RSS

60.Hantises (60e partie)

9 juin 2009

Non classé

Hantises (60e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 59e partie :La petite Zohra continue à dire que l’homme et la femme qu’elle a vus dans sa chambre ne sont pas un rêve, mais une réalité.

Dans la chambre de ses parents, la fillette, d’abord agitée, finit par s’endormir.
— Elle dort, dit Nora.
— Cette petite a l’imagination fertile !
— Elle semble plutôt impressionnée !
— Et Amine qui a ajouté à son désarroi…
Nora garde un moment le silence, puis elle parle.
— Hamid, je ne sais que penser de tout cela !
— De quoi ? demande le mari, surpris.
— Il y a eu d’abord le rêve de Amine, hier… Nous nous sommes un peu moqués de lui, et puis cette nuit, c’est Zohra… Presque le même rêve que son frère !
Hamid éclate de rire.
— Cela t’étonne ? La petite s’est laissé influencer par le récit de son frère et son imagination en a construit un similaire !
— C’est une explication trop facile ! Et le froid dans la chambre ?
— Tu lies l’arrêt du gaz au cauchemar de Zohra.
— Comment ne pas les lier ? Les autres chambres étaient chauffées, hormis celle de Zohra ! Et le gaz fonctionnait ! Tu ne trouves pas cela bizarre ?
— Il doit y avoir une explication à cela !
— Trouve cette explication ! Moi je n’en vois pas !
Hamid fronce les sourcils.
— Je vois à quoi tu penses !
Il roule des yeux, ouvre grand la bouche, dresse les mains en pattes griffues et dit, d’une voix caverneuse :
— Les fantômes, le château est hanté !
— Arrête, dit Nora, ce n’est pas amusant ! tu vas réveiller la petite et l’effrayer encore plus !
— C’est ridicule, lâche Hamid.
— Je t’avoue que j’ai peur !
— De rêves d’enfants ? Allons, tu n’es pas sérieuse !
— Il y a trop de coïncidences !
— Je t’assure que tu t’alarmes pour rien… Demain, les enfants auront retrouvé leur esprit et tout sera comme auparavant…
Il la regarde et agite un doigt dans sa direction :
— Ne va surtout pas leur mettre dans la tête que le château soit hanté !
— Non, dit-elle.
— D’ailleurs, à y réfléchir, je ne crois pas que tu le penses !
Elle le regarde, hésitant, puis lâche.
— Non !
— Ah, voilà qui me rassure… Je voyais déjà notre rêve voler en éclats et notre trois-pièces pointer son nez à l’horizon ! (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...