue la tête.
— non, non, ce qui m’intéresse, c’est avant tout m’exprimer !
Il a déjà écrit plusieurs poèmes et une ou deux pièces de théâtre. Ses productions seront jugées plus tard médiocres, mais ces productions, inquiétantes par leurs violences, auraient dû mettre en garde les éducateurs.
Quand, plus tard, on interrogera les professeurs du jeune homme, beaucoup ne se souviennent même pas de lui.
— il était si effacé et si timide, dit l’un d’eux.
Mais son professeur de littérature anglaise se rappellera :
— mais quelle violence dans ses écrits ! (à suivre…)

K.N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “1.Massacre à l’université (1re partie)”

  1. leshistoiresdejohnharper Dit :

    Superbe première partie, ça donne envie de lire les autres dans les prochains jours

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...