RSS

Les tueurs de la lune de miel (3e partie)

27 juin 2009

Non classé

Les tueurs de la lune de miel (3e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 2e partie : Martha cherche encore un emploi d’infirmière et comme elle n’en trouve pas, elle décide de changer de cadre de vie. Elle se rend en Californie.

Elle postule à un poste d’infirmière dans un hôpital de l’Armée de l’air, et cette fois-ci, elle obtient gain de cause : c’est que l’Amérique est en guerre, on ne regarde pas trop à l’apparence des gens.
Martha travaille, donc, à l’hôpital où elle rend de précieux services. La nuit, on la chargeait aussi, de se rendre dans les bars de la ville pour récupérer les soldats en permission qui auraient trop bu.
C’est ainsi qu’un soir, elle ramasse un jeune soldat, qu’elle conduit directement à l’hôpital. Le soldat paraît presque un adolescent. Elle le dorlote et le met au lit.
— reste avec moi ! dit-il.
Elle reste avec lui et bien souvent le soldat la rejoint à l’hôpital. C’est ainsi que Martha découvre qu’elle est enceinte.
— nous devons nous marier, dit-elle à son amant.
— nous marier ? dit le jeune homme effrayé, c’est hors de question !
— je croyais que tu m’aimais, dit Martha déçue.
— je ne peux t’épouser, toi ! On se moquerait trop de moi !
Comme la jeune femme insiste, le soldat menace de se suicider. Il se jette même dans une baie voisine, mais il est repêché.
— je ne t’épouserai jamais !
Alors, Martha quitte son poste et rentre, chez elle à Milton. Bien entendu, elle devait expliquer, notamment à sa famille, sa grossesse. Elle invente alors un joli roman d’amour.
— je me suis mariée avec un officier de l’air américain, dit-elle. Si je suis revenue, c’est parce qu’il est parti faire la guerre dans le Pacifique. Mais dès qu’il aura une permission, il viendra me rejoindre !
Elle montre fièrement la bague que «son mari» lui a acheté. Il attend avec impatience de rencontrer sa famille et ses relations.
«Quand il sera là, nous organiserons une fête», dit Martha.
Mais un beau jour, dans un télégramme qu’elle s’est envoyé à elle-même, on apprend la mort du «valeureux» soldat.
— il est mort ! tonne Martha.
— Mais qui est mort ?
— mon mari ! Il a été tué dans une bataille, au Pacifique !
Elle montre le télégramme.
— le père de mon enfant est mort ! pleure-t-elle.
Tout le monde pleure avec elle.
— j’aurais aimé que vous le connaissiez, dit Martha… C’était un exemple de bonté… Et il m’aimait passionnément !
Pour une fois, on oublie l’apparence rébarbative de Martha et on se dit, qu’après tout, elle a pu rencontrer le grand amour ! L’histoire de la veuve inconsolable parut même dans la presse locale.
Quelques mois après, Martha donne naissance à une fille. (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...