RSS

13.La nuit des loups-garous (13e partie)

9 juin 2009

Non classé

Cela s’est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres

La nuit des loups-garous (13e partie)

Par K. Noubi

Résumé de la 12e partie : Après avoir exprimé sa foi en le démon, Satan apparaît à Pierre Bourgot qui lui fait allégeance. Désormais, il reçoit le pouvoir de se transformer.

Il retourne dans sa masure, tremblant encore de peur, ne comprenant pas ce qui lui arrive. A-t-il réellement fait allégeance au démon ? Possède-t-il vraiment les pouvoirs dont lui a parlé le cavalier noir ? Celui-ci a promis de lui rendre visite dans les prochains jours et de mettre en œuvre ces pouvoirs. Il l’attend donc avec impatience.
Une nuit, alors qu’il s’apprête à dormir, on frappe à la porte. Il se lève et, apeuré, demande :
«Qui est là !
— Un ami, répond la voix caverneuse qu’il connaît bien.
Il ouvre la porte. Le cavalier noir entre.
— Bonjour Pierre !»
Il répond en tremblant au salut.
— Bonjour monseigneur !
— Voilà arrivé le grand jour, Pierre. Le maître a décidé de te conférer les pouvoirs qu’il t’a promis !
Il dépose le sac qu’il porte avec lui et l’ouvre. Il en tire une fiole et la lui montre.
— Voilà le produit qui te rendra invincible !
Pierre regarde la fiole.
— Qu’est-ce que c’est que cela, monseigneur ?
— Un onguent… Il te suffit d’en enduire ton corps pour que tu acquières puissance et force et que tu fasses ce que tu veux !
Il lui remet la fiole. Pierre la regarde, ne sachant que faire.
— Tu veux essayer ? demande le cavalier
— Je peux, monseigneur ?
— Oui…
Il ouvre la fiole.
— Enlève tous tes vêtements, ordonne le cavalier
Pierre hésite.
— Pas de pudeur, dit le cavalier, tu es désormais des nôtres et il va falloir que tu te fasses fi de tes vieux scrupules !
Le berger se déshabille.
— Maintenant, enduis-toi tout le corps de cet onguent !
Il s’exécute encore. Il regarde le cavalier.
— Rien ne se produit, dit-il
— Ne t’impatiente pas…
C’est alors que le corps de Pierre Bourgot est secoué de soubresauts. Il se met à trépigner, puis à sauter. Ses membres s’allongent, son visage grandit et prend la forme d’un museau. Puis son corps se couvre de poils, et en quelques instants, il se transforme en loup.
— Calme, calme, dit le cavalier, ne va pas alerter les villageois par tes cris !
Un geste du cavalier et Pierre reprend sa forme initiale. (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...