RSS

Mes hommes chez Sedia édition

12 juin 2009

Non classé

  • Malika Mokaddem présentera son nouveau livre à Alger
    Mes hommes chez Sedia édition

L’écrivaine algérienne, Malika Mokaddem, a été invitée par les Etablissements Arts et Culture pour présenter son nouveau livre intitulé Mes hommes qui sortira en septembre prochain, à Alger. L’auteur de La Transe des insoumis,

L’ancre et la boussole, N’zid, Les hommes qui marchent et autres, a animé une conférence de presse qu’elle donnera à l’occasion de la sortie de son dernier livre Mes hommes, chez Sedia Edition.
Mes hommes nous dira son auteur, représente l’une des parties les plus sensibles et les plus marquantes de sa vie. Malika Mokaddem condamne, ici, la soumission des femmes dans une société d’hommes. Déjà enfant, elle se révoltait, en regardant son entourage surestimer et favoriser les hommes. Elle côtoie très jeune le monde intellectuel où elle apprend à faire face aux sexistes et choisi une vie totalement différente de celle qu’acceptent et subissent les femmes de son village.
Dans Mes hommes, l’on remarque que l’auteur a été particulièrement marquée est déçue par l’attitude de son père. Elle dira que ce dernier ne lui a jamais accordé la moindre importance. La rupture sera consommée quand elle choisira, elle-même, le compagnon de sa vie. Son père met un terme à tout rapport avec elle, pendant de nombreuses années suite à son mariage avec un Français.
« Je suis restée 24 ans sans voir mon père. Il refusait de me recevoir avec mon époux français. Un mécréant disait-il. Mon père ignorait tout de ma vie intime depuis l’adolescence. Il ne connaît même pas les hommes que j’ai aimé. Il ne veux surtout pas savoir. Jamais. Car tous les mots qui s’appliquent à ma vie de femme révèlent de la honte, du péché, de la luxure », dira-t-elle.
Ce livre parle beaucoup plus du phénomène dont l’écrivain souffrait depuis qu’elle était enfant.
Malika Mokaddem est née en 1949 et a grandi à Oran. Elle étudie la médecine dans cette ville puis termine ses études à Paris. Elle s’installe en 1979 à Montpellier en 1979. Elle n’exerce plus la médecine depuis 1985, pour se consacrer entièrement à la littérature.

Fazila Boulahbal

http://www.depechedekabylie.com/popread.php?id=25687&ed=1272

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...