RSS

11.Les tueurs de la lune de miel (11e partie)

28 juin 2009

Non classé

Les tueurs de la lune de miel (11e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 10e partie n Après un certain temps passé à correspondre, Martha rencontre Raymond Fernandez. Pour elle, c’est une vraie révélation.

Dès le lendemain, il cherche à savoir s’il a bien choisi sa victime. L’appartement qu’elle possède, lui appartient-il ? Combien gagne-t-elle ? A-t-elle des objets de valeur…?
C’est surtout quand il est au lit avec elle, qu’il lui pose ces questions. Martha, se croyant aimée, lui dit tout.
Deux jours après, elle lui avoue son amour.
— Je t’aime, lui dit-elle
— Moi aussi, dit-il, sans conviction
— Alors, épouse-moi.
Il ne répond pas. Martha est emballée.
— Si tu m’aimes, épouse-moi !
— Pas tout de suite !
— Mais pourquoi ?
— Parce que je suis un homme d’affaires et que je dois continuer mon travail, il faut que je songe à gagner ma vie !
— Puisque moi, je travaille !
— Cela ne suffit pas !
Comme elle insiste, il lui dit :
— Je dois retourner à New York, et dès que j’aurai fini mon travail, je t’appellerai.
Martha est ravie.
— Alors, va vite finir ton travail et reviens vers moi !
Elle l’accompagne jusqu’à la gare. Elle l’embrasse et lui dit de revenir très vite.
— Je me prépare pour le grand jour !
Elle retourne chez elle et fait aussitôt courir le bruit qu’elle va se marier.
«J’ai trouvé l’homme de ma vie, dit-elle, je vais être heureuse !»
Mais voilà qu’au moment où elle songe à préparer son voyage à New York, Raymond lui écrit.
«Je ne veux pas me marier, lui dit-il, ni avec toi ni avec une autre. Tu as mal interprété mes propos. Pour le moment, seul mon travail m’intéresse, ce que je veux, c’est surtout gagner de l’argent !»
Pour Martha, c’est le désespoir. Elle lui écrit aussitôt une lettre enflammée.
«Comment peux-tu dire que je me suis trompée sur tes sentiments, alors que tu m’as toujours dit que tu m’aimais ? Tu me l’as juré ! Tu ne peux me rejeter ainsi, comme une chiffe molle ! Tu dois honorer ta parole !»
Suit une autre lettre de Raymond : il n’a jamais dit qu’il allait l’épouser… De toute façon, il ne veut plus la revoir !
Alors, Martha fait une tentative de suicide qui va défrayer la chronique. Des amis de la jeune femme écrivent aussitôt à Raymond.
«A cause de vous, elle a failli se suicider. Il faut l’épouser !»
Quelques jours après, elle reçoit l’invitation de Raymond.
«Je ne peux me passer de toi», dit-elle (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...