RSS

Un 18 juin

17 juin 2009

EPHEMERIDES

1195 : Yacoub l’Almohade, dit Al-Manzor, calife des Andalous met en déroute Alphonse VIII, roi de Castille lors de la bataille d’Alarcos.

  • 1928 : L’aviatrice Amelia Earhart est la première femme à treverser l’Océan Atlantique en avion.
  • 1946 : Proclamation de la République Italienne.
  • 1953 : Proclamation de la République Égyptienne. Le géneral Naguib est nommé président.
  • 1048 :Naissance de 1048 : Omar Khayyam, philosophe, mathématicien, poète et astronome perse, à Nichapour (Iran) († 1131).
  • 1787 :Déces de  Géraud Valet de Réganhac, juriste et poète français5 juin 1719).
  • À propos de Artisan de l'ombre

    Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

    Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

    S'abonner

    Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

    3 Réponses à “Un 18 juin”

    1. Artisans de l'ombre Dit :

      Géraud Valet de Réganhac, né le 5 juin 1719 à Cahors (Lot) et mort le 18 juin 1787 dans le domaine familial de Réganhac à Cézac (Lot), est un juriste et un poète français, quelque peu oublié de nos jours, mais fort apprécié à son époque.

      Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    2. Artisans de l'ombre Dit :

      Biographie
      Géraud Valet de Réganhacétait le fils de Pierre de Valet de Reganhac, né en1685, et de Marie de Marciel.

      En 1744, Géraud Valet de Réganhac participa avec son cousin Jean-Jacques Lefranc de Pompignan à la fondation d’une société savante qui deviendra plus tard l’Académie de Montauban, reconnue par lettre patente de Louis XV, datée de Dunkerque le 17 juillet 1744.

      Ami de Jean-François Marmontel, il est présenté à Voltaire, venu à Toulouse lorsqu’il s’est intéressé à l’affaire Calas. Le grand philosophe des Lumières souhaite le voir devenir ministre de l’Instruction, mais Géraud Valet refuse la proposition en ces termes : « Nec nosco, nec cognocere volo magnos » (Je ne connais, ni ne veux connaitre les grands).

      En 1758, il est avocat au Parlement de Cahors et devient l’année suivante avocat au Parlement de Toulouse.

      Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    3. Artisans de l'ombre Dit :

      Oeuvres
      En 1756, Géraud Valet de Réganhac publia :

      Ode sur la prise du fort Saint-Philippe
      Ode sur la désertion et le retour
      Éloge de Louis XII
      Cours de littérature et de poésie
      Éloge de la poésie lyrique
      La nature sauvage et la nature cultivée
      ainsi qu’une traduction en prose et en vers français de l’ Art poétique d’Horace.

      Par ailleurs, il écrivit deux discours qui furent couronnés par l’Académie des Jeux floraux de Toulouse :

      « L’esprit philosophique est-il plus utile que nuisible aux belles lettres ? »
      « N’est-il pas honteux d’avoir plus de ménagement pour les vices que pour les ridicules ? »
      Lauréat des Jeux floraux, il remporta trois fleurs au concours Clémence Isaure, et le 7 mai 1759, il fut nommé maître ès jeux floraux. En 1761, il lit à l’Académie son « Discours sur l’ode », et en 1767, il fait l’éloge de Clémence Isaure.

      En 1775, il publie des « Études lyriques » d’après Horace.

      Le 21 juin 1777, trois de ses odes sont lues devant Monsieur, frère du roi Louis XVI et futur roi Louis XVIII, au cours d’une séance de l’Académie des Jeux floraux à Toulouse.

      Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Académie Renée Vivien |
    faffoo |
    little voice |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
    | Sud
    | éditer livre, agent littéra...