RSS

Trois promotions baptisées au nom de Bouchareb Naceur

24 juin 2009

Colonisation

image Ph. Nesrine T.

Une cérémonie de sortie de trois promotions pour  l’année 2008-2009 a été organisée, hier, à l’Ecole supérieure navale de Tamentfoust,  au profit de 171 nouveaux diplômés.   

      
Baptisées au nom du chahid Nacer Bouchareb, ces promotions sortantes  concernent la 17e promotion d’officiers du cours d’Etat major (54 officiers  dont un officier du Congo) et la 17e promotion d’officiers du cours de perfectionnement  (54 officiers dont deux du Congo).         
Il s’agit également de la 24e promotion des officiers de la formation  fondamentale qui ont obtenu un diplôme d’Etudes universitaires appliquées en  sciences nautiques (63 élèves).           
La cérémonie de sortie des trois promotions a été présidée par le commandant  des forces navales, le général Malek Necib en présence du Commandant de l’Académie  navale d’Abu Dhabi (Emirats arabes unis), de la délégation militaire qui l’accompagnait  et des cadres et officiers supérieurs de l’Armée nationale populaire (ANP).         
Après que le général Necib eut inspecté les promotions sortantes, le  commandant de l’Ecole, le colonel Mohamed Koreich a prononcé une allocution  dans laquelle il a mis en avant le rôle de l’Ecole dans l’amélioration du niveau  de la formation ajoutant que l’Ecole constituait l’une des « principales institutions  relevant de l’ANP ».         
Le colonel Koreich a passé en revue « les mutations profondes qu’a connues l’Ecole notamment concernant la modernisation des programmes pédagogiques, de  restructuration et de développement de ses infrastructures ». Ceci a contribué,  a-t-il à « conférer plus de modernité à l’Ecole à travers la modernisation du système de formation à haute technologie en coordination avec le ministère de  l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et en collaboration  avec les marines étrangères tout en accordant un intérêt accru à la formation  appliquée ».         
Par ailleurs, l’intervenant a souligné « le souci de l’Ecole à développer  la qualité de la formation et de l’apprentissage suivant des stratégies  modernes qui tendent à améliorer les capacités professionnelles des membres  des forces navales au mieux des intérêts suprêmes de notre nation ».         
A rappeler que l’Ecole avait introduit dans son programme pédagogique le système « Licence-master-doctorat » (LMD), un système qui sera généralisé pour  toucher d’autres spécialités dont la mécanique et l’électronique.         
Après la prestation de serment, la remise des grades et des diplômes  aux promus et la remise de l’emblème national aux éléments des promotions suivantes,  le commandant des forces navales a visité le musée de l’école qui expose les  principales techniques et le matériel dont dispose l’école.         
Il a également visité un 2ème musée qui renferme des documents du centre national des archives sur les principales époques historiques de la marine algérienne,  notamment l’époque ottomane.
A l’issue de la cérémonie, le général Necib a remis des cadeaux  symboliques à la famille du chahid Bouchareb.         
Né le 28 mars 1926 à Ouled Bouaziz, daira de Sougueur, dans la Wilaya V  historique , le chahid Nacer Bouchareb a grandi dans une famille éprise  de patriotisme et imprégnée des principes de la Révolution.         
Le chahid qui a reçu une instruction primaire dans son village natal,  a fait preuve de courage dès son jeune âge. Il fut, également porté sur le savoir,  la culture et l’esprit patriotique.         
En 1950, le chahid se révolta contre la présence coloniale et fut incarcéré  par la police française. Après sa libération en 1955, il rejoignit les rangs  de l’Armée de libération nationale (ALN) dans la deuxième région (zone sept Wilaya V) où il fut simple djoundi à Tiaret, avant de prendre la direction de  la zone VII. Il fut également responsable de l’information dans la même zone.     Compte tenu des opérations héroïques qu’il a eu à conduire, le chahid  Bouchareb fut promu au grade de lieutenant, ce qui l’habilita à diriger  la deuxième région de la même wilaya.         
Le chahid tomba au champ d’honneur en 1957 dans la ferme de Ouled Tayeb Bennaoum (Mascara), lors d’un accrochage au cours d’une bataille contre les  forces d’occupation coloniales.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...