RSS

17.Mariages à l’algérienne (17e partie)

28 juin 2009

Non classé

Mariages à l’algérienne (17e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 16e partie n Zoulikha essaye de culpabiliser Mériem qui veut marier sa petite-fille à son petit-fils Rachid.

— Cette fille lui plaît-elle ? demande avec agressivité Zoulikha.
— il me l’a sous-entendu…
— Comment cela ?
— quand je lui en parle, il sourit…
— cela ne veut rien dire, il veut juste te faire plaisir…
— il me demande aussi de ses nouvelles !
— et alors ? Cela ne veut rien dire…
— comment faire alors pour m’assurer que Rachid veut Nadia ?
— il faut lui poser la question !
Mériem se dérobe.
— Moi, je ne peux pas… Je ne l’ai pas habitué à cela…
— Moi, je peux, dit Zoulikha.
Elle sourit.
— j’ai déjà marié des tas de gens !
— je le sais, dit Mériem. En tout cas, il ne va pas tarder à arriver du travail.
— je reste, dit Zoulikha.
Elle reste donc. Les deux femmes continuent à papoter, puis Rachid arrive.
— khalti Zoulikha, quel bon vent t’amène ?
— je voulais vous voir, ta grand-mère et toi !
— ma grand-mère est un peu fatiguée…
— je sais, je sais, c’est pourquoi il faut quelqu’un pour s’occuper de la maison…
— je lui ai dit de faire venir quelqu’un pour lui donner un coup de main…
Mériem saute sur l’occasion.
— j’ai pensé faire venir Nadia…
Rachid sourit.
— c’est une bonne idée !
Zoulikha foudroie Mériem du regard : ce n’est pas ainsi qu’il faut agir !
— ce n’est pas Nadia qu’il te faut, mon garçon…
Rachid s’étonne.
— Nadia est une brave fille !
— C’est d’une épouse que je veux parler, dit Zoulikha.
Rachid baisse les yeux.
— Ah, mon fils, mon fils, dit Zoulikha, ta tante Fatma a une fille qui est un trésor !
Et elle se met à parler de Zohra avec passion.
— Elle est unique…
Et elle expose ses qualités, elle s’étend sur sa beauté…
— il y a aussi Nadia, l’interrompt Mériem
— oui, Nadia… Bien sûr, il y a Nadia ! (à suivre…)

K. N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...