RSS

15.Les tueurs de la lune de miel (15e partie)

1 juillet 2009

1.Contes

Les tueurs de la lune de miel (15e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 14e partie n Martha se débarrasse de ses enfants en les emmenant à l’Armée du salut et aux enfants abandonnés. C’était la condition pour qu’elle reste avec Raymond.

Elle revient, triste et abattue.
— Alors ? demande Raymond
— Je les ai abandonnées !
Raymond se tait un moment, puis reprend.
— Tu les as confiées à une institution !
— Oui…
— De toute façon, je ne pouvais pas les garder car, ma chère, nous allons travailler ensemble… Nous allons nous enrichir !
Martha le regarde surprise.
— Je crois qu’il est temps de tout te révéler… Ne t’en offusque surtout pas, parce que tu es la femme que j’ai choisie !
Martha brûle d’impatience.
— Assieds-toi, lui dit-il.
Elle s’assit.
— Ecoute-moi, bien. Quand je t’ai écrit pour la première fois, je n’étais pas du tout disposé à faire de toi mon amie !
Martha sursaute.
— Ce n’est pas seulement avec toi, mais avec toutes les autres femmes !
Il la regarde fixement.
— Tu sais ce qui m’intéresse dans une femme : c’est son argent !
Il rit.
— J’en ai déjà escroqué quelques-unes ! Y compris ma femme que j’ai abandonnée en Espagne !
Martha a une petite voix.
— Et moi ?
— Je pensais que tu avais un bon salaire d’infirmière, que tu possédais peut-être des biens… Je pensais tout prendre, puis disparaître dans la nature !
— Tu aurais fait cela ?
— Bien sûr, je l’ai déjà fait avec d’autres… Et puis, toi, je ne te connaissais pas encore ! Je ne savais pas que tu étais une femme exceptionnelle !
Martha est éperdue d’amour.
— C’est vrai ?
— Oui… Et je te propose aujourd’hui d’être ma collaboratrice… C’est ensemble que nous dépouillerons les femmes, les cœurs solitaires !
— Je suis d’accord !
— Nous allons nous enrichir !
C’est au tour de Martha de formuler une exigence.
— D’accord, mais tu seras mon homme à moi toute seule !
— Je suis d’accord ! (à suivre…)

K. N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...