RSS

3.Retour en arrière (3e partie et fin)

9 juin 2009

Non classé

Histoires vraies

Retour en arrière (3e partie et fin)

Résumé de la 2e partie : Le colonel Delmas a réussi avec succès sa première expérience d’hypnotisme avec Madeline. Renouvellera-t-il son expérimentation avec d’autres sujets ?

L’assistance convaincue applaudit. Et il faut bien dire que, par la suite, Madeline Daremont parviendra de nouveau à accepter et même à caresser les chats qui croiseront sa route.
Les expériences du colonel Delmas l’amènent un jour à se poser une question intéressante :
Je parviens à faire régresser la plupart des sujets jusqu’à leurs premières sensations. Celles qui suivent presque immédiatement la naissance… Le processus est toujours le même : accompagnement et la persuasion. Et si j’essayais de remonter plus avant encore dans le temps ? Pourrait-on obtenir des «souvenirs» du fœtus dans le ventre de sa mère ?
— Mon cher Delmas, je me demande comment le fœtus pourrait exprimer ses sensations intra-utérines. Le langage risque d’être plus que sommaire…
Mais Delmas est un expérimentateur-né. Lors d’une séance particulièrement spectaculaire, il pousse le sujet endormi à remonter au-delà des souvenirs des premiers jours :
— Vous remontez le temps, Jérémie. Vous allez au-delà de la naissance. Où êtes-vous ?
Au grand étonnement des assistants, Jérémie Longueval, le sujet endormi, change soudain de voix. Il se met à parler comme un vieillard et dit :
— Je suis très malade ! Je vais mourir ! Je suis seuI, dans la neige ! J’ai froid !
— Où êtes-vous, Jérémie ?
— Je suis en Russie, avec l’Empereur. Nous essayons de rentrer en France.
Quelqu’un comprend :
— Un grognard ! Jérémie est devenu un grognard de l’Empire. Pendant la retraite de Russie ! C’est fantastique.
— Jérémie, comment vous appelez-vous ?
— Simon Dieulafoi ! Je suis caporaI. J’ai été blessé d’un coup de sabre. Je vais mourir.
La séance laisse les spectateurs en larmes. Jérémie-Simon a donné des détails particulièrement impressionnants sur son agonie là-bas dans les neiges lointaines. Il a décrit les corbeaux qui attendent sa mort pour le dépecer… Jérémie serait-il la réincarnation d’un grognard ?
Quelqu’un propose :
— On pourrait retrouver sa trace dans les archives de l’armée. Ça ne devrait pas être trop difficile ! On retrouvera effectivement la trace du grognard Dieulafoi, disparu dans les neiges russes. Après avoir longuement essayé les retours vers d’anciennes incarnations, Delmas a une toute nouvelle idée :
— Et si, au lieu de remonter vers le passé, on essayait d’aller vers l’avenir ?
— Pour connaître nos futures réincarnations ? Mon cher Delmas, vous êtes d’une audace ! Cela touche à la nature même de l’existence de Dieu. L’église catholique n’appréciera guère !
Mais rien n’arrête le colonel Delmas. Un autre soir, en 1913, il interviewe un autre candidat endormi.
— Vous êtes en 1915, Samuel, que faites-vous ?
— Je suis à la guerre !
La réponse glace d’effroi : la guerre, si proche ? C’est donc vrai !
A présent, vous êtes en 1918, Samuel, que faites-vous ?
Samuel répond :
— Qui êtes-vous ? Je ne vous connais pas !
— Je suis le colonel Delmas !
Le colonel Delmas ! Impossible : il est mort depuis deux ans.
Le colonel Delmas blêmit : il a compris. Il sera effectivement tué à Verdun en février 1916, trois ans presque jour pour jour après cette séance d’hypnose.

D’après Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...