RSS

2.Une maison de rêve (2e partie)

27 juin 2009

Non classé

Histoires vraies
Une maison de rêve (2e partie)

Résumé de la 1re partie :Dans ses rêves, Adrienne a visité une magnifique villa. Elle sait qu’elle existe. Un jour son mari lui annonce qu’il va être muté à La Rochelle.

La Rochelle ? C’est une belle ville. On est près de la mer. Il y a des huîtres, du poisson, des fruits de mer…
— Adrienne, dès qu’on te parle sérieusement, il faut que tu commences à te lécher les babines. Pas étonnant que tu sois aussi… dodue.
— Et pour le logement, chéri ?
— J’ai une allocation, mais il va falloir lâcher l’appartement. Adieu ton cher quinzième arrondissement. Avec les enfants, il va falloir trouver quelque chose de pas trop petit.
Adrienne précise :
— Si nous nous installons au bord de la mer, il va falloir prévoir que ta famille viendra passer l’été.
— Parce que ta famille n’aura pas l’intention de nous envahir, peut-être.
— Et c’est pour quand, ce nouveau poste ? Si tu l’acceptes, bien entendu !
— C’est pour septembre, dans six mois. Et pas question de refuser. اa serait mettre tout mon plan de carrière par terre. Par les temps qui courent !
Joël profite désormais de ses séjours en Charente pour prendre contact avec les agences immobilières de la région, après ses visites aux concessionnaires de sa marque.
— Je cherche une villa assez grande. Avec un peu de verdure autour. Plutôt quelque chose d’ancien. Je ne tiens pas à acheter. Louer. Pour l’instant. Tant que je ne suis pas implanté dans mon nouveau poste. Et puis, ma société pourrait me nommer tout à fait ailleurs dans quelques années.
— Tenez, vous tombez bien. Nous avons depuis hier matin une charmante villa de style 1900. Les propriétaires rentrent sur Paris. Pour des raisons de santé. Lui est ingénieur à la retraite mais il doit aller subir une opération très délicate. Avec un suivi médical qui va nécessiter un ou deux ans de présence dans la capitale. Alors, ils sont prêts à louer. Si vous êtes libre cet après-midi, nous pourrions y jeter un coup d’œil.
Et c’est ainsi que l’après-midi même, Joël accompagné de l’agent immobilier, découvre la villa «Les Tamaris». La propriétaire est là. Elle explique :
— Mon mari est déjà parti à Paris. Je reste encore quelques jours, juste le temps de tout régler. Voici Françoise, c’est elle qui s’occupe de tenir la maison. Si vous voulez, elle peut continuer à le faire pour vous et votre famille.
Joël est ravi. La maison lui plaît beaucoup. Son perron orné de balustrades en pierre blanche a une belle allure. Au-dessus des fenêtres, des vitraux multicolores en arc de cercle. Des plantes, un petit parc, un bassin rempli de nénuphars.
La propriétaire, Mme Boatmelle, lui fait les honneurs de la maison :
— Bien sûr, je laisse les meubles les plus importants.
— C’est parfait ! Cela nous permettra de garder notre appartement à Paris, comme pied-à-terre !
Mme Boatmelle lève un doigt pour attirer l’attention de Joël Pertinaux :
— Pour être franchement honnête, je dois vous avertir d’un petit détail. Cette maison a été construite par mon arrière-grand-père. Toute notre famille y a vécu. C’est pourquoi… Bref, vous pourriez avoir l’impression de présences insolites. Particulièrement quand le temps est humide.
— Des présences insolites ?
— Oui, c’est difficile à expliquer. Des reflets dans les miroirs, des ombres qui disparaissent au coin de l’escalier, entre deux portes. (à suivre…)

D’après Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...