RSS

8.Apparitions (8e partie)

11 juin 2009

Non classé

Apparitions (8e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 7e partie : Alors que des étudiants l’ont vu à la bibliothèque universitaire, le gardien soutient que le professeur Slimane est toujours absent pour cause de maladie.

C’est incroyable ! dit Sofiane.
— Si au moins nous n’avions pas été deux à l’avoir vu ! Nous aurions pu parler d’une hallucination… Mais nous l’avons bien vu !
Sofiane ricane.
— C’est à croire que c’est l’homme invisible !
— Ce gardien est aveugle !
Les deux garçons sont sur le campus. Ils ont perdu une bonne partie de la matinée, mais si le professeur Slimane a repris ses cours, il y a de fortes chances qu’ils travaillent avec lui, cette année.
Une camarade les salue. Ils bavardent avec elle.
— Tu sais que le professeur Slimane est de retour ?
— C’est vrai ? ça, c’est une bonne nouvelle !
— Nous l’avons vu à la bibliothèque de l’université, il y travaillait comme du temps où il était en bonne santé !
— Vous lui avez parlé ? dit la jeune fille.
— Malheureusement, nous l’avons raté !
A ce moment-là, arrive une jeune fille, très triste.
— Que se passe-t-il, Fazia ?
— Vous n’êtes pas au courant ? Le professeur Slimane est mort aujourd’hui !
— Quoi ! s’écrie Riadh.
— Ce n’est pas possible ! s’écrie Sofiane.
Aussitôt Sofiane se reprend.
— C’est un accident de la circulation ?
— Non, dit Fazia, c’est sa maladie !
Riadh regarde Sofiane.
— Non, c’est impossible !
C’est au tour de Fazia de ne pas comprendre.
— Je ne comprends rien…
— Nous l’avons vu, gémit Riadh, pas plus tard que ce matin… il y a une heure !
— ce n’est pas possible ! Son fils, qui a apporté la nouvelle, a dit qu’il a été transporté dans la nuit, à l’hôpital, en urgence !
Fazia trouve l’explication.
— Vous l’avez confondu, avec quelqu’un !
— Non, il nous a parlé !
— Quand nous nous sommes approchés de lui, pour le saluer, il nous a réclamé le silence !
— Nous sommes ensuite repartis pour lui proposer un café et il s’est volatilisé… disparu !
— Il est vrai que nous avons demandé au gardien de la bibliothèque s’il avait vu le professeur, il nous a dit qu’il ne l’avait pas vu !
— C’est extraordinaire ! (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...