RSS

12.Mariages à l’algérienne (12e partie)

28 juin 2009

Non classé

Mariages à l’algérienne (12e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 11e partie n On recherche partout le cadenas avec lequel on a lié Amina, en vain. La jeune femme se résout à se marier sans avoir été déliée.

Comme prévu, la fête est belle. Amina, vêtue de ses plus beaux atours, brille, au cours de la cérémonie de la tasdira ou exposition des toilettes.
— Qu’elle est belle !
Amina est si heureuse qu’elle en oublie son cadenas !
Mais une fois dans sa chambre nuptiale, elle se rappelle tout de suite qu’elle a été liée !
Ses cousines, qui l’accompagnent, la taquinent.
— Bientôt, tu seras avec ton mari !
— Tu vas faire sa connaissance !
— Ne lui refuse rien !
Amina est inquiète.
— J’ai peur, dit-elle.
— Peur de quoi ? plaisantent les filles.
Mais Amina n’arrive pas à s’expliquer.
— J’ai peur…
Une femme vient demander aux filles de quitter la chambre.
— Le marié va arriver !
Les filles se lèvent.
— A demain, dit l’une d’elles.
— Demain, renchérit l’autre, tu deviendras une femme !
— Restez, dit Amina, je vous en prie, restez !
— Allez, à demain !
Elles s’éclipsent. Amina, très angoissée, se met à pleurer. Un moment après, le marié, Salah, entre.
— Bonjour, dit-il.
Amina, les yeux baissés, ne répond pas.
— Qu’est-ce qu’il y a ? dit l’homme.
Il remarque les yeux mouillés de la jeune fille.
— Qu’est-ce qui se passe ? On t’a fâchée ?
Il s’assoit près d’elle et veut lui prendre la main.
— Non, non, dit-elle.
Et elle retire promptement sa main.
— Voyons, voyons…
Il fait encore un geste vers elle.
— Ne me touche pas, s’il te plaît !
— Mais que se passe-t-il ?
— Je ne sais pas… mais je ne veux pas que tu me touches…
L’homme se gratte la tête.
— C’est extraordinaire (à suivre…)

K. N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...