RSS

16.Les tueurs de la lune de miel (16e partie)

1 juillet 2009

Non classé

Les tueurs de la lune de miel (16e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 15e partie n Après avoir aimé Raymond à la folie, Martha accepte de s’associer à lui dans le crime : ils piégeront les cœurs solitaires et les dépouilleront de leurs biens.

Sitôt dit, sitôt fait, le couple commence à agir. C’est Martha qui compulse les revues de cœur que Raymond possède par dizaines.
— Je crois que j’en ai trouvé une !
Raymond se penche sur la revue.
— De qui s’agit-il ?
— D’une veuve solitaire !
— Lis-nous son annonce !
Martha se met à lire.
«Veuve solitaire, possède rentes, voiture…»
Elle lève les yeux vers Raymond.
— n’est-ce pas ce qui nous faut ?
— continue à lire.
«Cherche homme capable de l’aimer et de lui faire oublier sa solitude.»
— Cet homme, c’est moi !
— Il faut vite lui écrire… Elle réside en Pennsylvanie. Espérons qu’on n’a pas encore répondu à son annonce.
— Je te confie le soin de faire la lettre pour moi ! Tu te débrouilles mieux que moi !
Martha rédige la lettre et la montre à Raymond.
— Parfait, dit-il, envoie-là en courrier express !
Martha envoie la lettre. Quelques jours après, la réponse arrive.
— Elle a répondu ! s’exclame Martha.
— C’est que son cœur et son argent ne sont pas encore pris !
On décachette la lettre. Martha lit.
«j’ai bien reçu votre lettre et je suis ravie pour votre intention de correspondre avec moi… Je vous avoue que je suis seule, sans parenté, et que je cherche quelqu’un capable de me redonner goût à la vie…»
— Je serai cet homme ! Ecris-lui vite et dis-lui que moi aussi je suis seul et que je suis à la recherche d’une âme sœur !
Martha écrit la lettre.
— Ajoute, dit Raymond, que si cela l’intéresse, je pourrais me rendre en Pennsylvanie, pour la voir !
Martha le regarde.
— Je t’accompagne, dit-elle.
— Si tu veux… Je te ferai passer pour ma sœur !
Martha complète la lettre par un post-scriptum et l’envoie. Trois jours après, la réponse parvient.
«Je serai heureuse de vous accueillir chez moi !»
Martha et Raymond exultent :
— Elle est tombée dans le panneau ! (à suivre…)

K. N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...